Menu
logo

Kinetix et Minsar, deux pépites françaises du "no code" s'allient pour démocratiser l'usage de la 3D immersive


Kinetix, start-up pionnière de l'animation 3D assistée par de l'IA, et Minsar, outil de création AR/VR, annonce la signature d'un partenariat. Cette collaboration entre deux acteurs du "no code" permettra aux créateurs, qu'ils soient professionnels ou non, de développer et d'éditer très simplement et rapidement des contenus immersifs en 3D. Une vraie révolution des usages qui combine nouvelles technologies d'I.A et de AR/VR pour les mettre à la portée de tous. Explications.


Deux technologies françaises complémentaires au service du "no code"

Fondée en mai 2020 par Yassine Tahi et Henri Mirande, Kinetix est une start-up parisienne à l'origine de la première plateforme "no code" qui, grâce à l'I.A, permet de créer automatiquement un modèle en 3D à partir d'une simple vidéo en 2D. Son ambition : rendre l'animation 3D accessible et rapide à réaliser à des millions de créatifs en automatisant une première partie du processus d'animation. Aujourd'hui, Kinetix est l'une des seules start-ups au monde et la seule française à pouvoir proposer ce service. Elle compte déjà communauté de près de 3000 utilisateurs qui testent son produit et a établi de nombreux contacts dans des secteurs de plus en plus demandeurs d'animation 3D : studios d'animation, industrie du gaming, réseaux sociaux, audiovisuels... Des partenariats avec de grands studios de gaming, de médias et de laboratoires de recherche sont d'ailleurs en cours de finalisation afin de continuer à nourrir ses algorithmes de données fondamentales à son développement.

Dans la continuité de cette stratégie de croissance, Kinetix annonce ce jour la signature d'un partenariat avec la plateforme Minsar. Fondée en 2016 par Soraya Jaber et Thomas Nigro, Minsar est une plateforme VR de prototyping, de création et de partage d'expérience en réalité augmentée et virtuelle, sans besoin de compétences en développement informatique. Cette approche "no-code" donne aux agences créatives et aux designers la possibilité de concevoir des expériences engageantes plus rapidement et à moindre coût. Le tout directement à partir d'un casque Oculus (VR) pour une création en totale immersion.

Un partenariat naturel entre deux acteurs du "no code"

Fort de cette vision "no code" commune, le partenariat entre Kinetix et Minsar est donc naturel et complémentaire. Il a pour objectif d'établir des ponts techniques (compatibilité, formats) entre les deux plateformes, afin de pouvoir facilement importer et gérer des contenus 3D Kinetix sur Minsar Studio. Tous les créatifs, professionnels ou non, pourront dès lors générer des expériences AR et VR interactives et engageantes en réalisant eux-mêmes des objets 3D animés qu'ils pourront incorporer à leur flux de travail Minsar. Les possibilités offertes aux utilisateurs seront nombreuses et adaptables à des cas d'usage variés : faire défiler autour de modèles en mouvement, observer des lieux, des scènes de vie ou d'actions animés en 3D, ou encore à créer des environnements de formation interactif, physique ou virtuelle, dans le cadre d'un apprentissage (immersive learning).

Soraya Jaber, co-fondatrice de Minsar :

Notre partenariat avec Kinetix s'inscrit dans la mission globale de Minsar depuis ses débuts : rendre accessible la création et diffusion d'expériences 3D sans code. Nous voulons démocratiser la réalité virtuelle et augmentée et créer des passerelles avec les différents logiciels de création pour mieux s'intégrer à l'écosystème des créatifs. Il est donc tout naturel pour Minsar de collaborer avec Kinetix et sa nouvelle plateforme très complémentaire et permettant de toujours plus placer l'utilisateur au centre de la création."

Yassine Tahi, fondateur de Kinetix :

Nous sommes très heureux d'annoncer ce partenariat avec Minsar. La 3D est le format du futur. Tout ce qui va être lié à l'expérience digitale ou à la réalité virtuelle va faire appel à cette technique. Mais dans l'animation 3D, le travail reste souvent complexe, fastidieux et onéreux. Notre travail et notre collaboration avec Minsar vient accélérer le changement et permettre à des centaines de milliers de créatifs de pouvoir accéder à la 3D. On démocratise le format.".
Publié le 15 avril 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow