Menu
logo

Accessoires connectés : le suivi de l'activité physique est une application incontournable


La tendance est aux appareils électroniques mobiles. Les fabricants de différentes industries, celle de la mode, du sport et les fabricants d'appareils électroniques proposent de plus en plus de nouveaux modèles sur le marché. Un récent sondage GfK réalisé en Chine, en Allemagne, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis montre que, du point de vue des consommateurs, les marques connues qui proposent des produits technologiques sont les premières à être citées lorsqu'il s'agit d'un achat potentiel.

Les appareils permettant de suivre une activité physique sont avant tout, utilisés pour suivre des programmes de remise en forme dans la majorité des pays étudiés. Le suivi et l'enregistrement des activités physiques et sportives, du temps de sommeil ainsi que d'autres données relatives à la santé sont également un usage privilégié des bracelets intelligents.

Les accessoires connectés permettent de créer une relation encore plus étroite entre les individus et la technologie, grâce à des innovations comme les montres, les lunettes ou les brassards de sport connectés qui sont généralement couplés à un Smartphone

Traqueurs d'activité : des critères d'achat qui diffèrent selon les pays

Les appareils de suivi de l'activité sont spécialement conçus pour surveiller et afficher des variables relatives à la santé et à la remise en forme. Ces données vont de la distance et des calories brûlées pendant une course à pied, jusqu'à la fréquence cardiaque et à la qualité du sommeil. Ces dispositifs de surveillance électronique enregistrent l'activité des personnes qui les portent. Les données peuvent généralement être transférées sans fil vers un ordinateur, un Smartphone ou une tablette pour analyser les performances et suivre une progression. Le sondage GfK montre qu'il existe des différences dans la façon dont les consommateurs mettent en œuvre cette technologie. Le suivi d'une activité physique de remise en forme est la priorité des consommateurs en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, alors que l'enregistrement des données relatives à la santé est privilégié en Chine. Les statistiques personnelles détaillées sur la condition physique, la santé et la qualité du sommeil sont la priorité des consommateurs sud-coréens.

Les arguments concernant l'acte d'achat varient également en fonction des pays, toujours selon la même étude. En Allemagne, 30 % des personnes interrogées déclarent que la compatibilité entre leur Smartphone et leurs autres appareils électroniques est le critère le plus important de l'achat. Pour 20% des Allemands, le prix est le facteur clé, alors que la précision est simplement considérée comme premier critère par 15% des personnes interrogées. En Chine, la compatibilité est également le facteur le plus communément nommé (19%), suivi par la précision de l'appareil (17%). Toutefois, pour 16 % des consommateurs chinois, la marque est également considérée comme un facteur décisif dans la décision d'achat. Au Royaume-Uni, 28% des consommateurs considèrent que le prix d'un traqueur d'activité est plus déterminant que n'importe quel autre facteur. Toujours au Royaume-Uni, les deuxième et troisième critères dans le classement sont la compatibilité et la précision, avec respectivement 20 et 11%. La situation est similaire aux États-Unis puisque le prix reste le premier critère (27%), suivi de la compatibilité (17%) et de la précision (13 %). Cependant, en Corée du Sud, la compatibilité est considérée comme le facteur le plus important (avec 19%), alors que deux critères occupent la seconde position du classement : le prix et la convivialité, avec 17 %.

Traqueurs d'activité : des critères d'achat qui diffèrent selon les pays

Traqueurs d'activité : les marques technologiques devant les marques de sport

Les appareils permettant de suivre l'activité physique sont fabriqués par des sociétés opérant dans divers secteurs. L'étude a toutefois révélé que les entreprises reconnues du secteur technologique bénéficient d'un plus grand potentiel de vente dans l'ensemble des pays étudiés. En Corée du Sud, 69% des consommateurs affirment que ces marques constitueraient leur premier choix pour tout futur achat, tandis que ce chiffre est de 54% en Chine, 51% en Allemagne, 47% au Royaume-Uni et 42% aux États-Unis. Les marques de sport arrivent en seconde place de ce classement, mais restent loin derrière. Selon cette étude du cabinet GfK, ces marquent atteignent un potentiel de vente maximal au Royaume-Uni et aux États-Unis, environ un tiers des personnes interrogées dans ces pays indiquent une préférence pour les marques de sport. Bien qu'étant reléguées en seconde place, ces marques sont toujours populaires chez les consommateurs chinois et allemands avec un peu moins de 30 %, mais ce chiffre tombe à seulement 17% en Corée du Sud. Toutefois, les marques de sport sont très populaires auprès des plus jeunes. Selon l'étude, le potentiel de vente des traqueurs d'activité est très limité pour les marques spécialisées dans la fabrication d'appareils électroniques ainsi que pour les entreprises du secteur de la mode et du luxe.

Montres connectées : une utilisation privilégiée pour suivre l'activité physique

Comparées aux appareils permettant de suivre l'activité physique, les montres connectées proposent bien plus de fonctionnalités. Selon la référence, il est possible d'utiliser ces montres pour des appels téléphoniques et des services de navigation, tandis que d'autres permettent également aux utilisateurs de rechercher des informations en ligne ainsi que d'enregistrer des données sur l'activité physique et la santé. Selon l'étude GfK, c'est le principal domaine d'application des montres connectées par les consommateurs de tous les pays étudiés. Les montres connectées sont donc un véritable concurrent pour les appareils permettant de suivre l'activité physique.

En Allemagne, le suivi de données sportives, relatives à la santé et à la forme physique est considéré comme l'utilisation la plus importante pour un quart des personnes interrogées, suivi par la fonction plus traditionnelle de l'affichage de l'heure (20%) et la possibilité d'effectuer des appels téléphoniques grâce à la montre (11%). Au Royaume-Uni, le suivi de l'activité physique et de la santé est l'application la plus souvent citée (28%), suivi par la fonction de montre traditionnelle (15%) et de montre GPS (10%). Pour les consommateurs chinois, surveiller l'activité physique est la priorité dans cette catégorie, avec 35% des avis exprimés, suivie par la fonction d'appels téléphonique (16%) et le GPS à la troisième place (11%). L'utilisation numéro un pour les consommateurs américains est également le suivi de l'activité physique avec 29% ; puis la fonction de montre traditionnelle (privilégiée par 13% des personnes interrogées), et l'utilisation d'applications météorologiques, de notifications et de bulletins d'information (10%). Les consommateurs de Corée du Sud sont également principalement intéressés par la possibilité de surveiller leur activité physique (27%), suivi de la fonction téléphone (21%) et de l'utilisation d'applications (11%).

Montres connectées : le prix est le premier critère d'achat

À l'exception de la Chine, le prix est le premier critère de choix dans tous les pays examinés par l'Institut d'études GfK. La fonctionnalité est le deuxième critère cité dans la plupart des pays, devant la possibilité de surveiller et d'afficher des données relatives à l'activité physique et à la santé. En revanche, c'est à la précision de leur montre connectée que les consommateurs chinois accordent plus d'importance, suivi par l'enregistrement des données puis par la marque de l'appareil. À cet égard, l'intérêt des Chinois pour la marque de l'appareil ressort clairement dans les résultats de l'étude.

Les entreprises du secteur technologique sont désignées, dans tous les pays examinés par l'enquête, comme les fabricants de montres connectées les plus fiables. Ils se placent nettement devant les marques de sport qui occupent la deuxième place. Le marché chinois détient notamment un potentiel important concernant les marques de luxe issues du secteur de la mode et de l'horlogerie.

Montres connectées : le prix est le premier critère d'achat

En France, s'appuyant sur la vague de la Référence des Equipements Connectés conduite au début du 1er semestre 2014, l'institut GfK constatait que la connexion au Smartphone pour des notifications de base était l'application la plus attendue par le consommateur sur les montres connectées.

Quelles sont les applications qui vous intéresseraient le plus sur une montre connectée?

GfK prévoit plus de 150 000 ventes de montres connectées en France d'ici la fin de l'année 2014.

Notes et références

Les données ont été recueillies en ligne par GfK Consumer Experiences auprès d'un panel de 5000 propriétaires de Smartphones en Chine, Allemagne, Corée du Sud, Royaume-Uni et Etats-Unis en Août 2014.

Publié le 10 septembre 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager