Menu
logo

Soutenance publique de la Thèse d'Emmanuel Guardiola

Méthode de Game Design pour la création d'un profil psychologique du joueur


Emmanuel Guardiola a le plaisir de vous inviter à la soutenance publique de sa Thèse de Doctorat en Informatique réalisée au CEDRIC sous la direction de Stéphane Natkin.

Méthode de Game Design pour la création d'un profil psychologique du joueur

Le mercredi 22 janvier 2014
à 13h45
Amphithéâtre Z ou Robert Faure du Cnam Paris

Le jury sera composé de :

  • Madame Caroline Jeanteur, directrice du StrategicInnovation Lab, Ubisoft, examinatrice
  • Madame Armelle Prigent, Maître de conférence à l'université de La Rochelle, examinatrice
  • Monsieur Pascal Estraillier, Professeur à l'université de La Rochelle, rapporteur
  • Monsieur Charles Tijus, Professeur à l'université de Paris 8, Rapporteur
  • Monsieur Jean Marc Labat, Professeur à l'université de Paris 6, examinateur
  • Monsieur Nicolas Szilas, Maître d'Enseignement et de Recherche, Université de Genève, examinateur
  • Monsieur Stéphane Natkin, professeur au CNAM, directeur de thèse

Résumé

Générer du gameplay est un objectif incontournable de la réalisation d'un jeu. Nous le recherchons lorsque nous rentrons dans la bulle ludique. Pourtant, les éléments produits par les game designers sont des systèmes de jeu, des règles, des simulations, etc. Pour que ce système permette la naissance du gameplay, les game designers doivent nécessairement tenter de modéliser le joueur. Empiriquement ils manipulent des modèles psychologiques et sociologiques du joueur : Courbe d'apprentissage, gestion de la difficulté, degré d'efficience, etc. Au cœur de la session de jeu, industriels et chercheurs ont besoin de moyens pour mieux cerner le joueur.

La question que nous nous posons est celle de la détection des traits psychologiques, d'éléments caractérisant le joueur, au travers du gameplay ou - pour le moins - engagé dans une expérience ludique. Nous proposons une méthode de game design dédiée à la création d'un profil psychologique du joueur. Nous avons pu l'expérimenter lors d'un travail de collaboration avec INETOP et Paris Ouest sur la question des tests d'orientation professionnelle. Il s'agit du serious game "Jeu serai", développé en partenariat avec la société Wizarbox. Cette première expérimentation nous permet d'envisager un développement de ce champ de recherche à la croisée des sciences de l'informatique, de la psychologie et des sciences cognitives.

Publié le 21 janvier 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager