Menu
logo

HiPay dévoile les motivations des joueurs à payer dans un jeu Free-to-play

1/3 des achats sont stimulés par le succès individuel : un paradoxe dans des univers multi-joueurs


HiPay / Allopass la plateforme de micro-paiement du Groupe Hi-Media lève le voile sur son étude " THE P(L)AYERS ". Toujours dans l'optique de guider ses clients éditeurs de jeux en ligne dans leur stratégie de monétisation, HiPay a conduit cette étude en partenariat avec l'institut Superdata Research, spécialisé dans le marché du jeu vidéo.

" THE P(L)AYERS " c'est quoi ?

Cliquez pour afficher l'infographie des résultats de cette étude pour la FranceThe P(L)AYERS est la première étude qui permet de comprendre les motivations des joueurs lors de leurs achats. Elle donne ainsi un aperçu enrichi des comportements en matière de paiement dans l'univers du jeu en ligne.

Plus qu'une simple étude, The P(L)AYERS se révèle être un véritable outil d'aide à la décision pour la création ou l'adaptation d'un jeu en ligne, et ce sur tous les sujets relatifs à son business model.

L'étude a été réalisée en 2013 auprès de 1750 répondants en Europe au travers de 32 questions. L'échantillon correspond à des joueurs de jeux en ligne gratuit sur PC ayant effectué un achat au cours des deux derniers mois.

Infographie des résultats de cette étude pour la France http://web.fr-hmd.com/Hi-media/cp/info_fr.jpg

Des informations cruciales pour les éditeurs

Eric Giordano, directeur des activités paiement du groupe Hi-Media déclare : " Par cette étude, HiPay souhaite accompagner ses clients dans l'optimisation de leur revenus. Puisque seulement 2 à 10% des joueurs en ligne paient au sein d'un jeu gratuit, il est crucial pour l'éditeur, de mettre en place la bonne stratégie de monétisation sur cette unique ligne de revenu. Ce dernier doit pouvoir anticiper de manière précise les éléments déclencheurs au sein du jeu qui amène le joueur à payer. "

The " P(L)AYERS " apporte un éclairage sur le profils des joueurs payants ou encore le moment le plus opportun pour proposer des options payantes au sein d'un jeu. En France, la propension des joueurs à dépenser rapidement dans les jeux est plus importante que la moyenne Européenne. En effet, 32% des joueurs effectuent un achat au cours des deux premiers jours de jeu, enseignement d'autant plus important pour un éditeur de jeu casual où les sessions de jeu sont très courtes, impliquant une mécanique de monétisation rapide. On découvre également que la principale motivation des joueurs à investir dans les jeux en ligne, est de prendre l'avantage sur leurs adversaires. Une information qui permet de guider les développeurs dans la construction de fonctionnalités premium au sein même du jeu.

Au-delà de ces données exclusives, l'étude est complétée par les chiffres clés du marché, notamment les revenus moyens issus des joueurs ainsi que les solutions de paiement les plus plébiscitées. Grâce à la dimension européenne de cette étude, il est également possible de mettre en parallèle le marché français avec les résultats européens.

Publié le 10 septembre 2013 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager