Menu
logo

Les Méchants de Disney s'exposent à la galerie Arludik

Exposition de dessins et celluloïds originaux du 7 avril au 30 mai 2015


Les Méchants de Disney s'exposent à la galerie ArludikApres avoir célébré en 2014 " Les Princesses Disney " à travers une impressionnante exposition d'œuvres originales, la galerie Arludik, nous invite à découvrir une nouvelle exposition d'exception consacrée aux autres personnages particulièrement cultes de l'univers Disney : Les Méchants !

A travers des œuvres rarissimes issues des films clefs de Disney, parmi lesquels notamment Blanche Neige, La Belle au Bois Dormant, Peter Pan, Le Roi Lion, La Petite Sirène, Le Livre de la Jungle, Les 101 Dalmatiens… la galerie exposera plus de 60 celluloïds et dessins de recherches originaux, qui fascineront aussi bien les petits que les grands, ainsi bien sûr que les amateurs et collectionneurs d'art !

Maléfique, Cruella, Hadès, Scar, Shere Khan, Ursula, Médusa…

Si ces noms nous renvoient à des moments marquants de notre expérience de spectateurs, les Méchants et Méchantes de Disney ont plus largement su traverser les époques et s'ancrer profondément dans notre imaginaire culturel commun. Grâce à leur charisme et leur pouvoir, ils nous envoûtent et nous bouleversent de bien des manières, et possèdent un statut iconique à l'instar de certains des personnages les plus impressionnants de l'histoire du cinéma, tel Dracula ou Dark Vador.

Aussi différents soient-ils les uns des autres, les Méchants de Disney sont tous caractérisés par leur audace graphique et narrative.

Illustrés autrefois dans les livres de contes et légendes, leurs costumes s'adaptent, sous le trait des artistes du studio, à la mise en scène vive, dense et colorée du cinéma d'animation. Leurs manteaux extravagants sculptent leurs silhouettes et accentuent leurs formes, qu'ils soient rachitiques comme Cruella d'Enfer, Frollo et Yzma, ou opulents comme la Reine de Cœur, Ursula et Ratcliffe. Drapés dans des capes noires ou rouges comme Maléfique et Jafar, sanglées dans des robes pourpres comme Lady Tremaine et Médusa, les Méchants et les Méchantes possèdent un style unique, immédiatement identifiable. De la même manière, leurs visages sont façonnés avec détails et précision, parfois par une fine moustache chez les hommes, ou par des sourcils en accent circonflexe, un rouge à lèvres vermillon et des paupières lourdement fardées chez les femmes. Ce design pointu, leurs proportions exagérées, leurs couleurs franches intenses et leur jeu théâtral en font des êtres spectaculaires, visuellement complexes et fascinants. Finalement, ce sont la force du dessin et la virtuosité des animations d'artistes comme Art Babbitt, Milt Kahl ou Andreas Déjà qui ont permis de donner vie à ces êtres extraordinaires.

Ces personnages tourmentés ont soif de pouvoir ou de vengeance, ils sont traversés par la jalousie ou la haine. Ce sont leur détermination à mener à bien leurs terrifiants projets et les actes désespérés y conduisant, qui sont le terreau de la tension dramatique des films. Sans eux, il n'y aurait pas d'histoire : la Reine n'aurait pas cherché à faire tuer Blanche-Neige, Muphasa ne serait pas mort sous les yeux de son fils, Hadès n'aurait pas déchu Hercule de sa place parmi les dieux …

Ces cruels défauts apportent du relief à leur personnalité, et les rendent complexes et captivants. En effet, les Méchants Disney sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins et réaliser leurs sinistres projets, alors que rien ne vient remettre en cause la bonté des héros et des héroïnes des films. Si nous avons déjà tous ressenti des sentiments aussi négatifs, les Méchants de Disney réagissent à leurs instincts avec une démesure surhumaine et parfois monstrueuse. Les films dont ils sont issus n'hésitent pas à représenter la part la plus sombre de l'humanité, nous conduisant dans des univers éloignés du nôtre, et nous permettant ainsi d'approcher et d'interroger nos propres peurs.

En créant des personnages aussi diaboliques que spectaculaires, les artistes Disney ont inventé des créatures hors-normes. Leurs corps, qui ne sont ni standardisés ni parfaits, sont en réalité de puissantes créations artistiques. Des méchants comme la théâtrale Ursula ou le fielleux Scar déstabilisent les conventions sociales, et réinventent les valeurs associées à la féminité et la masculinité. Ici, la femme Disney n'est plus douce et émotive, mais excessive et dominatrice; et le mâle n'est plus défini par les codes habituels de la virilité. Ils interrogent des territoires inattendus, et nous marquent par leur potentiel révolutionnaire et subversif.

Exposition " Les Méchants de Disney " du 7 avril au 30 mai 2015

Galerie Arludik
12-14, rue Saint Louis en l'Ile
75004 Paris
www.arludik.com

Publié le 8 avril 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager