Menu
logo Ubisoft

Ubisoft publie son chiffre d'affaires et ses résultats pour l'exercice 2013-14, clos le 31 mars 2014


  • Chiffre d'affaires annuel : 1 007 M€
  • Perte opérationnelle non-IFRS : (66) M€
  • Confirmation de l'objectif de résultat opérationnel pour l'exercice 2014-15

Compte de résultat non-IFRS et principaux éléments financiers

En millions d'Euros
2013-2014 % 2012-2013 %
Chiffre d'affaires
1007,1 1256,2
Marge brute
721,8 71,7% 913,5 72,7%
Frais de Recherche et Développement
-426,1 -42,3% -428,2 -34,1%
Frais Commerciaux
-279,3 -27,7% -304 -24,2%
Frais Généraux et Administratifs
-82 -8,1% -81 -6,4%
Frais Commerciaux et Frais Généraux
-361,3 -35,9% -385 -30,6%
Résultat opérationnel non IFRS
-65,6 -6,5% 100,3 8,0%
Résultat net non IFRS
-49,3 -4,9% 69,2 5,5%
BPA dilué non IFRS
-0,46 0,71
Trésorerie non-IFRS provenant des activités opérationnelles
-120,1 28,4
Dépenses liées aux investissements en R & D*
479,7 458,9
Situation financière nette
-12,7 104,5

* Inclut le montant des royalties et exclut les avances à venir

UbisoftYves Guillemot, Président Directeur Général a déclaré "Si Ubisoft n'a pas atteint en 2013-14 les objectifs fixés un an plus tôt, l'exercice aura été marqué par plusieurs réalisations notables. Tout d'abord la constance de la qualité élevée de nos jeux, avec notamment Assassin's Creed 4 Black Flag, meilleur jeu de Noël sur PS4 et Xbox One, et South Park : The Stick of Truth, qui a enregistré une solide performance sur Xbox360, PS3 et PC. Par ailleurs, à 19% de notre chiffre d'affaires total, le digital représente dorénavant une part significative de notre activité. Les lancements réussis de Trials Frontier, avec près de 10 millions de téléchargement sur iOS en un mois, et CSI: Hidden Crimes, jeux Free-to-Play pour smartphones et tablettes, viennent confirmer en ce début de nouvel exercice nos avancées sur ce segment porteur."

Chiffre d'affaires

Sur l'année 2013-14, le chiffre d'affaires s'élève à 1 007 M€, en baisse de 19,9% (-16,9% à taux de change constants) par rapport aux 1 256 M€ réalisés sur l'exercice 2012-13.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'élève à 194 M€, en hausse de 10,9% (+11,7% à taux de change constants) par rapport aux 175 M€ réalisés au quatrième trimestre 2012-13.

Les ventes du quatrième trimestre sont légèrement supérieures à l'objectif de 187 M€ communiqué lors de la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013-14. South Park. The Stick of Truth a enregistré une performance solide, soutenue par des niveaux de distribution digitale supérieurs aux attentes.

L'exercice 2013-14 aura notamment été marqué par :

  • Le succès d'Assassin's Creed 4 Black Flag. avec plus de 11 millions d'unités vendues en sell-in et digital. Cette franchise phare de l'industrie du jeu vidéo offre chaque année aux joueurs une expérience riche en innovations et génère des revenus réguliers à forte rentabilité.
  • La baisse de 18% du chiffre d'affaires des jeux pour joueurs passionnés à 758 M€. L'exercice précédent avait vu le lancement de 3 jeux majeurs par rapport à 2 jeux majeurs pour 2013-14.
  • La bonne tenue de Just Dance 2014, avec plus de 6 millions d'unités vendues en sell-in.
  • Un chiffre d'affaires grand public en baisse de 24% à 249 M€.
  • Un segment digital en hausse de 32% à 195 M€, tiré par la distribution digitale et les ventes d'items et de DLCs. Il représente dorénavant 19% du chiffre d'affaires total.
  • Un back-catalogue en légère baisse de 1%1, à 229M€, avec en particulier près de 3 millions d'unités supplémentaires de Far Cry 3 vendues en sell-in et digital, confirmant l'importance grandissante de cette franchise.

Principaux éléments du compte de résultat

La marge brute reste à un niveau élevé en pourcentage du chiffre d'affaires à 71,7% (721,8 M€), soit une légère baisse par rapport à la marge brute de 72,7% (913,5 M€) sur l'exercice 2012-13. Cette baisse est liée au recul du segment pour joueurs passionnés. Elle a été en grande partie compensée, en pourcentage du chiffre d'affaires, par la croissance de la distribution digitale.

La perte opérationnelle non-IFRS de (65,6) M€ est en ligne avec l'objectif communiqué lors de la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre 2013-14.

La variation du résultat opérationnel non-IFRS se décline ainsi:

  • Baisse de 191,7 M€ de la marge brute.
  • Baisse de 2,1 M€ des frais de R&D qui s'établissent à 426,1 M€ (42,3% du chiffre d'affaires) contre 428,2 M€ en 2012-13 (34,1%).
  • Baisse de 23,6 M€ des frais commerciaux et frais généraux à 361,3 M€ (35,9%), par rapport à 385,0 M€ (30,6%) en 2012-13 :
    - Les dépenses variables de marketing s'élèvent à 20,2% du chiffre d'affaires (204,4 M€) à comparer à 18,2% (228,7 M€) en 2012-13.
    - Les coûts de structure s'élèvent à 15,6% du chiffre d'affaires (157,0 M€) par rapport à 12,4% (156,3 M€).

La perte nette non-IFRS s'élève à (49,3) M€, soit une perte nette par action (diluée) non-IFRS de (0,46) €, contre un résultat net non-IFRS de 69,2 M€ en 2012-13 ou 0,71 € par action.

La perte nette IFRS ressort à (65,5) M€, soit une perte nette par action (diluée) IFRS de (0,61) €, à comparer à un résultat net IFRS de 64,8 M€ et 0,67 € en 2012-13.

Principaux éléments de flux de trésorerie non-IFRS et de bilan

La consommation de trésorerie non-IFRS provenant des activités opérationnelles s'élève à (120,1) M€ (contre une génération de 28,4 M€ en 2012-13), reflétant une capacité d'autofinancement non-IFRS de (79,3) M€ (contre 58,8 M€) et une augmentation du BFR non-IFRS de 40,8 M€ (contre une augmentation de 30,4 M€).

L'endettement net au 31 mars 2014 s'établit à (12,7) M€ contre une trésorerie nette de 104,5 M€ au 31 mars 2013. Cette variation s'explique principalement par :

  • la consommation de trésorerie non-IFRS provenant des activités opérationnelles de (120,1) M€,
  • des investissements de (42,9) M€ en immobilisations matérielles et immatérielles,
  • des acquisitions externes pour (9,7) M€,
  • des augmentations de capital pour 65,7 M€,
  • des cessions de titres Gameloft pour 6,0 M€,
  • des écarts de conversion pour (16,3) M€.

Perspectives

Exercice 2014-15

Yves Guillemot a déclaré "L'exercice 2014-15 devrait être marqué par le retour à une rentabilité à deux chiffres. Nous allons en effet tirer profit du programme d'investissement et d'innovation que nous avons poursuivi ces dernières années. Combinée à la rapide montée en puissance des consoles de nouvelle génération et à la forte croissance du marché online, notre offre ambitieuse de jeux doit nous permettre de placer 3 titres parmi les 10 meilleures ventes de l'année sur consoles et PC et d'enregistrer une progression significative de notre chiffre d'affaires digital."

"L'année sera portée par 5 jeux majeurs, Assassin's Creed Unity, Far Cry 4, Just Dance, The Crew et Watch Dogs, dont les précommandes sont à des niveaux records. Watch Dogs est parfaitement positionné pour devenir le meilleur lancement jamais réalisé par une nouvelle marque dans l'histoire de l'industrie."

Yves Guillemot conclut "Forte de son organisation multi-studios, de sa recherche constante d'innovation et de son savoir-faire reconnu dans la création de nouvelles marques à succès, Ubisoft devrait surperformer l'industrie en 2014 et sur les prochaines années."

Pour 2014-15, la Société confirme son objectif d'un résultat opérationnel non-IFRS d'au moins 150 M€ et communique un premier objectif de chiffre d'affaires annuel d'au moins 1 400 M€, soit une hausse de 39% par rapport à l'exercice précédent. Cette forte croissance sera soutenue par :

  • La très nette progression des revenus tirés des jeux pour joueurs passionnés en raison du lancement de 4 titres majeurs, versus 2 sur l'exercice précédent.
  • La hausse significative du segment digital, tirée par la distribution digitale et par les revenus de l'activité Free-to-Play sur mobile et sur PC.

Ces deux tendances compenseront largement la baisse attendue du segment grand public.

Chiffre d'affaires du premier trimestre 2014-15

Le premier trimestre sera marqué par le lancement de :

  • Watch Dogs sur PLAYSTATION4, Xbox One, PLAYSTATION3, Xbox 360 et PC
  • Trials Frontier et CSI Hidden Crimes sur iOS et Androïd, en Free-to-Play
  • Trials Fusion sur PLAYSTATION4, Xbox One, Xbox 360 et PC
  • Child of Light sur Xbox One, PLAYSTATION4, Xbox 360, PLAYSTATION3, PC et Wii U

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2014-15 est attendu aux alentours de 310 M€, en très forte hausse de plus de 300% par rapport au premier trimestre 2013-14, en raison principalement du lancement de Watch Dogs.

Faits marquants récents

Parts de marché : Sur les 3 premiers mois de l'année 2014, Ubisoft s'est classé 4ème éditeur indépendant aux Etats-Unis avec 8,9% de parts de marché (contre 4ème et 7,6% un an plus tôt) et 3ème en Europe avec 10,0% de parts de marché (contre 3ème et 10,2%). (NPD, GFK)

Notes et références

1 Le back-catalogue 2012-13 a été retraité pour prendre en compte des revenus précédemment exclus et s'élève à 230 M€ (versus 206 M€ précédemment communiqué)


Plus d'informations sur Ubisoft
Publié le 19 mai 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager