Menu
logo Link Digital Spirit

Guide des métiers : Producteur (ou producer)

L'histoire du cinéma ou du jeu vidéo est pleine de projets qui doivent leur succès à leur producteur


Tout le monde connaît le mot "producteur" et pense savoir exactement quel est son rôle. Pourtant, les producteurs sont ceux grâce à qui les projets peuvent voir le jour.

Guide des métiers : Producteur (ou producer)Pour beaucoup, le producteur est la personne qui apporte et, surtout, récupère un maximum d'argent à la commercialisation d'un projet. C'est parfois vrai, mais tout de même très réducteur. Le rôle du producteur est, avant tout, de permettre à un projet de se concrétiser. C'est à lui d'assurer aux porteurs de ce dernier les meilleures conditions possibles pour concrétiser leur vision. La première mission du producteur est donc d'estimer la viabilité de l'entreprise. Il recense l'ensemble des coûts (rémunérations, locaux, location de matériel, transports, droits musicaux et à l'image, restauration…) ainsi que les revenus potentiels. Généralement, le producteur va pousser les porteurs à rogner sur certains coûts afin de pérenniser plus facilement le projet. Car une fois cette première étape d'estimation réalisée, le producteur va ensuite chercher les moyens de financer ce projet.

Producteur : faciliter la création

C'est pour son rôle de financier que le producteur est généralement connu, et souvent méprisé. Une erreur incompréhensible, puisqu'il s'agit en fait de trouver les moyens de réaliser au mieux la vision des porteurs du projet. Pour cela, différentes options s'offrent à lui, et il va généralement les associer pour arriver à ses fins. La première option est de produire le projet entièrement avec ses propres fonds. En cas de succès, il se rembourse et obtient un rendement maximal, mais en cas d'échec, il peut perdre des sommes colossales. Il peut donc aussi faire appel à des partenaires qui vont financer tout ou partie du projet. Evidemment, les gains éventuels seront redistribués en fonction de l'implication de chacun. Cette solution a l'avantage de réduire les risques individuels mais peut, également, être à l'origine de dissensions pouvant compromettre le projet. Enfin, le producteur peut miser sur l'intérêt du public en utilisant le financement participatif (crowdfunding).

Producteur : au carrefour de tous les métiers

Une fois le financement du projet bouclé, le travail du producteur est loin d'être achevé. En fait, il ne fait que commencer ! C'est en effet à lui de veiller à ce que chaque centime soit utilisé à bon escient et permette d'obtenir le meilleur produit final. Pour cela, quel que soit le domaine dans lequel il exerce, le producteur doit parfaitement connaître les métiers qui œuvrent à la réalisation du projet. Dans le jeu vidéo par exemple, le producteur doit avoir une idée précise des processus de modélisation 3D, du temps nécessaire pour développer une fonctionnalité donnée ou pour corriger un bug critique… C'est également au producteur de communiquer autour du projet. Bien sûr, ce n'est pas lui qui va concrètement se charger de la communication auprès des journalistes, professionnels ou consommateurs. En revanche, c'est à lui de s'assurer que la cible du projet soit correctement informée et séduite.

Producteur : garant de l'intégrité du projet

Si le producteur est un financier, il n'est néanmoins pas rare que son expérience lui permette de prendre un recul salvateur sur le projet. Une qualité qu'il pourra utiliser dans les cas (assez nombreux) où les porteurs se perdent en route. L'histoire du cinéma ou du jeu vidéo est pleine de projets qui doivent, en grande partie, leur succès à leur producteur. Citons, par exemple, les films hongkongais de John Woo, produits par Tsui Hark, ou la série de jeux vidéo Assassin's Creed, produite par Ubisoft.

Producteur
Durée des études : 5 ans
Salaire annuel : entre 36 000 € et 70 000 €

Paroles de professionnel : Laurent Mercier

Laurent MercierFondateur de l'école Studio Mercier et du studio de production Callicore

Quel est votre parcours professionnel ?

J'ai fondé le Studio Mercier ainsi que Callicore il y a plus de vingt ans. Auparavant, j'ai occupé différents postes au sein de plusieurs sociétés de production, tels que réalisateur, producteur exécutif ou infographe.

Un producteur a-t-il pour unique mission de financer un projet ?

Sa fonction première est de chercher des financements correspondant aux attentes du projet. Et sa responsabilité est de garantir son montage financier et de faire respecter les étapes de fabrication. Mais il intervient aussi dans les étapes de préproduction, c'est-à-dire le scénario, le casting, etc.

Une fois le financement bouclé, un producteur a-t-il une réelle influence sur le produit fini ?

Oui ! Les producteurs ont tous les pouvoirs pour déterminer, à tort ou à raison, l'orientation d'un projet.

Comment le producteur fait-il pour ne pas rentrer en conflit avec le réalisateur, par exemple ?

Tout simplement en étant le réalisateur ou le coréalisateur du projet, ce qui est de plus en plus fréquent aujourd'hui. Le plus difficile, c'est lorsque l'on commence dans la profession, car on ne prend pas assez de recul par rapport aux personnes avec lesquelles on va travailler. Par la suite, on prend l'habitude de travailler toujours avec des personnes de confiance, qui constituent généralement la même équipe de travail.

Une dernière chose ?

C'est un métier passionnant !


Guide des métiers et des écoles du numériqueGuide des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide des métiers et des écoles du numérique - 2017" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible en kiosque jusqu'au 31 janvier 2017. Ci-contre cliquez pour découvrir des extraits des autres métiers.

Autres fiches métiers


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 6 janvier 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager