afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo

Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher   Home

  
Alliance Numériqc
  

Le Québec peut prétendre faire partie des principales plaques tournantes de l’industrie du numérique à l’échelle internationale

 

Edition du 09.02.06 

 

 

Alliance numériQC, Réseau de l’industrie numérique du Québec, est heureuse de souligner le lancement hier du Profil des établissements spécialisés en production multimédia en 2003-2004 au Québec réalisé par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ). Alliance numériQC a collaboré à la réalisation de cette enquête qui, bien qu’elle vise un groupe particulier, permet de mieux comprendre les caractéristiques de cette industrie stratégique pour le développement économique du Québec.

Pour continuer de croître et de se positionner favorablement, l’ensemble de l’industrie du multimédia et des contenus numériques interactifs du Québec a besoin d’une stratégie globale et concertée. « Dans un contexte de reprise de la croissance où de grandes entreprises internationales déterminent de plus en plus les règles du jeu, il est primordial de se doter d’une stratégie basée sur une meilleure collaboration entre les différents acteurs de l’industrie» déclare Rémi Racine, président d’Alliance numériQC.

Une telle stratégie est essentielle parce que les mesures de soutien mises en place par les gouvernements sont de plus en plus imitées par d’autres provinces et pays et que plusieurs de nos avantages concurrentiels se sont émoussés. Il est primordial de travailler collectivement sur des enjeux comme la création de contenus, le financement et l’implication du capital de risque, la commercialisation sur les marchés locaux et étrangers, le partage des droits de propriété intellectuelle, la main-d’oeuvre et la recherche et développement. Cette stratégie doit être basée sur une meilleure collaboration entre les gouvernements, les organisations et l’industrie afin de maintenir notre position et de bâtir sur nos acquis.

Plus d’un an s’est écoulé depuis la cueillette des données par l’OCCQ et on peut assurément affirmer qu’elles ont progressé depuis. Il est important également de préciser qu’elles touchent seulement les établissements dont l’activité principale est la création et la production de type multimédia. En ajoutant les établissements de logiciels et d’applications technologiques, Alliance numériQC évalue que l’industrie globale du multimédia au Québec compte actuellement entre 600 et 700 établissements qui emploient entre 7 000 et 8 000 personnes et qui génèrent entre 525 et 600 millions de dollars en revenus.

 

L’industrie du multimédia apporte une contribution significative à l’économie du Québec

Les données publiées aujourd’hui par l’OCCQ, bien qu’elles ne couvrent qu’une portion des établissements, permettent de mieux comprendre la réalité de l’industrie. Voici quelques données à signaler :

  • Il s’agit d’une industrie encore « jeune » puisque l’ancienneté moyenne des établissements est de 6 ans.

  • Elle représente une industrie avec des assises solides, puisque 40 % des établissements ont franchi la barrière critique des 5 ans d’existence et 11 % des entreprises comptent plus de 10 ans d’existence.

  • Elle représente une industrie qui repose majoritairement sur sa main-d’oeuvre : 85 % des professionnels sont des salariés à temps plein.

  • Les « grands » de l’industrie (revenus supérieurs à 1 million de dollars) représentent 18 % des établissements. Ils regroupent près de 75 % des emplois et génèrent 85 % des revenus de l’industrie. Près de 65 % de leurs revenus proviennent des marchés hors Québec.

  • Les établissements de taille moyenne (revenus de 50 000 $ à 1 M $) représentent 50 % des établissements. Ils regroupent 23 % des emplois et génèrent 14 % des revenus de l’industrie. 80 % de leurs revenus proviennent du marché québécois.

  • Les établissements investissent en R & D (7 % de leurs dépenses). particulièrement les établissements de taille moyenne (14 % de leurs dépenses).

  • 14 % des dépenses sont consacrées à la commercialisation.

  • 14 % des revenus proviennent de sources gouvernementales (subventions, crédits d’impôts et octrois gouvernementaux).

 

Le Profil des établissements spécialisés en production multimédia en 2003-2004 au Québec est disponible en format PDF. Recevoir le document .

Alliance numériQC a collaboré à la réalisation de cette enquête grâce aux contributions de Développement économique Canada et du ministère du Développement économique, de l’innovation et de l’exportation.

 

 


À propos d’Alliance numériQC
Alliance numériQC, Réseau de l’industrie numérique du Québec, vise à soutenir et à accélérer la croissance et la compétitivité de son industrie. Tournée notamment vers les entreprises privées et les PME, elle compte près de 200 membres provenant des secteurs du jeu, du eLearning, de l’éducation et des services et applications Internet. Elle est la porte d’entrée pour quiconque désire travailler avec les professionnels du milieu des contenus numériques interactifs.


 

Accueil - Contacts - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher