afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo
 
  Annuaires     Actus     Etudes     Pratique     Emploi     Newsletter     Rechercher     Contacts & infos     Liens     RSS  

  
  

Ar Tonelico - Melody of Elemia
Prêt pour la grande aventure ?

 

Edition du 01.08.07 

 

 

Histoire

Ar tonelico vous met dans la peau de Lyner, un jeune garçon hardi, chevalier de son état et membre des Apôtres d’Elemia. Il est chargé de protéger Shurelia, gardienne du royaume de Platina. Le gouverneur, son père, voit en lui son successeur, mais Lyner n’a aucunement l’intention de faire de la politique. Il préfère se battre et partir à l’aventure. Ses souhaits ne tarderont pas à être exaucés, lorsque Platina est soudainement attaqué par un virus qui menace de réduire à néant sa ville natale. Malgré ses réticences, il suit les ordres de Shurelia : se rendre dans le monde « du dessous », appelé Horus, et y récupérer l’Hymn Crystal. Cet artefact est la seule arme capable de lutter contre le virus. Lyner monte alors à bord d’un vaisseau et descend dans ce pays qui lui est inconnu. Un incident le contraint cependant à atterrir en catastrophe, compromettant ainsi son voyage de retour. Sans perdre courage, notre ami part à la quête de l’Hymn Crystal, tout en cherchant un moyen de réparer son vaisseau. Sur son chemin, il fera la connaissance de différents personnages qui lui viendront en aide, comme Radolf ou Krusche. Il croisera le fer avec la menaçante armée des Tenba, un groupe qui impose son autorité par la force. Il rencontrera également deux jeunes représentantes de la race des Reyvateils, détentrices de grands pouvoirs magiques qu’elles invoquent grâce à leurs chants. Elles sont utilisées de force, telles des esclaves, par les Tenba et notre héros se liera d’amitié avec elles. Soutenu par ses nouveaux alliés, Lyner viendra t-il à bout des obstacles qui se dressent sur sa route, et réussira t-il à sauver Platina ?       Ar tonelico

 


Personnages

 

Lyner Barsett       Lyner Barsett

Jeune et énergique, le héros de notre histoire est d’un naturel optimiste, et a le sens des responsabilités. A cause de sa témérité et de ses rêves d’aventure, il se désintéresse de la politique, malgré l’insistance de son père, le gouverneur de Platina. Pour cette raison, il s’engage dans l’armée, et entre dans le groupe des Chevaliers d’Elemia. Suite à l’attaque du virus, il recevra l’ordre de descendre sur Horus pour y trouver l’ « Hymn Crystal », un artefact magique.

     
Aurica Nestmille   Aurica Nestmille

Une Reyvateil de troisième génération. Elle est d’un naturel calme et gentil, mais les rudes épreuves qu’elle a enduré dans le passé lui donnent un air triste et renfermé. Elle manque de confiance en elle et l’accorde difficilement, préfèrant souvent se mettre à l’écart. Elle s’est engagée au sein de l’église d’Elemia en tant que postulante au titre d’élue. Serait-elle la jeune fille qui fera basculer la face de ce monde en péril ?

     
Misha Arselic Lune   Misha Arselic Lune

Une Reyvateil, mais de type Beta, aussi considérée comme étant de sang pur. Elle a un don inné pour la magie, et possède des chants relativement puissants. Elle est honnête, et dispose d’une grande connaissance : son vocabulaire est riche et mettra parfois en déroute ses compagnons. C’est une adulte mais elle a gardé l’apparence d’une petite fille par peur de grandir. Son potentiel la rend précieuse aux yeux des Tenbas, mais aucun ne réussira à en faire son jouet. Elle semble pourtant consentante à accorder sa confiance à Lyner, et accepte même de le laisser plonger dans sa cosmosphère.

     
Jack Hamilton   Jack Hamilton

Jack est un vagabond avec un bras mécanique équipé d’une arme à feu. Nul ne sait d’où il vient ni ce qu’il cherche. Il vit en acceptant des missions de mercenaire un peu partout dans le pays. Ses voyages multiples ont fait de lui un homme assez bien renseigné sur les différents évènements qui ont lieu dans ce bas-monde. C’est un beau parleur qui aime courtiser les femmes, sans pour autant avoir de succès. Il s’allie à Lyner mais refuse de dévoiler son véritable objectif.

     
Krusche Elendia   Krusche Elendia

Cette jeune fille est ingénieur en Grathmeld et vit à Firefly Alley. Elle possède une bonne connaissance en vaisseaux et en Grathnode. Son plus grand rêve est de visiter le sommet de la tour d’Ar tonelico. Elle est dure en affaire et son comportement prosaïque aura du mal à s’accorder avec l’esprit plus intellectuel de Misha. Elle propose à Lyner de lui réparer son vaisseau, en échange de quoi celui-ci lui permettra de visiter Platina.

     
Radolf Schneizen   Radolf Schneizen

C’est un prêtre-guerrier de l’église d’Elemia. Passé maître dans le maniement de la lance, il est l’un des personnages les plus habiles au combat. Il ne lui aura fallu que cinq ans pour monter jusqu’au grade de commandant. C’est un homme de confiance, sérieux et fidèle, qui s’allie à Lyne pour la même raison que lui : retrouver l’Hymn Crystal. Il voue une totale obéissance à son évêque. C’est un homme de parole qui viendra prêter main forte à Lyner lorsque celui-ci en aura le plus besoin.

 


Univers

 

La découverte des « Song Stones »

Jadis, dans un monde appelé Sol Ciel, les chanteurs était considérés comme des magiciens. On les croyait possesseurs d’immenses pouvoirs qu’ils invoquaient grâce à leurs chants.

Plus tard, celui que l’on nomme le « Père des sciences musicales » a découvert que la véritable source de cette puissance résidait dans ce que l’on a appelé les « Song Stones » : il construisit une boîte à musique en combinant du métal et l’une de ces pierres, et constata que la magie n’était pas le fruit d’un pouvoir possédé par les chanteurs, mais venait d’une réaction entre les minerais. Ceux-ci réagissent à la musique et aux sons, et dégagent de la magie, plus ou moins puissante selon leur quantité. Le type de magie diffère en fonction du type de son et de sa fréquence.

Suite à cette découverte, cet homme se servit des Song Stones pour fabriquer des cristaux, et ainsi améliorer leurs capacités. Le flot d’énergie qui s’en dégage est plus important, mais ils se sont révélés trop instables et donc dangereux.

      Song Stones

On a donc décidé de séparer leurs caractéristiques : ainsi sont nés les Parameno, qui absorbent et servent de réceptacles sonores, et les Grathnode, qui diffusent la magie. Grâce à ces découvertes, les hommes ont commencé à construire une tour, la tour des Origines (où sont nées les trois première Reyvateils), puis ont mis en chantier l’actuelle tour d’Ar tonelico, symbole de la puissance de cette technologie.

 

La tour d’Ar Tonelico

De nos jours (l’histoire se déroule en l’an 3770), le monde de Sol Ciel est composé d’une immense tour et de quelques îles flottant autour d’elle. La tour entière tire son énergie des cristaux : quatre grandes plaques de Parameno, disposées à sa base, captent les ondes musicales ; et quatre Grathnode, au sommet, fournissent la magie. Le fonctionnement même de la tour est géré par une boîte à musique placée prêt d’un Parameno, au centre de la tour. Des services sont mis à disposition des citadins qui peuvent eux-mêmes les utiliser.

 

La tour d’Ar Tonelico     La tour d’Ar Tonelico

 

En 3037, les Reyvateils de type Beta furent produites en masse afin de pouvoir user plus efficacement de l’énergie de la tour. A mesure que les années passèrent, leur nombre augmenta, avec l’apparition des Reyvateils de troisième génération, pour dépasser 30% de la population en 3341.

En 3040 eut lieu un désastre nommé « Grathnode Inferia ». La tour perdit le contrôle du surplus d’énergie accumulé et explosa dans l’atmosphère. Les Grathnode continuèrent à répandre cette puissance qui causa la diffusion de la mer de la mort, un amas de nuages toxiques qui recouvre maintenant toute la terre.

La tour est désormais divisée en trois parties : le sommet, Rinkernator, sort de la stratosphère et reste inaccessible, protégé par une mer de plasma créée par les Grathnode. Platina est juste en dessous : les grands dirigeants de ce monde y vivent. Enfin, le pays « du dessous », aussi appelé Horus, où les habitants de la terre se sont réfugiés, représente la partie la plus peuplée du monde d’Ar tonelico.

 


Système de jeu

 

Ar tonelico fait dans le classique, en proposant un système de combat au tour par tour, ajoutant une dose d’interactivité via l’utilisation de la magie.

 

Ar Tonelico - Melody of Elemia     Ar Tonelico - Melody of Elemia

 

Les personnages sont positionné en losange : Lyner est sur la première ligne, ses deux compagnons sur la seconde, et derrière se tient la Reyvateil. Seule cette dernière échappe au système du tour par tour. Vous pouvez à tout moment lui donner l’ordre de charger une attaque magique ou de déclencher un sort. La puissance dépend du temps de charge, et ce temps varie en fonction des MP de la Reyvateil. Le sort se lance (s’il s’agit d’une magie de soutien, elle prend fin) lorsque vous le décidez, ou lorsque les MP tombent à 0. Quand la Reyvateil ne chante pas, ses MP remontent progressivement.

La Reyvateil est la seule à posséder des MP. Les autres personnages se contentent d’attaques physiques, et leurs coups spéciaux entament leur jauge de HP.

Il arrive que les ennemis s’attaquent directement à la Reyvateil. Dans ce cas, un viseur apparaît et il est possible, voire nécessaire, de la protéger avec l’un de vos personnages. Cette action est cumulable si plusieurs ennemis l’attaquent au même moment. Lorsque vous bloquez un tir porté à la Reyvateil, il est possible de contre-attaquer.

Simple et instinctif, ce système de combat offre tout de même son lot de tactiques offensives et défensives. De plus, de nombreux didacticiels aident le joueur à s’approprier les différentes commandes.

 


Reyvateils

 

Ce sont des formes de vie artificielles, créées grâce à une technologie extrêmement avancée découlant de la science des sons. Leur corps sont composés d’éléments organiques, comme ceux des humains.

Elles savent chanter, et peuvent ainsi faire appel aux pouvoirs magiques de la tour. En absorbant des cristaux, elles peuvent augmenter et améliorer leurs chants magiques. Il est dit que l’élue pourra même être capable de contrôler Ar tonelico.

En contrepartie, leur espérance de vie est raccourcie à cause du pouvoir symphonique des cristaux, et plus particulièrement lorsqu’elles les absorbent.

      Il existe trois type de Reyvateils

Les Originales : nées de la première tour. Elles sont les mères de toutes les autres Reyvateils. Leur fréquence spirituelle est quasi-identique à celle de la tour, ce qui leur permet d’en prendre le contrôle comme bon leur semble. La tour les maintient en vie et ainsi, tant qu’elle existe, les trois Originales ne peuvent pas mourir.

Les Beta : ce sont des clones des Originales. Leur durée de vie est d’environ 150 ans. Elle ont été créées alors que la tour Ar tonelico était encore sous contrôle. Elles possèdent chacune un identifiant donné par la tour, ce qui permet à celle-ci de connaître la configuration de leurs cosmosphères.

La troisième génération : nées de l’union d’une Reyvateil et d’un humain. En règle générale, les Reyvateils nées d’une telle alliance n’ont pas de pouvoir, mais il arrive qu’elles en héritent : c’est ce que l’on appelle la troisième génération. Leur espérance de vie ne dépasse pas 20 ans, mais elles ont autant de pouvoir que toute autre Reyvateil Beta, et sont aussi connectées à la tour. Lorsqu’elles naissent, on leur fait absorber un disque de test : selon le degré d’absorption, on leur alloue une classe. Les classes vont de S à D. Les classes S ont davantage de capacités mais une espérance de vie plus courte.

 


Cosmosphère

 

Si le corps des Reyvateils est en grande partie organique, comme celui des humains, leur âme est quant à elle régie par la fréquence des sons. Grâce à la propagation des ondes, les Reyvateils sont inconsciemment connectées entre elles et à la tour.

Elles possèdent chacune leur propre fréquence spirituelle, et deux individus résonnant à la même longueur d’onde pourront mieux se synchroniser, et penseront ou agiront donc de manière similaire.

On raconte qu’il était jadis possible de façonner entièrement la conscience et la personnalité d’une Reyvateil, en modifiant la fréquence de ses ondes (c’était avant que des gens se battent pour leurs droits). Le principe consistait à composer des chants - en d’autres termes, créer de la magie. L’intelligence artificielle d’une Reyvateil est liée à sa cosmosphère, ou âme, et les chants naissent dans cette zone de leur subconscient. Ils sont dictés par les émotions et les sentiments, et forment un pouvoir symphonique (provenant de la tour) qui se matérialise en magie. Ainsi, la mémoire et l’expérience sont les principales sources de pouvoir des Reyvateils.

      Cosmosphère

Il leur est cependant très difficile de façonner les chants elles- mêmes. Il est donc nécessaire qu’un humain entre dans la cosmosphère, et parcoure ce monde virtuel pour les aider dans cette tâche. On appelle ce phénomène : « Diving ». Il existe à cet effet des machines spéciales, un peu partout dans le monde, vestiges d’une époque où le commun des mortels n’avait aucun égard pour celles qu’ils considéraient comme des objets.

 

Ar tonelico : Melody of Elemia     Ar tonelico : Melody of Elemia

 


Fiche produit

  • Des graphismes hauts en couleurs, simples et rafraîchissants.
  • Un système de combat simple, mais offrant cependant de nombreuses possibilités sur le plan tactique.
  • Des dialogues régulièrement doublés (au choix en anglais ou en japonais) qui donnent du dynamisme à l’action.
  • Une petite touche d’alchimie non sans rappeler la série des Atelier.
  • Des personnages touchants, un héros auquel il est facile de s’identifier.
  • Un univers riche, avec sa propre histoire et ses différents codes.
  • Un scénario simple mais captivant.
  • Des musiques enchanteresses.

 

Genre : RPG
Développeur : Gust Co., Ltd
Editeur : 505 Games
Distributeur : Digital Bros
Support : PlayStation 2
Prix public : 49 €
Date de sortie : 2 août 2007
1 joueur
PEGI : 7 +

 

 


A propos de Gust Co., Ltd
Fondée le 1er octobre 1993, Gust est la seule et unique société de développement de jeux-vidéo installée à Nagano. Sa première oeuvre s’intitule « Les aventures du roi Ares », sorti uniquement au Japon sur PC-9801. A partir de 1994, Gust devient officiellement développeur sur Playstation, et sort la même année son premier titre sur cette machine, un jeu de stratégie répondant au nom de « Falcata ». En 1997 que la société se forge une réputation avec la sortie du premier épisode de la série des Atelier : « Marie no Atelier ». Gust est un acteur majeur sur la scène RPG, reconnu grâce à son identité graphique simple, colorée et pleine de fraîcheur.


 

Accueil - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher