Menu
2,204 lecturesédition du 21 août 2011
logo

Gamigo acquiert la licence d'un MMO de plusieurs millions : Otherland


Otherland Image 2Avec le best-seller Otherland, l'auteur Tad Williams a créé un des romans de réalité virtuelle les plus excitants de notre époque. Courant 2012, gamigo et dtp entertainment seront les vecteurs en Europe et en Amérique du Nord de l'adaptation de ce roman en jeu de rôle en ligne. Les deux éditeurs de Hambourg ont signé une licence leur conférant les droits d'exploitation de l'Occident. dtp se concentrera sur la mise en vente de la version commerciale du jeu.

Composé d'une équipe de développeurs expérimentés, le studio RealU (filiale de dtp) travaille depuis 2006 sur ce projet en se basant sur le moteur graphique de Unreal 3.

Patrick Streppel, membre du comité directeur de gamigo AG, commente : "Otherland représente une grande étape dans l'histoire de gamigo. C'est un des titres AAA du monde free-to-play. Ce jeu convaincra le public grâce à son excellente qualité graphique, à son scénario fascinant et à ses innovations au niveau de la jouabilité et de ses fonctionnalités. L'année prochaine, Otherland sera un modèle à suivre et permettra aux joueurs d'Europe et d'Amérique du Nord de connaître une expérience de jeu inédite et unique."

Otherland Image 1Otherland Image 3

Frank Brügmann, PDG de dtp entertainment, ajoute : "Notre studio, RealU, est parvenu à créer un jeu en ligne révolutionnaire avec Otherland. Ce sera de toute évidence un jeu qui comptera dans l'année à venir. Nous sommes convaincus que gamigo est le partenaire idéal pour la distribution du jeu en ligne et nous sommes très heureux de travailler ensemble dès l'année prochaine sur ce projet où les joueurs pourront plonger dans l'univers fascinant du roman de Tad Williams."

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant sur Otherland-Game.com pour recevoir une clé pour la version Bêta qui devrait être lancée lors du premier trimestre 2012.

Otherland Image 4Otherland Image 5

Plus d'informations concernant le MMORPG d'action Otherland :

Grâce à la technologie graphique d'Unreal 3, Otherland présente des paysages opulents, des modèles de personnages hautement détaillés et des effets de haut niveau. Le développeur a eu carte blanche pour créer ce multivers d'une richesse et d'une variété incroyables. Dans la réalité virtuelle, la force de l'imagination n'a pratiquement pas de limites. "Eight Squared" est un monde médiéval classique avec de grandes pièces d'échecs et de fabuleux châteaux. Sur Mars, ce ne sont pas des étendues désertiques mais des bâtiments à l'architecture orientale que l'on découvre. D'autres mondes sont déjà en cours de développement.

Avec le système de "non-ciblage", les combats dans Otherlands sont très axés sur l'action. Le jeu contient tant des armes de combat à distance comme les arcs ou les mitrailleuses que des armes de combat rapproché, comme des massues, des épées ou des lances. Les attaques ne sont pas liées à la cible : de puissants coups d'épée peuvent ainsi toucher tous les ennemis autour du personnage ! Avec les mécanismes du jeu, se positionner et parvenir à viser correctement devient très important, ce qui rend l'ensemble dynamique et intuitif.

Les contacts sociaux jouent un rôle prépondérant dans Otherland. Les joueurs se retrouveront sous les néons colorés d'un des bars de "Lambda Mall" pour se détendre après des combats difficiles et haletants. Il est aussi possible de participer à des minijeux divers et variés, comme des compétitions de danse ou des jeux de combats aériens. "Lambda Mall" est un centre de rencontre, de shopping et de détente.

Ceux qui souhaitent avoir une petite retraite personnelle adoreront sans doute "MyLand", ce qui consiste à créer son propre monde. Partout dans le multivers, les joueurs peuvent collecter l'e-ADN de leurs adversaires. Ceux qui en auront collecté suffisamment pourront invoquer d'autres créatures pour les protéger dans leurs "MyLand".

La version Bêta fermée d'Otherland devrait être lancée dans le courant du premier trimestre 2012.

Publié le par

Partager

Google+
 Un service de l'AFJV © 2014
1,168 connectés actuellement