Menu
logo

Bilan chiffré des aides accordées au jeu vidéo français

Les aides à la pré-production


Les projets aidés à la pré-production

Depuis la création de l'aide à la pré-production en 2003, 200 projets de jeux vidéo ont bénéficié de cette aide (2003-2011). Sur la première partie de la période, le nombre de projets soutenus lors de la phase de pré-production est en croissance (23 en 2003, 25 en 2004, 27 en 2005, 29 en 2006 et 2007). Par la suite, les projets aidés connaissent une diminution (16 en 2008), correspondant à une phase de suspension de l'application du dispositif liée à son renouvellement, avant de progresser de nouveau (34 en 2009) et finalement de rebaisser avec 10 projets de jeux aidés en 2010. Cette baisse importante, tant en termes de nombre de projets aidés (-70,6 %), que d'aides accordées (-81,3 %), s'est poursuivie en 2011, avec un nombre de projets en baisse de 30,0 %, pour des aides qui progressent néanmoins de 52,7 %. Cette évolution est à mettre en regard de l'annonce puis de la mise en place de l'aide à la création de propriétés intellectuelles en 2010.

Au total, les aides à la pré-production atteignent 23,6 M€ sur la période. Entre 2003 et 2009, le montant annuel des aides à la pré-production versées aux studios est en recul de 4,2 % (-0,6 % par an en moyenne) pour un nombre de projets aidés en croissance de 47,8 % (+5,7 % par an en moyenne).

En moyenne, un projet de jeu vidéo perçoit 118,0 K€ d'aide à la pré-production au titre du FAJV entre 2003 et 2011. En excluant les années 2010 et 2011 de l'analyse, l'aide moyenne par projet connaît une baisse de 6,0 % en moyenne par an sur la période 2003-2009.

Projets aidés à la pré-production

Projets aidés à la pré-production

Sur la période 2003-2011, le coût total de pré-production des projets de jeux ayant bénéficié d'une aide à la pré-production s'élève à 81,9 M€, soit un coût moyen par projet de 409,6 K€.

En excluant les années 2010 et 2011, le coût moyen de pré-production des projets de jeux aidés diminue de 19,3 % sur la période, soit une baisse de 3,0 % par an en moyenne entre 2003 et 2009.

Coûts de pré-production des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production

Coûts de pré-production des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production

Les budgets moyens, de 400 K€ à 600 K€, qui concernaient plus de la moitié des projets aidés en 2003-2004 ne représentent plus que 14,3 % d'entre eux en 2011. Sur l'ensemble de la période, ils correspondent à 23,5 % des projets aidés et affichent un coût moyen de pré-production de 491,2 K€.

A l'inverse, les projets de jeux dont le budget de pré-production est inférieur à 200 K€ voient leur poids progresser de manière régulière au cours de la période (4,3 % en 2003, 28,6 % en 2011) en raison de l'apparition de projets distribués sous forme dématérialisée ou destinés aux smartphones (iPhone, iPad). Au total, les jeux dont le coût de pré-production est inférieur à 200 K€ représentent 24,5 % des projets aidés entre 2003 et 2011 et affichent un coût moyen de pré-production de 137,2 K€ par jeu. Toutefois, sur l'ensemble de la période, les projets les plus aidés en nombre sont ceux dont les dépenses sont comprises entre 200 K€ et 400 K€ (34,5 % des projets pour un coût moyen de pré-production de 291,0 K€ par jeu).

La part des projets de jeux appartenant à la tranche la plus élevée de coût de pré-production (supérieur à 800 K€) reste limitée. En effet, mis à part en 2007, 2009 et 2011 où leur poids atteint respectivement 13,8 %, 14,7 % et 14,3 % de l'ensemble des projets, les projets de jeux à plus de 800 K€ représentent en moyenne 6,5 % des projets bénéficiant d'une aide à la pré-production entre 2003 et 2010, pour un coût moyen de pré-production de 1 291,4 K€ par jeu.

Etat d'avancement des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production* (%)

Etat d'avancement des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production* (%)

La fabrication d'un jeu vidéo se décompose en trois grandes étapes : la réalisation d'un prototype jouable (phase de pré-production), la production du jeu, en collaboration ou non avec l'éditeur (phase de développement), et la distribution auprès du consommateur. La durée de production d'un jeu vidéo est très variable et dépend à la fois de ses caractéristiques propres (genre, budget, support de lecture…) et de la capacité pour le studio à trouver un éditeur. Elle peut aller de un an, à sept ans pour certains jeux.

L'aide à la pré-production du CNC remplit bien son objectif initial, puisque parmi les 200 projets de jeux qui en ont bénéficié sur la période 2003-2011, 81,0% ont donné lieu à la réalisation d'un prototype et 37,5% ont débouché sur une mise en production pour être ensuite commercialisés à la date du 31 décembre 2011. Le pourcentage de projets commercialisés parmi l'ensemble des jeux aidés enregistre une forte croissance sur la période, passant de 21,7% en 2003 à 62,1% en 2007.

Parmi les 18 projets de jeux aidés en 2007 ayant été commercialisés à ce jour, 6 sont sortis en 2007, 5 en 2008, 6 en 2009 et un en 2011. La faible part des jeux sortis parmi les jeux aidés entre 2008 et 2011 s'explique notamment par le fait que ces jeux sortiront pour la plupart entre 2012 et 2014.

Taux de réalisation des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production* (%)

Taux de réalisation des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production* (%)

Répartition des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production selon la tranche de coût de pré-production (%)

Répartition des projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production selon la tranche de coût de pré-production (%)

Nombre de projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production selon la tranche de coût de pré-production

Nombre de projets bénéficiaires d'une aide à la pré-production selon la tranche de coût de pré-production

Coûts moyens de pré-production des projets aidés selon la tranche de coût de pré-production (K€)

Coûts moyens de pré-production des projets aidés selon la tranche de coût de pré-production (K€)
Publié le 29 mai 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager