Menu
logo

Success story de la saga vidéo Crysis 3 d'Electronic Arts sur Internet avec le player Screens de Be On

Ou "comment optimiser la visibilité de la campagne vidéo Crysis 3 sur Internet ?"


Electronic Arts (EA) s'est appuyé sur l'expertise de Be On, acteur mondial de la distribution de contenus vidéo de marque sur Internet, pour relayer les 6 mini-films réalisés pour la sortie du jeu vidéo Crysis 3 en France en février dernier. Fort d'une diffusion des épisodes sur Internet avec le player premium et interactif Screens de Be On, la campagne a rencontré un franc succès auprès des internautes ayant une affinité avec l'univers des jeux vidéo. Au total, la vidéo Crysis 3 a été vue 57 933 fois soit près d'1,5 fois plus que l'objectif fixé.

Enrichissement et personnalisation de la vidéo Crysis 3 au sein du player Screens de Be On

Cliquez sur l'image pour découvrir la vidéoLa série de 6 mini-films présentant en avant-première le nouvel épisode du jeu vidéo Crysis 3 avait pour objectif :

  • de sensibiliser les " gamers " aux nouveautés du jeu,
  • de favoriser et scénariser la découverte des 6 vidéos composant la série.

Pour répondre à ces attentes et accompagner la sortie du jeu entre le 1er février et le 8 mars 2013, Be On a proposé un dispositif adhoc basée sur son nouveau service Screens, une technologie de production et distribution vidéo offrant une interactivité inégalée et une éditorialisation sociale de la marque.

Be On a ainsi relayé cette vidéo auprès des sites partenaires de son réseau sur la thématique jeux vidéo (jeuxvideo.org, culture-games.com, gamehope.com, etc.) et a entièrement personnalisé le player vidéo Screens, en adéquation avec la charte graphique et l'univers du jeu Crysis 3 et ce, à trois niveaux :

Player Be On (mode preview)En preview (à l'affichage de la vidéo)

  • Brand Editor : la vidéo propose des espaces " brandés " avec une redirection de l'internaute vers le site marchand EA Origin.
  • Preview dynamique : l'écran " splité " (multi-écrans) permet à l'internaute de lancer l'épisode de son choix.
  • Social Editor : un espace social dédié et géré par les équipes de Be On, destiné à mettre en avant les commentaires Youtube les plus pertinents tout au long de la campagne.

Player Be On (mode in view)In view (lors de la visualisation de la vidéo)

  • Social bar customisé : afin de favoriser les partages du contenu sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Pinterest, Youtube, Be On a spécifiquement mis en place cet outil interactif.
  • Playlist vidéo : cet espace activable au survol de la souris (rollover) permet de faire apparaître les autres épisodes de la vidéo Crysis 3, optimisant ainsi le nombre de vues des 6 mini-films.

Un double écran " Terminal " (écran de fin de la vidéo)

A la fin de la vidéo, l'internaute peut naviguer entre les deux écrans " Terminal " mis en place pour cette campagne dans lesquels il est invité soit :

  • à se rendre sur la page Origin de Crysis 3
  • à voir les autres épisodes de la saga Crysis 3

Des résultats positifs, au-delà des objectifs

La technologie Screens de personnalisation du contenu vidéo et une distribution éditoriale de la campagne ont permis :

  • de dépasser l'objectif quantitatif fixé sur la période : 57 933 vues en France soit 145% de l'objectif initial et 4 790 vues en dehors de l'hexagone soit au total : 62 723 vues ;
  • d'offrir à l'internaute une expérience unique de visionnage, via notamment l'intégration de fonctionnalités d'interactions et de partage, et des commentaires des utilisateurs sur les réseaux sociaux :
    - en moyenne, un internaute a visualisé la vidéo avec le player Screens pendant 63 secondes, soit une durée moyenne près de 4 fois supérieure à un format classique
    - 13,49% des internautes ont visité les plateformes Electronic Arts,
    - 21,95% des internautes ont interagi avec la vidéo soit 12 717 clics d'interactions.

Le format unique mis en place par Be On a également rencontré un grand succès auprès des éditeurs " Gaming " du réseau Be On qui n'ont pas hésité à le mettre en avant sur leurs sites en tant que contenu éditorial.

"Cette mécanique nous a permis, via une création ad hoc immersive, de mettre en avant de manière qualitative nos assets vidéo et d'assurer un taux de visionnage par contenu au-dessus de la moyenne marché", précise Vincent Rebeix, Directeur de Clientèle chez Mediacom pour le compte Electronic Arts.

" Les marques créent des contenus premium et veulent proposer des expériences enrichies aux utilisateurs. Notre technologie Screens répond à ces attentes et permet d'atteindre des niveaux d'engagement supérieurs aux formats classiques. En effet, parallèlement, nous avons diffusé cette campagne via notre player traditionnel qui suggère de visionner uniquement la vidéo dans un contexte affinitaire, afin de comparer les performances nos 2 solutions. Nous avons constaté que le format Screens a multiplié le temps de visualisation par 3,7 et le taux d'interactions sociales par 5,02 ", précise Olivier Pinault, Directeur Général de Be On France.


Plus d'informations sur Electronic Arts
Publié le 10 juillet 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager