Menu
logo

Télécom SudParis lance une option jeux vidéo


Space SamouraïTélécom SudParis ouvre à la rentrée 2014, en partenariat avec l'ENSIIE, une option jeux vidéo dans son cycle de formation d'ingénieur. L'objectif est de former des cadres supérieurs scientifiques, compétents dans le domaine des interactions et collaborations numériques, disposant d'une expérience de travail avec des créatifs : artistes, compositeurs, designers, etc. D'où le nom de l'option de 3e année : Jeux vidéo / Interactions et collaborations Numériques (JIN).

Les secteurs d'activité ciblés sont le jeu vidéo, mais aussi le serious gaming, les arts numériques (audiovisuel, musique, etc.) et la simulation. Parmi les métiers et fonctions visés figurent : chef de projet, concepteur, ingénieur de développement, chef d'entreprise et chercheur.

Pour cette formation, Télécom SudParis s'appuie notamment sur ses compétences en 3D, réalité augmentée, interaction avec les nouvelles générations de capteurs et réseaux. Pour aborder l'économie et la sociologie des jeux vidéo, et le design d'application, Télécom SudParis et l'ENSIIE font appel à des professionnels du secteur, des enseignants de l'ESAD (École de design), de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne, et des autres écoles de l'Institut Mines-Télécom (Télécom ParisTech et Mines ParisTech).

L'option Jeux vidéo / Interactions et collaborations Numériques de Télécom SudParis est proposée à ses étudiants et ceux de l'ENSIIE dès la rentrée, et sera ouverte ensuite aux étudiants de toutes les écoles de l'Institut Mines-Télécom.

Image : Space Samouraï, un exemple de jeu développé par des étudiants Télécom SudParis. Il combine smartphone (pour le contrôle de l'avatar du joueur) et PC (pour la visualisation de l'action du jeu).

Publié le 3 juillet 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager