Rechercher une information
 
 
  afjv.com
   
Agence Française pour le Jeu Vidéo
 
border border
  
border border
MXP4
  

Bopler Games rythme votre compte Facebook

MXP4 invente le Social Music Gaming

 

Edition du 20.04.11 
2,825 lectures 

 

Facebook est une des nouvelles plates-formes du jeu vidéo avec environ 220 millions de joueurs - soit un tiers des utilisateurs - et un marché de 1.3 milliard de dollars. Fourmillant de jeux sociaux se ressemblant tous plus ou moins, il était temps de renouveler les concepts, chose que la société MXP4 semble avoir comprise. Complètement nouveau et innovant, Bopler Games réussi à mêler à la fois jeu vidéo et musique pour une expérience de jeu tout à fait impressionnante.

 

Musique Maestro…

…Oui mais comment fonctionne l’instrument ?

Bopler Games (Image 1)Si vous cherchez un vrai jeu de musique sur Facebook, vous allez surement revenir bredouille. Heureusement pour vous, la société MXP4 lance aujourd’hui la première application mondiale de social music gaming sur Facebook. Un nouveau titre permettant d’allier deux passions : le jeu vidéo et la musique. Utilisant une technologie maintenant brevetée permettant d’analyser des fichiers musicaux pour en disséquer ses différentes parties (comme le rythme, les couplets, les refrains etc.), MXP4 a eu l'ingénieuse idée de combiner une musique avec un jeu vidéo développé à partir d'un SDK MXP4. Le gameplay est alors complètement dépendant de la structure et du rythme du morceau. En effet, le principe est plutôt simple puisque vous devrez choisir une musique parmi une banque de données que vous couplerez avec le jeu de votre choix. Six sont disponibles dès aujourd’hui, allant d’un Space Invaders-like à un Tétris-like, alors qu’une douzaine devrait voir le jour dans les prochains mois avec ici, des jeux allant du Pintball au Racer Game, en passant par le serpent Snake.

Différents gameplay au service d’une réelle communauté

Mais jouer à un jeu vidéo sur fond musical n’aurait franchement pas été très novateur. Avec Bopler Games, la musique fait le gameplay et permet de construire les mécanismes du jeu. Par exemple, lors du Space Invaders-like, vous devrez attraper le plus de pièces possibles sans vous faire toucher par les obstacles. Basique dans le fond, mais ces derniers bougeront selon le rythme de la musique et apparaitront selon les différents moments de la chanson.

Bopler Games (Image 2)Vous pensiez éviter tranquillement les obstacles tournoyants à rythme régulier ? Que nenni, le refrain vient d’arriver et vous devrez revoir votre stratégie. Autre exemple : avec le Tétris-like, vous devrez engranger le plus de points en stoppant en rythme les carrés de couleurs et en les éjectant vers le plateau de jeu, toujours sur le tempo de la musique. Bien entendu, le but est de faire le plus de lignes de couleur avant d’être submergé.

Des explications parmi tant d’autres, selon le jeu que vous aurez choisi. Vous comprendrez donc que c’est principalement la musique que vous choisirez qui fera l’essence du gameplay, ce qui influencera la manière de jouer et d’appréhender les objectifs. Avec ce système, il est donc normal que certaines chansons permettent une approche plus simple du jeu que d’autres. Mais pas de panique, des classements en fonction des jeux et des musiques que vous aurez choisi vous permettront de faire des challenges avec vos amis pour ensuite savoir qui est le plus fort. C’est avec tout cela que la société souhaite créer une réelle communauté de joueurs. Battu sur du David Guetta ? Vous pourrez vous rattraper sur Rihanna ou Muse car l’offre musicale parcours une multitude de styles. Vous l'aurez compris, Bopler Games cible des joueurs plutôt casuals et grand public sans aucune restriction d’âge ou de genre, bien qu'il ne soit pas impossible que certains Hard Core Gamers puissent se découvrir de nouvelles passions avec Bopler Games.

 

Des partenariats forts pour un business model classique

La partition complète de MXP4

Fondée par Philippe Ulrich, Gilles Babinet et Sylvain Huet, MXP4 est donc une société qui permet aux utilisateurs d’interagir avec de la musique - par le biais du jeu vidéo - sur les réseaux sociaux. Ayant beaucoup investi dans la recherche et le développement, MXP4 a déposé de nombreux brevets pour qu’ensuite, à long terme, les éditeurs de jeux vidéo puissent prendre et adapter la technologie de la société pour de futurs titres. Ne ciblant pour le moment que Facebook, MXP4 a mis en place plusieurs partenariats pour élaborer les titres de Bopler Games, comme par exemple avec l’école Supinfogame. La société veut créer des produits de qualité sur la plate-forme avant de s’étendre par la suite, car l’innovation reste un objectif à part entière pour elle puisque des jeux plus sophistiqués seraient déjà en préparation selon Albin Serviant, PDG du studio.

Albin ServiantToujours d’après Albin Serviant, « Nous pensons que le jeu vidéo est assez proche de l'industrie musicale. Ce sont deux secteurs intéressants à marier et sur lesquels il existe des opportunités de partenariat et d'innovation très fortes au-delà des jeux de première génération comme Guitar Hero par exemple ». Malgré tout, l’entreprise n’a pas du tout la prétention de renouveler l’industrie de la musique même s’il est vrai que « le jeu vidéo peut donner une valeur supplémentaire à la musique ». Concernant les partenariats avec les artistes ou les maisons de disque pour avoir le droit de diffuser les musiques, nous avons appris que MXP4 était directement passé par les labels, les publishers et les managers d'artistes, ces derniers étant très attachés à l'innovation et de plus en plus impliqués dans les programmes marketing concernant leur base de fans. Albin Serviant vante également les mérites de tels accords pour les artistes « Ces partenariats animent au quotidien la communauté de fans. En effet, ils peuvent ainsi participer à des concours pour gagner plusieurs choses en rapport avec les artistes en question. Et bien entendu, tout cela permet aussi de diffuser plus largement les titres des artistes ».

Albin Serviant

Un business model des plus simples

Pour conclure, la société ne révolutionnera pas le business model des créateurs de jeux vidéo sur les réseaux sociaux. En effet, Bopler Games est un titre gratuit dans un premier temps – vous permettant de jouer pendant 60 secondes par chanson ou de débloquer des titres complets par l'intermédiaire des fameux Facebook crédits – mais payant si vous souhaitez rentrer plus en profondeur dans le concept franchement très prenant. Tout cela reste bien évidemment des micro-paiements servant principalement à acheter des bonus, des goodies, des boosters ou encore de la monnaie virtuelle. Enfin, bonne nouvelle pour les joueurs puisqu’aucune publicité ne viendra vous perturber lors de vos parties et ce n’est pas dans l’optique de MXP4 pour le moment. Un bon moyen de jouer tranquillement à un titre et surtout un concept hautement rafraichissant qui fera sans conteste un bien fou aux jeux sociaux sur Facebook. Sortez vos agendas et marquez d’une croix bien rouge la page d’aujourd’hui, date de sortie de Bopler Games.

Jérémy Pichon 
Journaliste AFJV

Vos commentaires

Pas de commentaire
Soyez le premier à apporter votre contribution.

Connectez-vous pour poster un commentaire

Pseudo Email

Mots clés : bopler games, mxp4, jeux vidéo, Social Music Games, facebook

 Plus d'informations : MXP4 Haut de page Retour

Accueil - Plan - Newsletter - Liens - A propos - Rechercher

442 connectés actuellement