Menu
logo

Montres connectées : GfK passe en revue les attentes des consommateurs dans le monde


Après les nombreuses annonces de l'IFA, les Smartwatches génèrent un certain consensus parmi les consommateurs. Mais l'image qui en ressort révèle une légère appréhension: paiement sans fil, commandes tactiles ou vocales, complémentarité des appareils, attachement à la marque… Le dernier sondage international de GfK Consumer Experiences passe en revue les attentes de 5 000 consommateurs propriétaires de Smartphones.

Alors que le concept de Smartwatch génère un certain consensus parmi les consommateurs, l'image qui en ressort révèle une légère appréhension d'après GfK Consumer Experiences. Est-ce que la Smartwatch doit être vendue avec un périphérique complémentaire? Quelle est la fonction la plus importante? Ces questions sont essentielles. Avec des ventes encore modestes, bien qu'elles suscitent un buzz important (70% de notoriété en France selon la Référence des Equipements Connectés* du premier semestre 2014), le moment est évidemment crucial pour les marques afin d'éduquer les consommateurs sur les bénéfices liés à l'utilisation d'une montre connectée.

Fonctionnalités : le suivi de l'activité est indispensable

Sur 5000 personnes interrogées en Chine, Allemagne, Corée du Sud, Royaume-Uni et aux Etats-Unis, 29% estiment que " le suivi de l'activité " est une fonctionnalité clé. La deuxième fonctionnalité la plus citée est la possibilité de " passer des appels téléphoniques ", mais son succès est mineur avec seulement 13% des personnes interrogées qui considèrent cette fonction comme décisive au moment de l'achat. Dans le même temps, parmi les nombreuses autres fonctionnalités offertes par les montres connectées, aucune ne se distingue réellement.

Smartwatches : quelles attentes des consommateurs ?

Le contrôle de la navigation

Pour le contrôle de la navigation via Smartwatch, les fabricants ont annoncé à l'IFA la sortie d'interfaces partiellement ou entièrement basées sur un écran tactile. Ce qui répond aux attentes des consommateurs, avec 67 % des personnes interrogées qui préfèrent contrôler leur Smartwatch via un écran tactile. Si certaines manipulations doivent être exécutées en utilisant la commande vocale, et nécessitent donc un certain apprentissage de la part de l'utilisateur, seules 24 % des personnes interrogées indiquent une préférence pour un contrôle vocal de leur montre connectée.

La complémentarité des périphériques

En ce qui concerne le positionnement de certaines Smartwatches en tant qu'appareil complémentaire à un Smartphone, 90 % des personnes interrogées estiment que leurs Smartwatches et Smartphones doivent fonctionner avec le même logiciel. D'un autre côté, une majorité de 56 % attend que la montre connectée incorpore une carte SIM - pour fonctionner indépendamment d'un Smartphone. Les attentes varient cependant d'un pays à l'autre : 84 % des Chinois interrogés s'attendent à pouvoir bénéficier d'une carte SIM dans leur bracelet connecté, alors que seulement 46 % des Britanniques expriment le même besoin.

L'interaction avec l'appareil

Tout comme le contrôle via Internet devient une réalité, la possibilité de contrôler différents périphériques à l'aide d'une Smartwatch semble être une fonctionnalité préférée par certaines personnes interrogées. 49 % ont montré un intérêt très élevé pour le contrôle domotique avec une Smartwatch (score de 8 à 10 sur une échelle de notation comprise entre 0 et 10). Le paiement sans fil a rencontré un peu moins d'enthousiasme, mais rassemble un solide 35 % des personnes interrogées.

La marque

Les consommateurs considèrent les Smartwatches comme faisant partie du secteur des grands acteurs de la technologie, avec 65 % des répondants qui disent qu'ils envisageraient d'acheter une Smartwatch fabriquée par une grande marque technologique. Les marques de sport occupent la deuxième place, avec 18 % des personnes interrogées qui les considèrent comme des revendeurs privilégiés. Ce résultat est peut-être la conséquence de l'introduction récente sur le marché de nombreux nouveaux traqueurs d'activité physique.

Le calendrier est-il favorable ?

Pour François KLIPFEL, Directeur Général Adjoint chez GfK Consumer Choices France, le moment le plus passionnant sera probablement à l'horizon de Noël : " Le marché des périphériques portables en décembre 2014 et début 2015 est susceptible de devenir un terrain d'expérimentation passionnant pour les consommateurs, car ils se rendront dans les rayons afin d'expérimenter par eux-mêmes si tout ce qu'ils ont entendu à propos des bracelets et montres connectés est justifié "

En France, s'appuyant sur la vague de la Référence des Equipements Connectés conduite au début du 1er semestre 2014, l'institut GfK constatait que la connexion au Smartphone pour des notifications de base était l'application la plus attendue par le consommateur sur les montres connectées.

Quelles sont les applications qui vous intéresseraient le plus sur une montre connectée?

L'institut GfK prévoit plus de 150 000 ventes de montres connectées en France d'ici la fin de l'année 2014.

Notes et références

Les données ont été recueillies en ligne par GfK Consumer Experiences, division du groupe GfK et leader mondial des études consommateurs, auprès d'un panel de 5000 propriétaires de Smartphones en Chine, Allemagne, Corée du Sud, Royaume-Uni et Etats-Unis en Août 2014.

Publié le 20 septembre 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager