Menu
logo

Angry Birds, Le Film : du jeu à la marque, comment une application a su crever le grand écran


Angry Birds, Le FilmAprès avoir lancé le 30 juillet dernier une nouvelle version de son application phare Angry Birds 2, l'éditeur Rovio sera à nouveau sous le feu des projecteurs ce mercredi 16 mai avec la sortie attendue du film d'animation Angry Birds, Le Film. L'occasion pour App Annie - plateforme de données marché en matière d'applications mobiles - de revenir sur ce phénomène mondial.

Angry Birds, une success story mobile-first

Si l'application se situe encore à la 1ère place des apps les plus téléchargées dans 141 pays à travers le monde sur iOS (145 dans la catégorie Jeux) et dans 15 Pays sur Google Play (35 dans la catégorie Jeux), son éditeur, Rovio, était la 9ème société au classement des jeux internationaux par téléchargement (iOS & Google Play confondus) en février 2016 d'après l'Index App Annie.

Angry Birds est le parfait exemple d'une application qui a su tirer parti de son cycle de maturation avec succès pour monétiser sa marque et plus seulement son application. En effet, Rovio a décliné sa poule aux œufs d'or sur tous les supports, des goodies en tous genres au parc thématique en Chine, en passant par une série télévisée et maintenant un film.

" Angry Birds est le premier jeu sur smartphone qui a engendré une telle "success story". Rovio a été un pionnier en la matière, en étant le premier studio à transformer une application mobile en un véritable empire : versions sur tous les App Stores et sur consoles, merchandising et désormais un long-métrage. Avec 110 applications tous supports confondus, plus de 3 milliards de téléchargements et des millions de fans à travers le monde, Rovio s'est toujours assuré de comprendre le marché du jeu et ses tendances pour se positionner au mieux. Les développeurs ont pris le temps d'écouter les différents retours des utilisateurs pour améliorer le jeu. " explique Bertrand Salord, Directeur Marketing Europe, App Annie. " Pour réaliser un film, il est important de savoir à qui l'on s'adresse. Lorsqu'il s'agit d'une audience issue d'un jeu mobile, il faut s'appuyer sur les données utilisateurs issues des smartphones. C'est pour cela que les développeurs d'apps s'aident notamment de l'outil Usage Intelligence d'App Annie. ".

Monétisation des apps de jeux : du premium au freemium

Les applications de jeux jouent un grand rôle sur le marché des apps, qui lui-même a un impact visible sur le secteur du jeu vidéo en général. Mais que peut-on apprendre des applications de jeux et comment ce secteur peut-il conserver sa croissance en accord avec les évolutions de la monétisation ? Il y a une énorme potentiel - confirmé par la rétrospective 2015 App Annie - qui évalue à 25% la part des jeux sur le marché des applications. Mais les cycles de maturation s'accélèrent. Comprendre les téléchargements, les revenus et l'utilisation d'une application est donc essentiel pour prédire sa croissance économique.

Les jeux ont généré approximativement 85% des revenus du marché des applications en 2015, soit un total de 34,8 milliards de dollars dans le monde. App Annie, selon ses prévisions de marché, estime que la catégorie Jeux connaîtra des croissances de 41,5 milliards de dollars en 2016 et de 74,6 milliards en 2020 grâce à la forte monétisation développée dans les marchés arrivés à maturité, notamment les villes chinoises de premier et deuxième plans, ainsi que le Japon et la Corée du Sud.

Le processus de monétisation est en train de changer, et cela est en partie dû à la montée des apps de médias et de divertissement. Avec cette évolution, les gens commencent désormais à acheter des abonnements au sein d'une app, ou à passer de leur version freemium à premium.

La franchise Angry Birds est ainsi passée en janvier 2014 du modèle payant au freemium pour monétiser la marque elle-même à travers d'autres canaux. La sortie de ce film est le parfait exemple d'une application qui évolue au-delà des formes traditionnelles de contenu, passant du très petit au grand écran.

Publié le 10 mai 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager