afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

mardi, 26 décembre 2006

Compte rendu du festival d'Annecy et du Mifa 2004
par 3DVF

 

 

Si le monde de la création numérique sort peu à peu de sa crise, le monde de l'animation traditionnelle est quant à lui en pleine transformation. Ces dernières éditions des festivals d'Annecy et du Mifa auront largement confirmée cette tendance, en 2004 plus que jamais.

Une forte présence de projets et d'acteurs internationaux reflètent la reconnaissance véritable de l'événement et permet de mettre en lumière la fantastique manne créative francophone.

   

A côté des réalisations telles que les Triplettes ou bien encore la Prophétie des Grenouilles, qui marquent un fort engagement artistique, on pouvait voir des bijoux d'animation tels que Ghost in the Shell Innocence, Toky GodFather, Wonderful Days et de nombreux autres. On ne peut que se réjouir de la diversité des oeuvres présentées, près de 500, et la Corée étant à l'honneur cette année, autant vous dire que la diversité des identités culturelles présentes ont pu ravir tant les amateurs que les professionnels de l'animation.

Force est de constater que l'édition 2004 du Mifa s'est déroulée cette année avec une très forte proportion de studios internationaux. Le nombre de sociétés, de studios, d'organismes étant trop vaste à citer, vous pouvez consulter la liste des participants en cliquant ici.

Le salon se décomposait en deux zones principales : un chapiteau, aussi grand qu'étouffant dressé pour les studios et les sociétés de production, et un autre espace en salle climatisée consacré aux éditeurs et revendeurs de logiciels ainsi qu'à la majeure partie des instituts de formation.

Mardi 8 juin au matin, les professionnels de passage ou sur leur stands auront sans aucun doute remarqué le passage du Ministre de la Culture et la coupure de courant de plus de deux heures l'accompagnant.

Lire la suite sur 3DVF

 

[3DVF]