Menu
logo Link Digital Spirit

Guide des métiers : UX designer

Le rôle de l'UX designer est de mettre en scène le parcours de l'utilisateur sur le site ou l'application


L'UX designer est trop souvent considéré comme un graphiste. Pourtant, son rôle n'est pas de définir un design graphique mais une expérience.

Guide des métiers : UX designerL'UX designer est l'un de ces nouveaux métiers créés en même temps que le Web 2.0. Si beaucoup de professionnels se présentent comme UX designers, trop considèrent en fait le métier comme une extension du Web designer. Une erreur qui peut coûter plusieurs milliers (voire millions) d'euros à une société qui embaucherait le mauvais candidat. En effet, le terme UX signifie "User eXperience". L'UX designer est donc en charge de créer une expérience utilisateur suffisamment plaisante pour que ce dernier finalise le processus dans lequel il s'est engagé sans le moindre a priori. Il peut s'agir de faire un achat ou un don, de laisser ses coordonnées sur le site, ou encore de s'inscrire à une newsletter.

UX designer : un sociologue plus qu'un graphiste ?

Afin de répondre à sa mission, l'UX designer doit posséder une bonne connaissance des habitudes des utilisateurs. En effet, son rôle est de simplifier au maximum la navigation de ces derniers pour qu'ils aient le plus de raisons possibles de rester jusqu'au bout du processus. Cela passe évidemment par une hiérarchisation parfaite de l'information. L'UX designer va donc, dans un premier temps, évaluer les attentes des utilisateurs par rapport au projet (consultation de fiches, sélection, puis achat, par exemple) et agencer les pages de façon à ce que les informations principales (et engageantes) soient facilement accessibles, comme tout ce qui va entraîner la finalisation du processus. C'est notamment pour cette raison qu'aujourd'hui, de nombreux sites de vente proposent la possibilité de commander sans être obligé de créer, au préalable, un compte utilisateur, ou encore plus couramment, en utilisant l'un de ses comptes de réseaux sociaux pour s'enregistrer.

UX designer : le nouvel outil du marketing 2.0

Si l'UX designer peut avoir l'utilité de connaissances en graphisme, c'est loin d'être une obligation. Son rôle est en effet de scénariser, de mettre en scène le parcours de l'utilisateur sur le site ou l'application. Il doit penser à quels éléments seront vus en premier, mis en avant directement ou, au contraire, affichés uniquement à la demande de l'utilisateur. Par conséquent, l'UX designer doit effectuer un travail de veille constant afin de connaître, voire d'anticiper, les nouvelles tendances du Web. Pas question, dans une démarche UX, d'utiliser un système trop daté. C'est également pour cette raison que l'UX designer travaille généralement par itération. Préférant une gestion de projet de type "agile", il n'hésitera pas à revenir de nombreuses fois sur son ouvrage, jusqu'à ce qu'il trouve l'expérience utilisateur la plus appropriée pour son projet. À cette fin, l'UX designer doit se remettre perpétuellement en question et écouter les retours des autres personnes qui travaillent sur le projet et, idéalement, des utilisateurs.

UX designer : un métier qui ne connaît pas la crise

Aujourd'hui, les UX designers sont extrêmement recherchés. En cela, il faut remercier la transition digitale qui pousse de plus en plus d'entreprises à proposer leurs produits en ligne. Face à une concurrence toujours plus féroce, il ne suffit plus d'être bien référencé pour acquérir des utilisateurs et les garder. Créer de la fidélité est également l'un des objectifs de l'UX designer. En effet, plus le client aura vécu une bonne expérience, plus il aura de chances d'utiliser de nouveau le service !

UX designer
Durée des études : 2 à 5 ans
Salaire annuel : entre 30 000 € et 55 000 €

Paroles de professionnel : Erik Geslin

Erik GeslinConsultant en UX design pour les jeux vidéo et la VR. Il est également professeur à l'école Laval 3DI.

Quel est votre parcours professionnel ?

J'ai débuté en tant qu'infographiste 3D dans le jeu vidéo au milieu des années 1990. J'ai travaillé dans des studios comme Lankhör, en pixel art, puis j'ai été vehicles designer pour le studio Raingraph à Tokyo, et modeleur 3D sur Battlefield. Parallèlement à cela, j'ai passé un master scientifique en Numérisation 3D et réalité virtuelle, puis un doctorat en Ingénierie du virtuel, spécialisé dans l'induction d'émotions dans les environnements virtuels, et enfin un post-doctorat en Psychologie et neurosciences au Canada. Plus récemment, j'ai été coordinateur de recherches scientifiques pour Ubisoft au Canada et consultant en UX design pour le jeu en réalité virtuelle Fated, de Frima Studio.

Pour beaucoup, l'UX design reste une discipline assez floue. Quelle en est votre définition ?

C'est en effet une discipline très complexe à définir. Si l'on prend l'acronyme littéralement, il s'agit de mettre en œuvre les meilleures conditions d'interaction et de narration possibles pour que l'expérience de chaque utilisateur soit exceptionnelle. Cependant, dans de nombreux domaines, et même pour de nombreux RH dans le jeu vidéo, l'UX est limité au domaine de la GUI, donc de l'interface graphique des menus. C'est un point de vue très réducteur de l'UX. Pour ma part, il s'agit de prendre en considération toute l'expérience de jeu du consommateur, et surtout les aspects émotionnels.

Quelles sont, selon vous, les principales qualités d'un UX designer ?

Si l'on parle de comprendre et de mettre en œuvre la meilleure expérience de jeu possible, on doit avoir une grande connaissance des mécanismes cognitifs humains, mais aussi des principes fondamentaux du gameplay, comme des notions en flow et en narration émotionnelle. Comprendre les mécanismes cognitifs psychologiques et physiologiques liés aux émotions mais aussi à l'attention me semble primordiale. C'est la difficulté de la pluralité scientifique de ce secteur, ajouté à la nécessité d'une grande expérience du média, qui fait la rareté d'acteurs pertinents.

Aujourd'hui, avec les milliers d'applications et de sites disponibles, y a-t-il encore des expériences utilisateur novatrices à inventer ?

Bien entendu, car les notions d'émotions complexes, telles l'empathie ou la compassion, sont rarement prises en compte dans la conception UX. La plupart des concepteurs utilisent des notions assez basiques de satisfaction et d'émotions dites de bases.

Pensez-vous qu'il faille être avant tout graphiste pour être UX designer ?

Pas nécessairement, surtout si l'on parle de la prise en compte de l'expérience cognitive. Et c'est un graphiste qui le dit… Mais je pense aussi que la sensibilité artistique entraîne souvent une grande qualité d'observation de son entourage et des faits et gestes des autres humains. Cette sensibilité est souvent un avantage dans la conception d'environnement numérique fonctionnel et émotionnel.

Pensez-vous que la réalité virtuelle va ouvrir de nouveaux débouchés pour vos étudiants ?

Notre formation était, il y a onze ans, la première formation européenne en réalité virtuelle. Cela fait maintenant dix ans que nos anciens élèves officient dans tous les plus grands studios de jeux vidéo ; ils ont été les pionniers de la mise en œuvre de la réalité virtuelle. Ils sont également présents dans les centres de développement de nombreuses entreprises de l'automobile, de l'aviation et d'architecture. Il ne fait aucun doute que ce domaine va exploser.

Quel conseil donneriez-vous à un futur étudiant en UX design ?

Il faut être véritablement ouvert à la formation permanente, prendre en considération les aspects scientifiques de la cognition et des neurosciences, plus que les croyances subjectives, et parfois fondées, du design. Bref, être et demeurer curieux et ouvert, riche de ses connaissances, mais aussi émerveillé par les promesses de nouvelles découvertes dans le domaine de la cognition, domaine essentiel et fondamental des UX.


Guide des métiers et des écoles du numériqueGuide des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide des métiers et des écoles du numérique - 2017" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible en kiosque jusqu'au 31 janvier 2017. Ci-contre cliquez pour découvrir des extraits des autres métiers.

Offres d'emploi et de stage en conception, game design

Autres fiches métiers


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 19 janvier 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager