Menu
logo GD Studio

Game design : réussir sa FTUE (First Time User Experience)

Par Pascal Luban - Game designer & creative director, freelance


Game design : réussir sa FTUE (First Time User Experience)Tous les développeurs de jeux freemium connaissent cette réalité : la majorité des joueurs qui découvrent un jeu gratuit pour la première fois ne reviennent jamais. Le taux de rétention D+1 oscille souvent entre 20 et 40%.

Au regard de la difficulté et du coût à attirer de nouveaux joueurs vers son jeu, la rétention à court terme est devenue un objectif prioritaire pour les game designers. Cet objectif est souvent désigné par l'expression FTUE, la First Time User Experience. Quelles en sont les meilleures pratiques ?

1 : Faites entrer vos joueurs dans le jeu aussi vite que possible.

Lorsqu'un joueur accepte d'essayer votre jeu plutôt qu'un autre, c'est parce qu'il a été attiré par la promesse implicite que vous lui avez faite, celle d'une expérience de jeu donnée, d'un thème ou d'un gameplay, voire d'un niveau de complexité. N'oublions pas qu'environ la moitié des téléchargements dans les boutiques d'application le sont à la suite d'une requête. Autrement dit, des joueurs saisissent un thème de jeu dans la barre de recherche et installent un des jeux proposés. Si leurs premières minutes sont peu intéressantes et ne correspondent pas à leurs attentes, l'immense majorité d'entre eux décrochent et essayent autre chose. Il est donc impératif de plonger immédiatement le joueur dans le thème, l'ambiance et le gameplay qu'ils recherchent. Il est tout aussi important de présenter correctement son jeu dans le magasin en ligne ; si vous offrez un gameplay d'arcade, n'illustrez pas votre jeu avec des images réalistes.

2 : Prenez le risque de proposer un vrai défi

Rien n'est plus lénifiant qu'un jeu qui commence par un tutoriel "pousse-bouton", des actions imposées sans alternative ou une absence totale de défi. Même si votre jeu s'adresse à une audience "casual", offrez à vos joueurs l'excitation de situations de jeu où ils sont confrontés à des choix, où ils doivent prendre des décisions, faire un minimum d'efforts pour passer les premiers niveaux, voire prendre le risque de perdre. Il est vrai qu'il est déconseillé de mettre des joueurs débutant en situation de game over dès les premiers niveaux mais un design intelligent permet de donner l'illusion que les joueurs peuvent perdre. Leur expérience de jeu sera d'autant plus gratifiante qu'ils auront le sentiment d'avoir gagné grâce à leurs choix et qu'ils auraient pu perdre dans le cas contraire. Utilisez la puissance du gameplay comme moteur de votre rétention !

3 : Ajoutez une couche narrative

Introduire le jeu par une histoire est un bon moyen de susciter l'intérêt des joueurs car les récits excitent notre curiosité. Une narration bien conduite offre aussi d'autres avantages : elle donne un sens aux actions des joueurs et permet de les faire "patienter" en attendant qu'un vrai gameplay se mette en place, ce qui est parfois laborieux dans des jeux aux mécaniques complexes.

4 : Affichez l'originalité de votre jeu dès son lancement

Cela peut être n'importe quel aspect de ce dernier : une charte graphique, une ambiance sonore, un personnage, un thème ou un gameplay. La nouveauté de votre jeu attirera les joueurs mais leur donnera aussi envie de l'explorer, donc d'y consacrer plus de temps. Et si votre jeu repose sur des mécanismes éprouvés déjà largement utilisés par les concurrents, introduisez tout de suite ce qui distingue votre jeu des autres.

5 : Montrez l'ampleur de votre jeu

Pour encourager les joueurs à s'investir dans votre jeu, rien de tel que de leur montrer tout ce qu'ils vont pouvoir débloquer : nouveaux pouvoirs, nouveaux équipements, nouveaux personnages, etc. Même s'ils comprennent qu'ils vont devoir "farmer" pour débloquer ces derniers, ils comprendront que le jeu leur offre un important potentiel.

6 : Donnez aux joueurs de bonnes raisons de revenir

La technique de design qui le permet est celle des boucles ouvertes. Une boucle ouverte comprend un objectif à atteindre et une récompense. Cet objectif est atteint en récupérant des ressources ou des points d'expérience. Une fois que la première boucle est fermée, une seconde se met en place, puis une troisième, chacune d'entre elle nécessitant plus de temps de jeu que la précédente. Puis, les joueurs sont confrontés à plusieurs boucles ouvertes en parallèle, etc. Les boucles ouvertes sont très efficaces, aussi bien pour les rétentions à court et à long terme, pour les raisons suivantes : elles s'appuient sur un trait de la psychologie humaine, nous aimons terminer une tâche en cours. Ensuite, elles donnent leurs chances à tous car leur résolution ne repose pas sur le "skill" du joueur mais sur sa ténacité et sa patience. Enfin, la récompense, quant à elle, débloque un bénéfice concret pour le joueur.


Les dernières publications de Pascal Luban sur l'AFJV

Notes et références

Crédit photo : ssstep


Plus d'informations sur GD Studio
Publié le 20 février 2020 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Publicité

Partager