afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher   Home

  
SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs)
  

Le gouvernement français veut promouvoir la création française de jeux vidéo

 

Edition du 17.10.05

 

 

Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture et de la communication, et François Loos, ministre délégué à l’Industrie, ont visité mercredi 12 octobre le studio de création de jeu vidéo d’UBISOFT à Montreuil et ont rencontré à cette occasion les professionnels de l’APOM (Association ,des Producteurs d’Oeuvres Multimédia) et du SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) pour évoquer avec eux la volonté du gouvernement de promouvoir la création française de jeux vidéo.
 

Renaud Donnedieu de Vabres, le premier ministre de la culture et de la communication à visiter un studio de création de jeu vidéo, a insisté sur la nécessité de faire reconnaître le multimédia interactif comme une nouvelle forme de création culturelle, tant pour ses créateurs talentueux que pour son public désormais nombreux.

     

Les ministres ont évoqué la nécessité de mutualiser les efforts de recherche et développement dans le cadre de partenariats, devant l’importance des investissements nécessaires pour créer des jeux pour les futures générations de consoles.

François Loos a souligné que deux des pôles de compétitivité labellisés par le gouvernement en juillet dernier, les pôles « Image, Vie Numérique et Multimédia » en Ile-de-France, centré sur la création numérique et également « Loisirs Numériques » en Rhône-Alpes, dont le coeur de métier est la production de jeux vidéos, pourraient donner l’impulsion nécessaire et être la plate-forme idéale de collaboration et d’échanges pour accélérer l’évolution d’un secteur dynamique en mutation.

Les ministres ont également confirmé leur volonté commune de mettre en place pour le début 2006, dès que les discussions engagées avec la Commission européenne le permettront, un crédit d’impôt destiné à soutenir et à développer la création française de jeu vidéo. Ce soutien supplémentaire, qui devrait mobiliser 30 millions d’euros la première année, complète le soutien sélectif apporté par le Fonds d’Aide à l’Edition Multimédia (FAEM).

 

 


  [SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs)]

Accueil - Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher

Mots clefs associés à ce document : jeu vidéo jeu vidéo jeux vidéo jeux vidéos jeux video jeux videos multimédia multimedia