Menu
logo

Classement des chaînes françaises de streaming de jeux vidéo en septembre 2015


Avant-propos : les plateformes de streaming Dailymotion et Hitbox sont, malgré nos efforts, absentes du classement francophone du fait de différents problèmes sur leurs API. Nous travaillons avec ces plateformes pour les intégrer dans les prochaines éditions de nos classements.

Top 20 des chaînes de streamingTop 20 Septembre : La surprise sur le podium

La surprise arrive dès les premières places avec le classement de septembre 2015 puisque la chaîne ogaminglol se voit détrônée pour la première fois depuis bien longtemps. C'est hearthstonefr, la chaîne 100% Hearthstone de GamersOrigin, le site communautaire dédié aux jeux Blizzard, qui décroche la timbale. Ce changement illustre la douce mais régulière montée en puissance du jeu de cartes en streaming, 3ème jeu le plus regardé sur Twitch en septembre, ainsi que la percée de la jeune organisation française.

En 2e position, le succès d'O'Gaming sur Starcraft 2 ne se dément pas, et c'est à la faveur de la grande victoire du français Lil'Bow dans les World Championship Series de Blizzard que le chaîne ogamingsc2 a pu ravir la vedette à son homologue consacrée à League of Legends.

On a donc en 3e place ogaminglol, qui a beaucoup baissé de régime en septembre, une sorte de calme avant la tempête des Finales Mondiales de League of Legends, les "Worlds", qui ont débuté à Paris en ce début octobre. Je vous en dis plus à ce sujet plus bas.

Top 20 Septembre : Web TV's vs streamers indépendants

Toujours sur le classement francophone de Septembre, on remarque que ce sont les streamers indépendants, Domingo en tête, qui réalisent les meilleures moyennes de spectateurs. La grande différence entre les moyennes des streamers indépendants (Domingo, Zerator, aiekillu par exemple) et celles des web tv (O'Gaming TV, GamersOrigin, Millenium, Gaming Live) sont liées aux différentes de programmations et de relations entretenues avec leur public.

Les Web TV peuvent, grâce à leurs infrastructures, proposer des programmes en rediffusions lorsqu'il y n'a pas de live, ce qui en amène certaines à émettre quasiment 24h sur 24. Or, si ces rediffusions sont une bonne chose pour le volume total d'heures regardées, elles ont bien sûr un impact négatif sur la moyenne de spectateurs.

En face, les indépendants ne mettent en général pas en place ce genre de dispositif de rediffusions et bénéficient en outre d'une relation affective forte avec leur public. Le noyau de la fan base des streamers indépendants les plus populaires est souvent constitué de spectateurs adolescents et jeunes adultes assidus et passionnés par ledit streamer, comme on pourrait l'être par un animateur radio ou un chanteur. Leurs apparitions à l'antenne, quelques heures chaque jour pour les plus présents, sont attendues avec impatience.

Déjà en octobre : ogaminglol, 2e mondiale à l'occasion des "Worlds"

On l'a vu, le mois de septembre n'a pas été le meilleur pour ogaminglol, mais avec le début des "Worlds" de League of Legends du 1er au 4 octobre, à Paris qui plus est, la Web TV francophone a battu record sur record.

ogaminglol, 2e mondiale à l'occasion des "Worlds"

Comme vous pouvez le voir sur le visuel, la chaîne s'est classée 2e mondiale en streaming sur la semaine du 28/09 au 4/10. Il s'agit là du classement global Gamoloco, qui prend en compte toutes les langues et tous les jeux streamés sur Twitch, Hitbox et Azubu. Par ailleurs le pic à 91 811 spectateurs simultanés est un nouveau record francophone, qui pulvérise l'ancienne marque, située autour des 50 000.

Le succès d'audience est total pour la PME française qui a su, en plus du travail de coproduction avec Riot Games aux Dock Pullman, nouer des partenariats forts avec des médias nationaux d'envergure pas forcément habitués du gaming et encore moins de l'eSport.

Christophe de Diederichs, Responsable Communications, Media et Communauté chez O'Gaming TV, a pu nous en dire plus sur le plan déployé :

Bonjour Christophe, pourriez-vous nous dire comment vous avez abordé la politique de partenariats pour la diffusion des Worlds ?

En plus du travail avec tous nos partenaires habituels de l'univers gaming, que je salue et remercie, nous avons cherché à créer le dialogue entre les jeunes qui sont passionnés d'eSport et leurs amis, leurs familles et leurs proches eux-mêmes passionnés de divertissement comme le cinéma, la musique et bien évidemment le sport.

Quels sont vos partenaires media pour cet événement ?

Nous travaillons avec Le Monde, L'Express, L'Equipe et le portail Free Actualités pour relayer nos annonces et retransmissions. En travaillant avec eux nous souhaitons interpeler et intéresser le grand public à l'eSport, à travers des médias leaders dans l'opinion, la culture et le sport.

Que pensez-vous des résultats d'audience ?

Nous sommes très heureux qu'autant de gens aient pu être intéressés par ces 4 premiers jours de championnats du monde. Les matchs étaient très serrés, les scénarios de plus en plus épiques, et le public a répondu présent. La chaleur et les décibels envoyés par le public français font chaud au coeur et permettent de montrer très simplement toutes les émotions que l'on peut ressentir, et toute la passion que peut générer League of Legends et l'eSport en général.

Nous sommes très fiers pour le public français et toutes les personnes qui mettent un peu de passion dans l'eSport, de manière ponctuelle ou quotidienne. Nous attendons plus de franchir les 100 000 spectateurs simultanés d'ici dimanche, l'occasion de fêter de la meilleure des manières les 4 ans d'O'Gaming.tv.

Les Worlds League of Legends reprennent ce jeudi après-midi sur www.ogaming.tv.

Et nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour un nouveau point sur le streaming de jeux vidéo.

Notes et références

Source des data: www.gamoloco.com / @Gamoloco

Analyse & Rédaction : Nicolas Cerrato, Fondateur de Gamoloco

Publié le 8 octobre 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager