Menu
.
logo Link Digital Spirit

Guide des métiers : Game Designer

L'une des principales missions du game designer est de donner une véritable identité à son projet


C'est l'un des métiers phares de la filière jeux vidéo ! Et c'est également l'un des postes les plus exigeants...

Guide des métiers : Game DesignerGame designer. Un titre qui fait rêver des millions de personnes désirant travailler dans l'industrie du jeu vidéo. C'est bien normal, puisque le game designer est celui qui est chargé de concevoir les mécanismes d'un jeu vidéo. C'est lui qui définira le type du jeu (réflexion, aventure, action, tir à la première personne…), le personnage principal (s'il y en a un), le nombre de niveaux, les différents obstacles et freins à la progression du joueur et, bien évidemment, toutes les interactions offertes à l'utilisateur.

Mettons les choses au point immédiatement ! Game designer est un poste à responsabilités. En fait, il serait même plus juste d'affirmer que le game designer a d'énormes responsabilités. Chaque corps de métier travaillant sur un jeu vidéo (graphiste, programmeur, ingénieur réseaux, marketeur…) dépend de son travail. Impossible pour les graphistes de commencer à travailler sur les concept arts, la modélisation 3D ou le graphisme 2D tant que les principaux éléments n'ont pas été définis. La première mission du game designer est donc de définir quels sont les protagonistes et le style graphique souhaité. Parallèlement, il doit également réfléchir aux différentes interactions possibles et les valider puisqu'elles détermineront, en grande partie, le travail des programmeurs. Faut-il prévoir que le personnage puisse rebondir sur les murs ? Que les adversaires se dédoublent ou, au contraire, s'absorbent les uns les autres ? Autant de questions que le game designer doit se poser en amont pour que le reste de l'équipe puisse travailler dans les meilleures conditions possibles.

Game Designer : rigueur et expertise

Réaliser un tel travail demande, bien évidemment, énormément de rigueur. Un game designer ne jette pas ses idées sur le papier en espérant qu'elles fonctionneront une fois intégrées. Bien sûr, cela peut arriver au cours du développement, mais généralement ce n'est pas le cas. Chaque idée, chaque concept est prototypé. Et s'il est impossible de réinventer la roue, l'une des principales missions du game designer est de donner une véritable identité à son projet. Pour cela, il ne peut pas se contenter de reproduire une formule ayant fait ses preuves, et doit, idéalement, apporter un concept ou un contexte original.

Il est donc essentiel que le game designer possède une culture quasiment exhaustive du jeu vidéo. Quels sont les jeux du même genre ? Pour quelles raisons ce jeu a-t-il fonctionné, alors que tel autre a été un échec cuisant ? Quel univers (ou style graphique) n'a pas encore été utilisé dans ce type de jeu, et que pourrait apporter cet univers à l'intrigue ou à l'action ? Voilà quelques-unes des questions que le game designer doit se poser… Le fruit de ses réflexions et les choix qui en découlent sont ensuite compilés dans un cahier des charges qui servira de référence aux différents intervenants impliqués dans le développement.

Game Designer : le jeu mobile, un secteur d'avenir

De nombreux apprentis game designers rêvent de concevoir l'un des titres AAA qui caracolent en tête des ventes de fin d'année. Si certains atteindront ce Graal, il faut savoir que la majorité n'y arrivera pas. Mais ce n'est pas tant une question de talents que d'opportunités. Aujourd'hui, le secteur ayant le plus besoin de game designers n'est pas celui des AAA, mais celui des jeux sur plates-formes mobiles (smartphones et tablettes). Avec plusieurs centaines de jeux publiés chaque semaine, les studios de développement sont en permanence à la recherche de nouveaux talents. Mais attention ! Un game designer travaillant sur ce type de projet doit prendre en compte une donnée spécifique à ce support : le modèle économique. Ainsi, un titre publié en freemium ne devra pas proposer les mêmes options aux joueurs payants qu'à ceux qui ne dépensent pas le moindre centime. Alors que les premiers doivent avoir le sentiment d'en avoir "pour leur argent", les seconds doivent à la fois être séduits par le jeu, et suffisamment frustrés pour néanmoins décider de dépenser quelques euros…

Loin de l'image d'Epinal, le game designer est donc autant un créatif qu'un technicien conscient du marché pour lequel il travaille. Une réalité que les futurs étudiants en game design doivent parfaitement saisir. Pour faire jouer les autres, il ne faut pas passer son temps à jouer…

Game Designer
Durée des études : 3 ans
Salaire annuel : entre 25 000 € et 48 000 €


Paroles de professionnel : Jean-Marc Irigoyen

Avatar de Jean-Marc IrigoyenDirecteur pédagogique de l'école IEFM'3D

Pour beaucoup de jeunes, le game designer est le seul maître à bord. Est-ce la réalité ?

Ce n'est pas l'avis de nos étudiants. Le concepteur de jeu, au sens large du terme, est de mon point de vue un technicien parfaitement initié aux maillons de toute la chaîne de fabrication d'un jeu. C'est son atout principal pour aborder le marché, et pouvoir se consacrer à la conception du projet, en étroite collaboration avec les level designers et les directeurs artistiques.

Le game designer supervise-t-il aussi la direction artistique d'un projet ?

Oui, s'il est le concepteur du jeu que l'équipe développe. Il définit son environnement graphique, mais pas seulement. Il doit en outre être en mesure de dialoguer avec ses artistes et ses développeurs, avant et pendant la production. Il doit aussi appréhender le marketing et la communication, faire respecter les budgets et s'assurer de livrer en temps et en heure le jeu.

Quelle est la pire erreur que pourrait faire un étudiant en game design ?

Ne pas comprendre que son métier lui impose à la fois de concevoir, de diriger et d'avoir une parfaite connaissance des tâches techniques à produire, ceci afin de faire respecter les plannings, de contrôler la qualité de la production, de s'assurer du respect des budgets, puis d'assurer la mise sur le marché du jeu, en gérant également le marketing et la communication. Il est en fait le chef fédérateur et est respecté pour ses multiples compétences ainsi que pour son acharnement au travail.

Comment un futur étudiant pourrait-il se préparer aux études en game design ?

En jouant en restant connecté au monde qui l'entoure et en se nourrissant intellectuellement. Le terme "game designer" est trop générique pour représenter tous les métiers du jeu vidéo, et du numérique. Je pense que le gamer, souvent à la marge de l'enseignement traditionnel, n'imagine pas ce qu'il deviendra après trois années d'études dans ce domaine. Il est certain que sa vision du monde ludique et de ses concepts aura totalement changée, et son comportement aussi.

Quel est le dernier jeu qui vous a surpris par son game design ?

Je vais vous étonner, mais je ne suis pas très AAA. Le jeu n'est intéressant que s'il cherche d'abord, et trouve ensuite sa cible commerciale. Un jeu ne doit naître que pour faire vivre le tissu professionnel qui se consacre à ce marché. Je suis donc sensible aux jeux que certains studios indépendants engendrent. J'ai de l'attachement pour une équipe comme Pretty Simple et son jeu Criminal Case, ou pour Michel Ancel qui, après Rayman, se lance dans son aventure Wild Sheep Studio. Je suis également fan des jeux d'e-sport, qui ont provoqué beaucoup de changements comportementaux, lors de l'émergence de jeux comme League of Legends ou bien FIFA. Quant au phénomène Pokémon Go, comment cela ¬pouvait-il être imaginable ?


Guide des métiers et des écoles du numériqueGuide des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide des métiers et des écoles du numérique - 2017" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible en kiosque jusqu'au 31 janvier 2017. Ci-contre cliquez pour découvrir des extraits des autres métiers.

Offres d'emploi et de stage de Game / Level Designer

Autres fiches métiers


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 30 décembre 2016 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Makitten
Makitten
11 janvier 2017
Répondre
Est-ce qu'il existe des stages de 3ème dans le jeux video ? Comme je suis pas mal interresée par le métier de game designer . ^^
Emmanuel
Emmanuel
11 janvier 2017
Répondre
@Makitten : C'est hélas très difficile de trouver une place pour un stage d'observation de 3e. Les studios sont très sollicités et souvent débordés par la charge de travail. Sans connaitre directement une personne travaillant dans le studio, les demandes de stage restent souvent sans réponse.
Mais qui ne tente rien n'a rien, tu peux toujours envoyer des candidatures dans les studios de ta région en expliquant tes motivations. Ne soit pas trop déçu en cas d'échec, c'est vraiment très difficile.
Bon courage et persévère si ce métier t'intéresse.
Makitten
Makitten
11 janvier 2017
Répondre
@Emmanuel : Merci beaucoup !! ^^
pookie18
pookie18
26 septembre 2017
Répondre
Bonjour Makitten,

Qu'ont donné tes demandes de stage ? Je m'apprête à faire les miennes.
Peux-tu me donner quelques conseils d'après ton expérience.
Merci d'avance
Poster un commentaire

Partager