Menu
logo

Le PDG de Perfect World participe aux réunions des organes consultatifs politiques chinois du plus haut niveau


La troisième session du 12e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CPPCC) s'est ouverte le 3 mars, et la troisième session du Congrès national du peuple (NPC) a commencé le 5 mars. Des membres influents de la société chinoise sont invités à offrir leurs conseils et leurs suggestions, car c'est là que s'établissent les politiques et programmes gouvernementaux chinois essentiels en termes de bien-être social.

Robert XiaoTandis que l'implication de la Chine dans le monde des affaires augmente, le sort des 60 millions de membres des communautés chinoises vivant à l'étranger est de plus en plus connecté avec la Chine, et leurs attentes attirent une attention croissante. 38 membres de ces communautés venant de 27 pays ont assisté à la CPPCC de cette année ; parmi eux on trouve le PDG de Perfect World, M. Robert Xiao, dont la proposition " Façonner la diplomatie publique chinoise dans la nouvelle ère des mégadonnées " a été l'un des principaux sujets des discussions.

Perfect World s'engage, depuis de nombreuses années, à développer des produits et des services de divertissement en ligne à l'échelle planétaire, et promeut avec succès ses produits dans plus de 100 pays et régions, créant ainsi un espace où les joueurs du monde entier peuvent comprendre, apprécier et respecter la culture traditionnelle chinoise à travers le support des jeux. Grâce à ses multiples canaux, Perfect World a maximisé les opportunités de transmission des connaissances sur les traditions culturelles, les coutumes et le peuple chinois, tout en donnant une image de marque positive du pays. Avec la numérisation croissante de la communication sociale, l'avènement de l'ère des mégadonnées va apporter de toutes nouvelles opportunités pour le développement de la diplomatie chinoise.

M. Robert Xiao a fait la proposition suivante : " Nous devrions restés en phase avec la tendance générale et utiliser les mégadonnées scientifiquement pour façonner la diplomatie publique chinoise. Dans un premier temps, nous avons besoin de renforcer l'infrastructure de base des mégadonnées dans le secteur de la diplomatie. Deuxièmement, il nous faut accélérer l'établissement d'un mécanisme scientifique et efficace de prise de décision. Troisièmement, nous devons utiliser les mégadonnées de façon proactive pour étudier les différents publics de la diplomatie du pays et développer une stratégie de communication spécifique pour chaque groupe de public. Quatrièmement, nous devrions établir un mécanisme de contrôle en temps réel des données en ce qui concerne la diplomatie publique, pour obtenir des retours d'opinion en temps opportun et faire en sorte que ceux-ci servent d'outil d'orientation et prédisent de futurs scénarios probables. "

Publié le 11 mars 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager