afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

mardi, 26 décembre 2006

Le statut de freelance - Bob - 25.06.04

J'avais poser une question sur ce forum pour savoir comment créer ma propre société et une personne m'a parlé de freelance.

Je pense que cela correspond mieux à ce que je recherche, mais faut t'il quand même créer sa propre société quand on est freelance ? On est pas obligé d'avoir de locaux ?

Je voudrais savoir comment devient-on freelance et quels sont les avantages et les inconvénients, et surtout combien cela coûte t'il ?


Stéphane - 28.06.04

Quelques liens intéressants sur le(s) statut(s) d'indépendant :

Sur les sociétés de portage salarial :


Emmanuel - 28.06.04

  • 1Dcafé : Le site des indépendants de la création numérique.

Bubar - 29.06.04

Voir le site spécialisé dans la création d'entreprise, y compris freelance dont la vraie dénomination est entreprise individuelle.


Bob (auteur) - 30.06.04

Merci pour les sites que vous m'avez donnés. Si je comprends bien, même en étant freelance il faut quand même posséder des locaux officiels, je me trompe ?


Emmanuel - 30.06.04

Le statut d'indépendant, ou entreprise individuelle, ne nécessite pas de locaux commerciaux. Il est donc tout à fait possible de se déclarer "entrepreneur individuel" tout en étant en location dans un petit studio.

Voici quelques infos concernant l'entreprise individuelle (source APCE)

L'entreprise et l'entrepreneur ne forment qu’une seule et même personne. Il en résulte :

  • Une grande liberté d'action : l'entrepreneur est le seul maître à bord et n’a de comptes à rendre à personne. La notion d’ « abus de bien social » n’existe pas dans l’entreprise individuelle.

  • En contrepartie, les patrimoines professionnel et personnel sont juridiquement confondus. L'entrepreneur est responsable des dettes de l’entreprise sur l’ensemble de ses biens y compris ceux qu’il a acquis avec son conjoint, s’il est marié sous le régime légal de la communauté réduite aux acquêts.
    Il sera toutefois possible à partir de janvier 2004 d'isoler son habitation principale des poursuites des créanciers en procédant à une déclaration d'insaisissabilité devant notaire, publiée au bureau des hypothèques et selon les cas, au Registre du Commerce et des Sociétés, au Répertoire des Métiers ou dans un journal d'annonces légales.

  • L'entreprise porte officiellement le patronyme de son dirigeant, auquel il est possible d'adjoindre un nom commercial,

  • Les bénéfices de l'entreprise seront portés dans la déclaration des revenus de l'entrepreneur, dans la catégorie correspondant à son activité : Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou Bénéfices non commerciaux (BNC).

  • Les formalités de création de l'entreprise sont réduites au minimum. Il suffit de demander son immatriculation, en tant que personne physique, auprès du centre de formalités des entreprises situé à la Chambre de commerce et d'industrie pour les commerçants, à la Chambre de métiers pour les artisans, au Greffe du tribunal de commerce pour les agents commerciaux et à l'URSSAF pour les professions libérales.

Voir aussi :


Bob - 06.07.04

Merci pour ces renseignement précieux.

Cependant j'aurais voulu savoir dans quelle catégorie l'infographiste indépendant rentre-t-il ? Profession libérale ?

Encore une petite question : Lorsqu'on obtient le titre de freelance, ce statut nous donne le droit à un salaire fixe ou nos revenus se font par rapport au travail effectué ?


Emmanuel - 06.07.04

Aie ! Il semblerait que vous soyez assez loin du profil "créateur d'entreprise".

Si je comprends bien, vous êtes infographiste et vous cherchez du travail. Il est difficile aujourd'hui de trouver un poste de salarié et on vous a dit qu'il était peut-être plus facile de travailler dans cette branche en qualité de free-lance ou d'indépendant. Donc vous vous renseignez. Je me trompe ?

Pour faire court : lorsque vous êtes travailleur indépendant, vous ne cherchez plus du travail, vous cherchez des clients. Pas de client, pas d'argent. C'est vous qui fixez les conditions, les tarifs, les prestations. Après quelque temps en prospection et pas mal de refus, vous adapterez vos propositions au marché : de quoi ont besoin vos prospects, quel prix sont-ils prêt à payer pour les services que vous leur proposez.

Pour répondre à votre première question : " dans quelle catégorie l'infographiste indépendant rentre-t-il ? "

Trois grandes catégories possibles :

  • Salarié
  • Auteur
  • Entrepreneur

Salarié : vous connaissez.

Auteur : Il s'agit du même statut que les auteurs de livres. Voir AGESSA (Association pour la Gestion de la Sécurité Sociale des Auteurs). Attention, ce statut est très souple, mais ne propose quasiment aucune couverture sociale (à part la sécu, et encore).

Entrepreneur : C'est ce dont nous parlons depuis le début sur ce forum. Voir APCE.

 

[Répondre] [Voir tous les sujets du forum]