Menu
logo

Powder lève 14 M$ pour devenir la caméra des mondes virtuels


PowderPowder a clôturé une série A de 14 millions de dollars menée par Serena, avec la participation de General Catalyst, Slow Ventures, Alven Capital, Bpifrance via son fonds Digital Venture, Secocha Ventures, Turner Novak et Kevin Hartz.

L'idée de Powder est née en décembre 2019 lorsque l'équipe a créé une communauté sur Discord pour comprendre comment les joueurs éditaient des clips de jeux.

"La communauté a littéralement explosé et a rapidement atteint plus de 50 000 membres", explique Stanislas Coppin, co-fondateur et CEO de Powder. "Lorsque nous avons réalisé à quel point les gens voulaient créer, éditer et partager des clips de jeux, nous avons su que nous étions sur un projet qui pouvait avoir un impact sur des millions de joueurs depuis toutes les plateformes de jeux".

Powder a été officiellement lancé sur l'App Store le 10 avril 2020 ; dix mois plus tard, en février 2021, la plateforme compte plus de 1,5 million d'utilisateurs, dont la majorité aux Etats-Unis.

Powder aspire à devenir la caméra des mondes virtuels. Les gens vivent de plus en plus en ligne, dans des jeux, et Powder espère leur permettre de capturer leurs meilleurs souvenirs ici et pour toujours.

Pour ce faire, Powder construit l'infrastructure vidéo des jeux sociaux, en s'approvisionnant en contenu sur toutes les plateformes de jeux : l'ultime application qui enregistre automatiquement les temps forts et à partir de laquelle n'importe qui peut lancer une partie avec des amis.

"Nous pensons que quiconque jouant sur n'importe quelle plateforme pendant seulement cinq minutes peut créer un contenu vidéo sympa", ajoute Stanislas. "Dix ans après l'émergence de la caméra du monde réel - Instagram - le temps est venu pour l'émergence de la caméra des mondes virtuels : Powder, à une époque où nous passons de plus en plus de temps à jouer . Quand l'utilisation de Powder sera généralisée, tout le monde enregistrera simplement sa vie de joueur et construira son identité virtuelle dans un espace sécurisé."

Powder utilise l'enregistrement vidéo et l'intelligence artificielle pour détecter les meilleurs moments de jeu

Powder permet aux joueurs d'importer des clips de jeux enregistrés sur mobile (iOS, Android), PC et consoles (Xbox, PlayStation, Switch). Un volume égal de contenu provient de chaque plateforme.

Les joueurs peuvent ensuite éditer leurs clips de jeu en utilisant l'éditeur vidéo Powder, qui vise à démocratiser le montage vidéo de jeu en le rendant possible - et plus simple et plus rapide - sur mobile. Les utilisateurs interrogés utilisent généralement un logiciel PC pour éditer ce type de contenu, et ont besoin en moyenne de deux heures pour éditer une minute de vidéo.

Les jeux les plus populaires postés sur la plateforme sont des jeux multijoueurs : des jeux de tir à la première personne (Fortnite, Rainbow Six, Call of Duty), des mondes ouverts (Roblox, GTA, Animal Crossing) ainsi que des jeux de sports (NBA 2K, Madden NFL, FIFA) et des sensations gaming (Among Us, Fall Guys).

Powder utilise une technologie dotée d'une intelligence artificielle pour améliorer l'expérience des joueurs : elle permet de détecter automatiquement les meilleurs moments de leur jeu et de les partager avec des joueurs similaires, ce qui permet de faire naître des "clans" sur la plateforme.

"Le jeu et la vidéo sur mobile sont en plein essor, alimentés par les formats courts" ajoute Stanislas. "Nous créons un pont entre ces deux mondes. Il n'est pas normal qu'il soit si difficile pour les joueurs de partager leurs meilleurs moments de gaming avec d'autres joueurs. Nous sommes là pour résoudre ce problème".

Powder s'inscrit dans la mouvance des entreprises qui catalysent les interactions sociales par le biais du jeu vidéo, comme Twitch, une plateforme de streaming de jeux vidéos, et Discord, une application de messagerie textuelle et vocale.

Alors que Twitch se concentre sur les vidéos en direct de longue durée, avec relativement peu de contributeurs et un public massif, Powder s'adresse à un large panel de joueurs et se concentre sur les clips vidéo courts et asynchrones.

14 m$ pour construire l'infrastructure vidéo du jeu vidéo social plus rapidement

"Avec cette série A, nous avons l'intention d'accélérer le rythme auquel nous construisons l'infrastructure vidéo du jeu vidéo social", déclare Stanislas. "Notre objectif est de créer des ponts avec les leaders du jeux vidéo du monde entier, à commencer par les éditeurs de jeux, afin de les aider à gagner et à conserver leur public de manière organique".

Ce tour de financement porte le financement total de Powder à 18 M$, après un tour de pré-seed de 400 000 dollars en août 2018 (Kima Ventures, Antoine Martin, Alexis Bonillo), un tour de seed de 1,5 M$ en mars 2019 (General Catalyst, Slow Ventures, Dream Machine, SV Angel, Brian Pokorny, Florian Kahn, Guillaume Luccisano), et d'une extension de 1,3 M$ en mai 2020 (Alven Capital, General Catalyst, Slow Ventures, Dream Machine, Seraam Invest, Farmers, Maxime Demeure, Jean-Nicolas Vernin) et d'un financement de Bpifrance et du CNC.

Stanislas Coppin, Barthélémy Kiss, Yannis Mangematin, Christian NavelotQuatre fondateurs avec deux exits précédentes ont créé Powder

Powder a été cofondée en 2018 par Stanislas Coppin (CEO), le co-fondateur de Mindie, une application mobile pionnière de vidéos musicales qu'il a revendu ; Barthélémy Kiss (Chief Growth Officer), le co-fondateur d'Artomatix, le développeur d'un logiciel de création de contenu 3D aidé par intelligence artificielle, qui a été vendu à Unity, un moteur de jeu, en 2020 ; Yannis Mangematin (Chief Content Officer), qui était au début de Soixante Quinze, une société de production, et de Konbini, un média axé sur la Gen Z ; et Christian Navelot (CTO), qui a dirigé l'équipe technique d'EmoJam, une application d'emojis musical.

Publié le 12 février 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow