Menu
logo

Les cyber criminels utilisaient Discord pour diffuser des malwares auprès des gamers


FreeMemes.exeAvec plus de 11 millions d'utilisateurs, Discord est la plateforme de chat reine chez les gamers ! Dans les groupes de discussion, la confiance entre les membres est clé, une confiance mise à mal par des cyber criminels cherchant à propager des programmes malveillants. Norton by Symantec a découvert et analysé les pratiques d'attaquants ayant capitalisé sur Discord et son succès pour diffuser des malware aux joueurs utilisant les serveurs de chat. Selon l'enquête, certains groupes exploitent même Discord comme place de marché noir pour la vente de programmes malveillants ou de données volées.

Après la découverte, Norton by Symantec a contacté les équipes de sécurité de Discord qui ont rapidement supprimé les fichiers malveillants des serveurs de chat. Discord a depuis ajouté un nouveau scan de virus reposant sur le back-end et fonctionnant à chaque téléchargement de fichier exécutable ou archivable par un utilisateur.

Voici les recommandations de Norton by Symantec aux utilisateurs de Discord :

  • Utiliser les fonctions de contrôle d'autorisation du service qui permettent de réguler l'utilisation des serveurs ;
  • Restreindre les autorisations des utilisateurs pour lutter contre l'abus sur le service, ou accorder des autorisations individuelles pour un contrôle plus efficace ;
  • Automatiser la surveillance des serveurs Discord avec l'utilisation d'une poignée de robots créés par la communauté Discord pour les administrateurs. Certains de ces robots peuvent modifier les autorisations pour les utilisateurs en fonction de leurs actions ;
  • En rejoignant le serveur public de Discord, il est préconisé de faire attention au contenu affiché sur les réseaux de discussion ;
  • Ne jamais partager de données personnelles avec des étrangers lors de l'utilisation des fonctions vocales.

Vous trouverez l'intégralité des informations sur le blog de Norton by Symantec.

Publié le 21 octobre 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager