Menu
logo

Multimédia Mobile : Plus d'1 possesseur de mobile sur 4 surfe sur le Net

L'usage de l'Internet mobile se développe, le marché des contenus poursuit sa mutation selon les derniers chiffres de l'institut GfK Retail and Technology


Avec ce point détaillé sur le marché des contenus pour téléphones mobiles et Smartphones au 1er semestre 2011, l'institut d'études marketing GfK fournit un éclairage sur les tendances de cette fin d'année : développement de l'Internet Mobile et téléchargements de contenus désormais plus ciblés. GfK rappelle que le nombre de Smartphones vendus en 2011 est estimé aux alentours de 12 millions d'unités, soit 1 téléphone vendu sur 2.

Progression de l'Internet Mobile : 11 millions de Français connectés sur mobile, soit +57% en un an

Les mobinautes en France : en millions d'individus et en pourcentage des possesseurs de mobiles (15 ans et plus)

Source GfK/Médiamétrie, Etude REM (Référence des Equipements Multimédias)

Les mobinautes en France

Plus d'1 possesseur de mobile sur 4 se connecte désormais à Internet, soit 11 millions d'individus. Sur la base des 61% de terminaux du parc français capables de se connecter à Internet, cela représente 44% d'utilisateurs. " Le potentiel de progression de l'usage effectif d'Internet sur mobile demeure certes important, mais le décalage entre capacité matérielle et usage réel se réduit : l'écart n'est désormais plus que de 17 points contre 31 points un an auparavant ! " analyse Frédéric PATISSIER, Chef de Groupe Contenus Mobiles chez GfK Retail and Technology France.

L'Institut GfK Retail and Technology attribue cette évolution à plusieurs facteurs :

  • Design des terminaux mieux adapté aux usages en ligne : écrans plus grands et tactiles, claviers plus ergonomiques, puissance accrue;
  • Connexions plus rapides : 41% des terminaux sont compatibles 3G (contre 34% il y a un an) ;
  • Contenus plus adaptés : sites Web spécifiques pour mobiles, raccourcis vers les services connectés grâce aux applications pour Smartphones, graphismes améliorés (ex. jeux).

Par ailleurs, 25% des possesseurs de mobile déclarent l'utiliser pour regarder la télévision.

Jeux et applications se développent sous l'impulsion des Smartphones

Contenus mobiles - Ventes en téléchargement (valeur)

Source : Panel GfK Retail and Technology Contenus Mobiles (téléchargement), estimations GfK - France

Plus de la moitié du marché des contenus pour téléphones mobiles est constituée par les jeux. " Le chiffre d'affaires des applications ne cesse logiquement de progresser, même si leur impact demeure encore limité en valeur compte tenu de la forte présence d'Apps gratuites ou vendues à moins de 1 € " commente Frédéric PATISSIER, Chef de Groupe Contenus Mobiles chez GfK Retail and Technology France.

Au premier semestre 2011, les ventes des contenus mobiles mesurées par le panel GfK ont quelque peu marqué le pas :

  • les jeux (hors ceux vendus par les " Application Stores ") ont faiblement reculé (-5,6% en volume) sur la période. Leur prix moyen augmente (chez les opérateurs de téléphonie mobile, qui pèsent pour 86% des volumes vendus) et dépasse désormais les 5€ TTC ;
  • les images et clips vidéo en téléchargement ont vu leurs ventes baisser de 14% en volume mais progresser en valeur (+8%) grâce à un prix moyen (2,65€ TTC) en hausse ;
  • les sonneries ont plongé de 20% en volume et de 14% en valeur, en raison d'un prix moyen qui continue d'augmenter (+8% à 2,60€ TTC) limitant l'appétence (déjà diminuée) pour ce type de contenus ;
  • les ventes de musique mobile effectuées par les opérateurs de téléphonie sont tributaires de l'évolution des canaux et des modes d'achat (synchronisation des terminaux et convergence Web-Mobile). Le marché du téléchargement de musique reste bien entendu en progression au global.

Ces modifications de comportements d'achat concernant les contenus pour mobiles sont liées à la progression des usages connectés : le téléchargement sur mobile n'est en effet plus le seul mode d'accès aux contenus " Entertainment " puisque d'autres moyens technologiques s'offrent aux consommateurs comme notamment le streaming (lecture en direct), par l'entremise ou non des principaux réseaux sociaux.

Publié le 18 novembre 2011 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager