Menu
logo

Les pays émergents, une formidable opportunité pour les marques ?

Etude Digital Life de TNS Sofres - Une étude internationale du groupe TNS réalisée dans plus de 60 pays et auprès de 72 000 internautes


Alors que la dépendance au Net s'installe sur ces marchés, les marques entrevoient de nouvelles opportunités de se développer, mais devront le faire à bon escient

L'étude Digital Life publiée par le groupe TNS, un des leaders mondiaux des études marketing & d'opinion, révèle que les utilisateurs les plus férus d'Internet se situent désormais dans des pays à forte croissance comme le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine (BRIC). Internet développe leur confiance en eux et s'impose comme un nouveau moyen d'expression, laissant entrevoir de nouvelles opportunités pour les marques de dialoguer avec ces nouveaux consommateurs on line.

Ces résultats sont issus de l'étude "Digital Life", l'étude qui offre la vision la plus complète des comportements et des attitudes en ligne de plus de 72 000 consommateurs dans 60 pays, et dont un premier volet a été dévoilé en novembre 2011. Retrouvez les données et résultats clés sur : www.tnsdigitallife.com.

Internet, nouveau moyen d'expression des populations des pays à forte croissance

Dans les pays à forte croissance*, les consommateurs sont très friands d'Internet. Le fait d'avoir accès à cette nouvelle ressource va rapidement changer leur vie.

Au fur et à mesure que les infrastructures se développent, faisant découvrir à ces nouveaux initiés tout le potentiel du Web, ceux-ci l'utilisent pour élargir leurs horizons.

À la question de savoir si Internet leur a permis d'accroître leur confiance en eux, seuls 12 % des internautes français et allemands répondent positivement, tandis qu'ils sont 42 % en Chine, 52 % en Inde et 55 % au Vietnam, avec un pic en Arabie saoudite où près de quatre internautes sur cinq (79 %) se sentent plus confiants sur le Web.

Cette confiance en soi retrouvée grâce à Internet procure à ces populations des marchés à forte croissance un nouveau moyen d'expression. 44 % des adeptes d'Internet en Turquie rédigent leur propre blog chaque semaine, suivis par 43 % en Chine et au Mexique et 39 % en Inde. Dans les pays développés**, le seul marché qui partage cette tendance et communique massivement par le biais du Web est l'Italie, avec 40 % des internautes qui mettent à jour leur blog chaque semaine, pour 14 % aux États-Unis et au Royaume-Uni et 10% en France.

" Nous avons constaté qu'Internet peut créer de fortes dépendances. Nous recensons parmi les utilisateurs les plus férus, les populations des marchés où l'accès à Internet était par le passé restreint. Dès lors que les infrastructures voient le jour, elles sont prises d'assaut ", affirme Frédérique Bonhomme, Directrice de Projet au sein de la Digital Factory chez TNS Sofres. "Comprendre ce rapport émotionnel à Internet peut être une grande opportunité pour les entreprises qui souhaitent développer leurs activités en atteignant les consommateurs de nouveaux marchés."

Le Web plus attractif que la télévision

Le temps passé sur le Web a un fort impact sur la consommation d'autres médias. Avec le développement de l'accès à Internet, la télévision perd peu à peu de son attrait. En Chine et au Brésil, environ 20 % des internautes se connectent chaque jour au lieu de regarder la télévision. Inversement, lorsque les infrastructures du Web n'en sont qu'au stade de développement, la télévision reste le média favori au quotidien (ex. Egypte, Thaïlande et Philippines)***.

" Par le passé, les marques ne donnaient pas la parole aux consommateurs. Maintenant, elles doivent nouer le contact avec eux ", déclare Frédérique Bonhomme. "Ce revirement de tendance dans le mode de consommation des médias, passant de la télévision passive aux recherches actives et publications de commentaires sur le Web, représente une réelle opportunité pour les marques à même de comprendre ce changement et de développer des moyens appropriés pour interagir dans cet environnement ".

Le mobile, catalyseur du développement des services en ligne.

Le haut débit mobile s'est révélé un élément central dans le développement de l'accès à Internet, sur de nombreux marchés à forte croissance. Si seulement 36 % des personnes interrogées dans le monde par TNS se sont connectées à Internet depuis leur téléphone portable au cours de la semaine précédant l'enquête, les pourcentages sont bien plus élevés en Chine (49 %), à Singapour (53 %) et en Afrique du Sud (68 %)****.

" Permettre aux gens d'accéder à Internet directement depuis une connexion mobile a une forte incidence sur leurs comportements et leur attachement au Web. Ces personnes combinent les bénéfices d'Internet aux autres possibilités offertes par le terminal mobile. " Commente Frédérique Bonhomme.

De nouveaux utilisateurs que les marques devront toutefois ménager

Les utilisateurs d'Internet dans les marchés à croissance rapide figurent également parmi les plus prompts à adopter de nouveaux produits et services. Dans le monde, seuls 9 % des internautes qui n'utilisent pas les services bancaires en ligne l'envisagent. En revanche, ce chiffre atteint20 % au Chili, 24 % au Vietnam et jusqu'à 62 % au Nigéria. D'autres services présentent un fort potentiel dans les marchés à forte croissance. Il s'agit notamment de la catch up TV : 27 % des utilisateurs d'Internet en Inde, 29 % au Vietnam, 30 % au Brésil et en Indonésie souhaitent revoir sur Internet des programmes déjà diffusés à la télévision (Vs 22 % en moyenne dans le monde).

" L'engouement pour Internet dont font preuve ces nouveaux adeptes ouvre la porte à un vaste marché pour les marques et les entreprises qui comprendront ces attentes. Cependant, bien que notre étude identifie des opportunités, elle s'accompagne également d'une mise en garde. Les consommateurs des marchés les plus développés sont déjà inondés par les très nombreuses sollicitations des marques via les réseaux sociaux. Les entreprises doivent trouver le moyen d'émerger de ce " bruit digital " en adoptant des approches personnalisées en fonction des attitudes et des comportements des utilisateurs d'Internet selon les différents marchés ", conclut Frédérique Bonhomme.

Pour plus d'informations sur l'étude Digital Life : www.tnsdigitallife.com.

Notes et références

* Marchés à forte croissance : Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, Brésil, Chili, Chine, Colombie, Egypte, Estonie, Ghana, Hongrie, Inde, Indonésie, Kenya, Malaisie, Mexique, Maroc, Nigéria, Ouganda, Pakistan, Pérou, Philippines, Pologne, Roumanie, Russie, Tanzanie, Thaïlande, Turquie, Ukraine, Vietnam.

**Marchés développés : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Corée du Sud, Danemark, Émirats arabes unis, Espagne, Etats-Unis, Finlande, France, Grèce, Hong Kong, Irlande, Israël, Italie, Japon, Luxembourg, Nouvelle-Zélande, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Singapour, Slovaquie, Suisse, Suède, Taiwan, République Tchèque, Royaume-Uni.

*** Consommation journalière de médias (pour les utilisateurs d'Internet) :
Égypte (TV - 91 % ; Internet comme loisir - 62 %)
Thaïlande (TV - 88 % ; Internet comme loisir - 64 %)
Philippines (TV - 89 % ; Internet - 38 %)

**** Accès hebdomadaire à Internet par moyen de connexion (utilisateurs d'Internet) :
Afrique du Sud (PC - six heures par semaine ; téléphone portable - sept heures par semaine)
Nigéria (PC - six heures par semaine ; téléphone portable - onze heures par semaine)
Kenya (PC - cinq heures par semaine ; téléphone portable - six heures par semaine)

Publié le 23 février 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager