Menu
.
logo Webedia

ES1, la première chaîne de télévision française dédiée à l'e-sport


Dotée d'un positionnement inédit, elle proposera une programmation unique dans l'univers du jeu vidéo compétitif, autour des tournois et personnalités majeurs du secteur.

Le projet de chaîne de télévision entièrement consacrée à l'eSport est révélé aujourd'hui : baptisée ES1 et incarnée par les personnalités de référence de l'eSport français (consultants, animateurs, journalistes, commentateurs, influenceurs, pro-gamers), elle constituera la première chaîne du genre en France et l'une des premières au monde.

Les programmes d'ES1 seront axés autour de 4 formats complémentaires :

  • Des magazines inédits et incarnés autour des catégories les plus populaires de l'eSport.
  • Des sessions de jeux en compagnie des plus grands champions et joueurs français.
  • Des compétitions en direct ou retransmises en différé.
  • Des documentaires exclusifs : le premier sera consacré à"La place des femmes dans l'eSport"

Pour Bertrand Amar, initiateur du projet chez Webedia,"la chaîne a pour ambition de fédérer l'ensemble du secteur français de l'eSport, en lui donnant accès à une audience élargie, et de collaborer avec les organisateurs de compétitions ainsi qu'avec les producteurs de référence du marché comme O'Gaming, Armateam, GamersOrigin ou encore Zqsd".

Sa diffusion s'inscrira dans un cadre règlementé, avec une vigilance particulière concernant le respect de la norme PEGI sur son antenne. A ce titre, une procédure de conventionnement est actuellement en cours auprès du CSA.

Le lancement d'ES1 est prévu le 1er décembre 2017 en Avant-Première en partenariat avec Orange, la chaine sera accessible pour tous les abonnés Fibre et ADSL avant d'être distribuée dans un bouquet payant, elle rejoindra ensuite d'autres opérateurs dont le bouquet de télévision de Bouygues Telecom dès janvier 2018.


Plus d'informations sur Webedia
Publié le 30 octobre 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager