Menu
logo

Kabam acquiert le studio Phoenix Age

Cet accord enrichit l'offre RPG de Kabam avec les hits mobiles Underworld Empire et Castle Age


Kabam, spécialiste des jeux free-to-play pour core gamers, a aujourd'hui annoncé l'acquisition du studio Phoenix Age, basé à San Francisco. Ce rachat renforce le catalogue de titres de Kabam avec des franchises durables de jeu de rôle sur mobile et plates-formes web.

" Nous avons saisi l'opportunité d'intégrer Phoenix Age à la grande famille Kabam, " confie Kent Wakeford, COO de Kabam. " Les titres à succès et les talents internationaux de Phoenix Age consolideront la position de leader de Kabam sur le marché du free-to-play, tout en ouvrant la société à de nouveaux genres. "

Underworld EmpireFondé en 2009, le studio Phoenix Age a développé le très populaire Castle Age (disponible sur Facebook et iOS) ainsi qu'Underworld Empire (iOS), tous deux présents dans le classement des applications les plus rentables de leurs plates-formes respectives. Phoenix Age a d'ores et déjà un troisième titre, non annoncé, en développement. La société est située au coeur de San Francisco et emploie 44 personnes qui continueront à travailler dans leurs locaux actuels. Les termes de cet accord n'ont pas été dévoilés.

" Nous sommes extrêmement enthousiastes à l'idée de rejoindre Kabam, " affirme Edwin Shew, cofondateur de Phoenix Age. " Intégrer leur équipe nous offre immédiatement une expertise, une expérience ainsi qu'une infrastructure pour porter nos créations à un niveau mondial que nous n'aurions pas pu atteindre par nous-mêmes. "

Phoenix Age est la première acquisition de Kabam en 2014 et contribue à la stratégie d'expansion consistant à acquérir de talentueux studios innovants et moteurs de l'industrie. Depuis 2010, Kabam a intégré Exploding Barrel Games, WonderHill, Fearless Studios, Gravity Bear, Wild Shadow Studios et Balanced Worlds, produisant des titres très populaires comme Dragons of Atlantis et Fast & Furious 6: Le Jeu. En parallèle, Kabam renforce ses liens avec Hollywood pour créer des titres à succès tels que Le Hobbit: Royaumes de la Terre du Milieu. Kabam continue bien entendu à créer des productions originales, comme Kingdoms of Camelot: Bataille pour le Nord, et à s'investir dans l'édition de titres asiatiques majeurs de développeurs comme Joy You, Game Reign, WeMade et Gfan.

Kabam est le leader du marché free-to-play, avec 4 jeux valorisés à plus de 100 millions de dollars fin 2013. Disposant de filiales aux Etats-Unis mais aussi en Chine, en Corée, en Angleterre, au Luxembourg, en Allemagne et au Canada, Kabam propose des titres majeurs et populaires aux joueurs du monde entier afin de créer des franchises pérennes.

Les jeux Kabam font la plupart du temps partie du top 25 des applications les plus rentables sur iOS et Android, et 2013 a vu deux des applications Kabam intégrer le classement des 10 applications les plus rentables de l'année sur iOS. Kabam a terminé l'année 2013 avec plus de 360 millions de dollars de chiffre d'affaire et prévoit un objectif de 550 à 650 millions de dollars cette année.

A propos de Kabam

Kabam est spécialiste du marché des free-to-play à destination des core gamers, avec des titres first et third party disponibles sur appareils mobiles via l'App Store d'Apple, le Google Play, l'Amazon Appstore, et sur le Web via Facebook, Yahoo!, Kabam.com ainsi que d'autres plates-formes. Kabam est la société connaissant la croissance la plus rapide dans la baie de San Francisco et la 17ème au niveau des Etats-Unis selon le classement Deloitte LLP. Les revenus de Kabam ont dépassé 360 millions en 2013, soit une augmentation de 100% par rapport à 2012. L'entreprise est rentable, son flux de trésorerie positif, et a créé quatre titres ayant chacun rapporté plus de 100M$ de dollars sur l'ensemble de leur durée de vie. La franchise Kingdoms of Camelot de Kabam a généré plus de 250 millions de dollars en moins de quatre ans, faisant d'elle l'une des 10 plus grandes licences de stratégie de tous les temps. En 2012, Kabam Publishing fut lancé afin de mettre à disposition des éditeurs tiers la plate-forme-technologique, les canaux de distribution, les données analytiques et les bonnes pratiques utilisées par les équipes de développement internes pour créer des jeux extrêmement populaires aux yeux du public mondial. Kabam emploie environ 750 personnes à travers le monde. La maison-mère est située à San Francisco. Parmi les investisseurs de l'entreprise, on compte Google, Warner Brothers, MGM, Intel, Canaan Partners, Redpoint Ventures, Pinnacle Ventures et bien d'autres. Davantage d'informations sont disponibles sur www.kabam.com.

Publié le 10 mars 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager