Menu
logo Link Digital Spirit

Guide des métiers : Modeleur 3D

Si l'utilisation des logiciels de modélisation 3D demande un certain niveau de technicité, le modeleur 3D est avant tout un créatif


Le modeleur 3D est un sculpteur des temps modernes. Alors que les premiers artistes travaillaient la glaise, la pierre ou le marbre, le modeleur 3D sculpte des polygones.

Guide des métiers : Modeleur 3DComme son nom le laisse supposer, le modeleur 3D crée des modèles d'objet en trois dimensions. Pour ce faire, il utilise différents logiciels de modélisation 3D, dont les plus populaires sont 3ds Max et Maya. Si l'utilisation de ces logiciels demande un certain niveau de technicité, le modeleur 3D est avant tout un artiste, un créatif !

Modeleur 3D : sculpteur des temps modernes

Généralement, le modeleur 3D travaille à partir des concept arts réalisés par le concept artist, qu'il va retranscrire en trois dimensions. Il utilise pour cela des techniques de modélisation (virtuelle) qui rappellent la sculpture traditionnelle. La principale différence est qu'il va sculpter des polygones (formes géométriques utilisées pour construire les objets 3D). Si les logiciels actuels permettent de créer des objets avec un nombre impressionnant de polygones pour plus de réalisme, le modeleur 3D doit généralement travailler avec un nombre limité de polygones par objet. C'est pourquoi, encore aujourd'hui, il n'est pas rare de voir des voitures aux roues carrées. Ces limitations obligent parfois le modeleur 3D à faire preuve d'un réel talent pour obtenir un résultat qui ressemble aux concept arts.

Modeleur 3D : technicien et créatif

En plus de définir l'apparence d'un objet en trois dimensions, le modeleur 3D doit également anticiper les besoins des animateurs. En effet, c'est lors de l'élaboration des modèles 3D que sont placés les principaux points d'animation d'un objet. Si pour certains éléments du décor, ces points sont réduits à leur plus simple expression (voire inexistants), le personnage principal d'un jeu peut en revanche en compter plusieurs centaines. Un chiffre d'autant plus impressionnant que de nombreux projets utilisent des techniques d'animation telles que la motion capture ou la performance capture.

Parallèlement aux points d'animation, le modeleur 3D doit également appliquer différentes textures afin de donner à l'objet son apparence finale. En effet, comme c'est le cas pour la sculpture classique, le modèle 3D n'est qu'une forme. Ce n'est qu'ensuite que ses différentes parties sont "peintes" grâce aux textures qui vont simuler la peau, le métal d'une armure, le bois, l'eau, et tout ce que l'on peut imaginer.

Modeleur 3D : un métier aux multiples débouchés

Aujourd'hui, les débouchés pour un modeleur 3D sont nombreuses. Il peut bien évidemment intégrer un studio de développement de jeu, et réaliser les personnages et les éléments du décor. Un travail assez proche de celui dont il aura la charge s'il intègre un studio d'animation. Néanmoins, parce que les exigences en matière de modélisation et d'animation sont différentes de celles du jeu vidéo, le modeleur 3D pourra aussi être amené à collaborer étroitement avec les animateurs ou les responsables du motion capture. Enfin, le modeleur 3D pourra travailler avec un motion designer, pour lequel il réalisera différents logos et titres en 3D ou se chargera de modéliser certains éléments utilisés pour divers effets spéciaux.

Modeleur 3D
Durée des études : 2 ans
Salaire annuel : entre 22 000 € et 30 000 €

Paroles de professionnel : Gaël Kerchenbaum

Gaël KerchenbaumCharacter and creature artist franco-suisse, travaille principalement pour le cinéma. Il donne des cours de création de personnages à 3Axes Institut et dans d'autres écoles en France et en Suisse.

Y a-t-il besoin d'avoir fait des études artistiques pour devenir modeleur 3D ?

Il y a toujours une dose de technique et d'artistique dans notre métier. Les écoles sont souvent là pour nous apprendre la partie technique et nous initier à l'artistique. Cependant, il faut faire l'effort d'apprendre par soi-même, ce qui est bien plus important que le contenu des cours. Pour ma part, je suis modeleur organique, et je n'ai eu que très peu de cours d'anatomie durant ma formation en école. Néanmoins, chaque jour, je continue d'apprendre en lisant des livres.

Avez-vous un conseil particulier pour un futur étudiant en modélisation 3D ?

Observer, comprendre, et surtout partager ! Je vois énormément d'aspirants artistes 3D travailler sans référence. Impossible d'être compétent si l'on ne comprend pas ce que l'on essaye d'illustrer. Pas un de mes travaux ne se fait sans un effort de recherche. J'utilise des centaines de fichiers de référence (images, PDF, vidéos…) qui me servent quotidiennement. Chaque jour, j'y ajoute de nouvelles ressources. N'oublions pas également qu'un livre contient du texte ; regarder simplement les images et le lire, ce n'est pas la même chose ! Il faut comprendre le monde qui nous entoure pour s'en émanciper. Les images montrent, tandis que le texte explique. Il faut également partager votre travail le plus souvent possible, car la critique est indispensable. Je parle ici de retours constructifs. Dans les studios, nous avons ce que l'on appelle des "dailies". Durant ces sessions, organisées très régulièrement, le superviseur nous fait des retours sur notre travail, afin que nous puissions avancer. Et si quelqu'un qui n'est pas du métier décèle une erreur dans votre travail, il a forcément raison. Nous travaillons pour un client (des spectateurs ou des joueurs), et il est roi !

Qu'attendez-vous de vos élèves ?

Soyez humble ! Il y a toujours meilleur que soi, et l'on peut apprendre de tous. J'ai travaillé main dans la main avec des artistes incroyables à Londres. Ils n'ont jamais hésité à m'épauler et à partager avec moi leurs savoir-faire. Aujourd'hui, c'est pour cette raison que j'enseigne. Je suis pour le partage des connaissances. J'aime que mes élèves sortent de mes cours en se disant qu'ils sont contents d'avoir appris quelque chose de nouveau, et qu'ils peuvent compter sur moi s'ils ont besoin d'aide.


Guide des métiers et des écoles du numériqueGuide des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide des métiers et des écoles du numérique - 2017" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible en kiosque jusqu'au 31 janvier 2017. Ci-contre cliquez pour découvrir des extraits des autres métiers.

Offres d'emploi et de stage d'infographiste

Autres fiches métiers


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 4 janvier 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager