afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher   Home

  
Gamatomic
  

Game’s Life, les coulisses (édifiantes) du jeu vidéo

Dossier réalisé par Gamatomic

 

Edition du 09.02.06 

 

 

Au menu ce soir
 
Le jeudi 26 janvier 2006 à 20h, ce n’est pas devant le journal télévisé qu’il fallait se trouver. L’information, la vraie, était distribuée à In’TECH Info par trois orateurs passionnés : Jehanne Steiner de Monte Cristo parlait sans langue de bois du métier de game designer, tout comme Laurent Leleu d’Etranges Libellules pour celui de graphiste et Pierre Clément de Cyanide pour celui de développeur. Quiconque s’intéresse un tant soit peu aux jeux vidéo ne pouvait qu’être emballé par l’avalanche d’infos dévoilées lors de cette conférence. Celle-ci balayait violement idées reçues et préjugés pour parler vraiment, les yeux dans les yeux, des réalités de ces différents métiers.       Game's Life

Horaires, salaires, budgets, royalties, sous-traitance et entretiens d’embauche, trois corps de métier étaient passés au crible grâce à la disponibilité et à la gentillesse des intervenants. Gamatomic était présent évidemment, curieux de jeter encore un oeil dans les coulisses du développement et d’assister en avant-première aux présentations de deux jeux attendus, Silverfall et Scarface, qui venaient clore en beauté une conférence déjà très riche.

 

Silverfall, le hack’n slash à surveiller

Bien que la présentation de Silverfall ait été très courte, elle a réussi l’exploit de scotcher tous les joueurs présents. Sourires figés, mains crispées, il fallait réprimer l’envie de cliquer frénétiquement sur un mulot imaginaire tant les combats déjà très dynamiques donnaient envie de martyriser un clavier et une souris sur le champ. Cette simple vidéo permettait juste d’apprécier le travail effectué sur les éclairages et la modélisation, puis d’observer un bestiaire varié se faire découper en rondelles sanguinolentes. Les sorts magiques impressionnants nous donnent envie d’en apprendre davantage sur le jeu mais il faudra attendre une présentation complète et une version jouable pour confirmer cette première bonne impression. Le jeu n’étant pas prévu avant le deuxième trimestre 2006 sur PC, ça nous laisse encore un peu de temps.

 

Scarface, sous le soleil de Satan

Vivendi Universal Games était venu avec une petite surprise, tout Al Pacino ayant réussi à rentrer dans une petite clef USB. Les fans vont se décrocher la mâchoire en apprenant que le tonitruant Tony Montana n’est pas mort sous une pluie de balles comme dans le film mais qu’il a survécu à l’assaut final. Le jeu raconte sa vengeance en laissant une liberté d’action énorme, tout Miami étant reproduit pour l’occasion. Peut-être pas au mètre près mais peu importe, les plages, les rues, le soleil et les filles en bikini font sacrément envie. L’atmosphère décontractée et la démarche chaloupée de Tony Montana sont déjà très réussies mais peu de détails concrets ont filtré pour le moment. Le jeu ressemblera fatalement à Grand Theft Auto: Vice City, le meilleur épisode de la série, mais on vous parie un sac de poudre qu’il s’en distinguera au moment de sa sortie en octobre 2006, sur Xbox, Xbox 360, PlayStation 2 et PC.

 

La suite sur Gamatomic

  1. Au menu ce soir
  2. Comment devenir développeur
  3. Les limites du développement
  4. Screenshots

 

 


 

Accueil - Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher