Menu
logo

OrdiRétro présente le Néo-Rétro avec son exposition "Retro vers le futur" à Paris Games Week


Exposition "Retro vers le futur"OrdiRétro l'association lilloise sur la préservation et la culture du jeu vidéo sera présente pour la première fois au PGW pour révéler son exposition "Rétro vers le futur" sur le thème du Néo-Rétro.

Rétro vers le Futur, qu'est ce que c'est ?

Exposition interactive itinérante, Rétro Vers le Futur porte la volonté de diffuser la culture du jeu vidéo à un public toujours plus large. Initiée par l'association OrdiRétro depuis 2011, elle a connu plusieurs déclinaisons destinées à aborder le jeu vidéo et son histoire de manière originale et accessible.

L'objectif est de présenter au grand public un aspect méconnu du jeu vidéo, le Neo-Retro. Ce phénomène qui tient autant de la nostalgie que de la performance technique, vise à développer des jeux qui s'inspirent de l'esthétique et du gameplay des générations précédentes, que ce soit sur des machines anciennes ou récentes.

Le retour du pixel

A l'heure de la 4K et de la réalité virtuelle, il peut sembler étonnant de voir certaines productions récentes revenir à des graphismes très pixelisés, marque d'une époque où les capacités graphiques des ordinateurs et des consoles étaient très inférieures au moindre smartphone actuel.

Il n'est donc pas étonnant de voir aujourd'hui de nombreux jeux développés sur les premières générations de machines, de l'Atari VCS jusqu'à la Dreamcast, en passant par la NES ou le Commodore 64. Ces productions réalisent des prouesses impensables auparavant, signe d'une optimisation qui pousse les machines au bout de leurs capacités.

Les jeux présentés

L'exposition Rétro Vers le Futur comportera douze jeux Neo-Retro qui montrent toutes les facettes du phénomène. Voici une ébauche des jeux qui seront présentés sur notre stand Hall 1 B 053.

Super Bread Box est le demake réalisé par Paul Koller sur Commodore 64 d'un jeu développé en 2010 par Vlambeer. Ce jeu d'action hyper-rapide a été salué par la critique et son portage ne perd rien de sa frénésie.

Maldita Castilla est une réinterprétation moderne de Ghouls'n Ghost, réalisé par l'Espagnol Locomalito. Le jeu associe des graphismes très soignés à une jouabilité parfaite.

Alice Dreams Tournament est développé par un duo de Français depuis plus de cinq ans. Le jeu reprend le principe de Bomberman en y ajoutant de nombres modes originaux, en plus d'être développé sur une console mythique, la Sega Dreamcast.

Les artistes en exposition

OriottoOriotto (29 au 30)

Il revisite avec ses peintures numériques les œuvres de pixels qui ont bercé sa jeunesse. De Mario à Sonic, en passant par Zelda et Final Fantasy. Exposition permanente sur le stand d'oeuvres sélectionnés par l'artiste.

Vadu AmkaVadu Amka (26 au 27)

Graphiste et plasticienne sur console. Passionnée par l'art de la récupération, la conception et le retrogaming. Elle customise ou plus précisément redonne vie à d'anciennes machines promue à la casse. Elle s'inspire fortement de l'art urbain (graphes et techniques à la bombe) ainsi que d'autres mouvements plus contemporain. Exposition en vitrine d'une console et custom de manettes

Les studios présent lors de la semaine

  • Frozen Bots avec Maxim The Robot (26 au 29 )
  • The Cartel (29)
  • Noclip (29-30)
  • Dynamite Dreams (28)
  • Lizard Cube
  • Gloomywood

Ils passeront sur notre stand

  • Marcus
  • AHL
  • Julien Chieze
  • Sebastien-Abdelhamid Godelu
  • Guillaume Delellande
  • David Taddei
Publié le 24 octobre 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager