afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher   Home

  
CCIV
  

Première école française du jeu vidéo
Supinfogame présente son premier bilan

À l’occasion de la sortie de la deuxième promotion en juin 2005

 

Edition du 17.11.05 

 

 

La première école française du jeu vidéo est valenciennoise

Supinfogame Valenciennes est une création de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Valenciennois. Ouverte en octobre 2002, elle présente pour la sortie de sa deuxième promotion en juin 2005, son premier bilan avec un résultat prometteur puisque 100 % de ses premiers étudiants diplômés travaillent aujourd’hui dans l’industrie du jeu vidéo. La promotion suivante, actuellement en stage, promet des résultats similaires.

      Supinfogame

L’école accueille près de 80 étudiants (deux cycles d’études : préparatoire, après BAC toutes séries et supérieur, après la prépa ou, au minimum, un BAC+2). La formation comprend deux enseignements majeurs : le game design et la gestion de production de jeux vidéo.

 

Retour sur une success story

Juillet 2001, la CCIV constate que les étudiants diplômés de Supinfocom Valenciennes, école de référence en création numérique, sont aussi sollicités par les sociétés de jeux vidéo. Après étude et enquête, la CCIV prend le pari de créer une école de jeu vidéo afin de former des profils adaptés à l’industrie, dont celui de game designer.

Octobre 2002, les 20 premiers étudiants étrennent les bancs de Supinfogame Valenciennes, école consulaire et première école du jeu vidéo en France ! À l’occasion de la sortie de la deuxième promotion en juin 2005, la CCIV présente le premier bilan de Supinfogame Valenciennes. À ce jour, 100 % des premiers diplômés ont trouvé un emploi dans l’industrie du jeu vidéo, rejoignant des sociétés emblématiques du secteur comme Focus Home Interactive (Pantin), Vivendi Universal Interactive (Meudon La Forêt), UBI Soft (Annecy, Montpellier, Montreuil, Casablanca-Maroc), Hydravision Entertainment (Tourcoing), Ankama (Tourcoing), Pam Development (Chevilly Larue), …

Plus éloquent encore ; trois étudiants ont créé leur propre entreprise de jeu vidéo à Valenciennes, mettant en lumière la logique d’une stratégie de territoire.

 

De Supinfogame à … la création d’entreprise

L’histoire de ce nouveau studio de game design « CCCP » débute à la fois sur les bancs de Supinfogame et prend naissance au cours de l’édition 2oo4 des e.magiciens, Rencontres Européennes de la Jeune Création Numérique, de Valenciennes. Trois étudiants de Supinfogame Valenciennes, Damien Desprez, Matthieu Richez, Christophe Gey, et deux étudiants des Beaux-Arts de Dijon viennent y rencontrer partenaires potentiels et professionnels afin de concrétiser leur projet d’entreprise. C’est dans ce cadre qu’ils découvrent et visitent le site d’accueil des sociétés multimédia et high-tech de la CCI du Valenciennois : les Ateliers Numériques. « L’accueil, les plateaux techniques, l’environnement professionnel sur le site et la proximité avec Supinfogame, tous ces éléments nous ont convaincus de nous y installer » explique Damien Desprez.

 

Le studio CCCP rejoint les Ateliers Numériques de Valenciennes

CCCP

Conseillés et aidés par les experts de la CCI du Valenciennois, les 5 associés créent le studio CCCP le 1er août 2005 et deviennent la 19ème société intégrant un des 42 modules des Ateliers Numériques. Leur cœur de métier : prestation dans le Game Design et le développement multimédia, en particulier les « Casual Games ». Le CCCP intervient ainsi auprès des grands studios de production sur des points précis d’un jeu vidéo ou en pré-production sur des audits et conseils en Game Design. La production de Casual Games (jeux grand public sur portail internet, …) se concentre sur des délais allant de 2 à 4 mois, dans le respect des cahiers des charges des distributeurs (fournisseurs d’accès, …). Le studio CCCP a déjà collaboré avec le studio PAM Development pour un jeu à sortir sur Game Boy Advance, avec Ouat Entertainment. Le CCCP prévoit à terme de développer ses propres projets, des synergies avec Supinfogame, école du jeu vidéo, mais également avec les autres sociétés installées aux Ateliers Numériques.

 

Valenciennes, terre d’accueil des sociétés multimedia

Précurseur en matière de formation aux métiers de la création numérique et du jeu vidéo et fort d’une légitimité historique en matière de nouvelles technologies, le Valenciennois s’impose aujourd’hui comme l’un des hauts lieux européens du numérique. Avec l’implantation de cette nouvelle société CCCP, la Chambre de Commerce et d’Industrie du Valenciennois conforte son rôle d’acteur pour faire du territoire et de la région un pôle d’excellence numérique.

 

 


  [Supinfogame]  [CCCP]

Accueil - Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher