Menu
logo Link Digital Spirit

Les métiers du jeu vidéo en 2021 : Environment Artist

Le sentiment d'immersion dépend du travail de l'Environment Artist


A long day - Adrien DrouayL'Environment Artist (ou Environment Designer) habille les décors et les arrière-plans dans un jeu vidéo. Son travail n'est pas de les inventer, mais de leur donner forme en s'assurant qu'ils soient totalement en adéquation avec la ligne esthétique établie par le directeur artistique, l'idée de gameplay du Game Designer et les instructions du Level Designer.

Sa base de travail est généralement le croquis de l'artiste 2D, qu'il transforme en un environnement crédible en 3D. La photographie peut également être une base de travail. Il est amené à construire divers aspects de l'environnement de jeu, comme les terrains, les vallées, les paysages, les accessoires et les modèles dans un environnement 2D et 3D. Il travaille les textures, les couleurs, ainsi que l'éclairage. De son travail dépend en grande partie le sentiment d'immersion dans le jeu.

Comme souvent dans le jeu vidéo, ce métier nécessite une bonne maîtrise de la technologie, mais aussi de solides notions d'architecture et une connaissance approfondie des matières et de l'éclairage, car il assure la modélisation et la texturation du design pour l'adapter à la forme réelle.

Informations métier
Niveau d'études  : Bac +2 - Bac +5
Salaire mensuel brut  : de 2000 à 2800 € selon expérience

Contraintes techniques

L'Environment Artist doit savoir communiquer avec les programmeurs, les concepteurs et les autres membres de l'équipe. Il travaille avec le directeur artistique pour développer un environnement conceptuel complet. Une des difficultés réside dans le fait que, dans une séquence, son travail ne doit pas solliciter une part trop importante des ressources du moteur de jeu, au risque de porter atteinte à la qualité de la résolution. Une des fortes contraintes de ce métier est la nécessité de prendre en compte le poids en octets que son travail va générer. L'Environment Artist doit donc en permanence trancher entre faire toujours plus beau, et rester relativement léger pour éviter les ralentissements. Dans l'industrie cinématographique, il sera souvent amené à travailler sur la base de décors filmés pour les améliorer ou les agrandir.

Qualités requises

  • Savoir dessiner (2D)
  • Être créatif, imaginatif
  • Sens artistique
  • Bonne culture de l'image
  • Travail en équipe

Acquis de fin d'études

  • Maîtrise des logiciels 3D (3ds Max, Maya…) et d'animation.
  • Connaissance des outils de Level Design

Interview de Sophie Deschamps

Sophie DeschampsElle a commencé par une école de bande dessinée et d'illustration, puis a voulu continuer dans le dessin pour le jeu vidéo. À l'école New3dge, elle a découvert plus en détail le monde de la 3D ainsi que la création d'environnements pour les jeux vidéo. Elle y a pris goût et exerce maintenant comme Environment Artist chez Rebellion.

En quoi consiste le métier d'Environment Artist  ? À quels moments intervient-il dans le pipeline de production d'un jeu vidéo  ?

Ça dépend des entreprises et de la taille des productions. Généralement, un Environment Artist s'occupe de créer des assets qui correspondent à la direction artistique. Il les placera ensuite, à l'aide de concepts et de références, pour créer des niveaux dans lesquels les éléments de gameplay s'intègrent bien à l'univers du jeu, pour que le joueur ait une expérience la plus immersive possible. L'Environment Artist intervient principalement une fois que les Level Designer ont créé des niveaux fonctionnels en whitebox. Avant ça, il crée des éléments qui seront utiles pour habiller les niveaux.

Qui sont ses principaux interlocuteurs dans le processus de développement  ? Est-il force de proposition  ?

On échange principalement avec les Level Designers quand on commence à travailler sur un niveau  : il peut encore y avoir des changements de placement ­d'assets, de chemin, etc. Il faut aussi discuter des compromis à faire entre l'artistique et le design pour que le tout reste cohérent. Donc, en tant qu'Environment Artist, on peut proposer des idées et des solutions. On discute aussi avec les Lighting Artists et VFX Artists s'il y en a, vu que l'Environment Artist peut être amené, sur des petites productions, à faire le lighting lui-même. On interagit aussi, bien entendu, avec les autres Environment Artists, car des retours et des conseils sont toujours bienvenus.

Selon les jeux et les plateformes, les décors peuvent être très sophistiqués ou, au contraire, très simples, notamment pour les jeux mobiles. Les approches sont-elles très différentes selon les jeux  ?

N'ayant pas travaillé sur de jeu mobile je ne peux pas répondre en profondeur à cette question. Je sais qu'il y a des différences dans l'optimisation  : dans un jeu mobile, on ne peut pas placer autant d'assets que dans un AAA sur PC, par exemple, et on ne peut sûrement pas avoir le même nombre de textures. Donc il faut être malin dans la création de props et de textures pour pouvoir les utiliser dans le plus de situations possibles. Ça s'applique aussi à la création de gros jeux, mais avec un peu plus de flexibilité pour ces derniers, je suppose.

Est-il conseillé de se spécialiser dans un domaine, un type d'environnement  ?

Ça peut servir d'avoir plusieurs types d'environnements (intérieur, extérieur…) et différents styles. Après, il vaut mieux avoir un très bon environnement que plusieurs faits trop rapidement. La qualité plutôt que la quantité  !

En dehors du jeu vidéo, quels secteurs sont demandeurs des talents de l'Environment Artist  ?

Les talents de l'Environment Artist lui permettent d'aller dans des secteurs comme l'architecture, pour la visualisation d'espaces, par exemple. Il peut aussi travailler pour des projets éducatifs en réalité augmentée, participer à la création de logiciels de formations pour le médical…

Image de Sophie Deschamps

Interview de Adrien Douay

Adrien DouayÀ 28 ans, Adrien Douay travaille actuellement en Ecosse en tant que Junior Environment Generalist 3D. Après sa formation à New3dge, il a travaillé chez NKI puis chez Axis Studio jusqu'à aujourd'hui.

En quoi consiste le métier d'Environment Artist  ? À quels moments intervient-il dans le pipeline de production d'une oeuvre numérique  ?

Le métier d'Environment Artist regroupe des compétences à la fois techniques et artistiques, dans différents domaines. Que ce soit en lighting, texturing, modeling ou en composition d'une image, avoir des notions de photographie, de design ou encore de storytelling, pour n'en citer que quelques-unes, est important. Bien sûr, je ne pense pas qu'on ait besoin de toutes les maîtriser pour travailler dans ce milieu, mais il est toujours bon d'avoir plusieurs cordes à son arc. Dans un studio, en général, les tâches sont divisées en différentes sections. Il est rare d'avoir une seule personne qui s'occupe entièrement d'un shot mais, bien entendu, chaque société d'effets spéciaux a sa propre manière de structurer son pipeline. Dans le studio dans lequel je travaille, la partie environnement passe en général par une phase de " Lookdev " qui permet d'établir l'aspect général, couplée à une première ébauche de lighting, dans ce qu'on appelle les " Masters Shots ". Nous avons l'habitude de nous baser sur des concepts fournis par des artistes 2D. Ces Master Shots permettent au reste de l'équipe de s'organiser et d'avoir une référence sur laquelle se baser. Les Assets Artist vont modéliser, texturer les objets et s'occuper du set dressing des différentes scènes, pendant que les Lighting / Compositing Artists avanceront sur leurs différents shots, éclairant les personnages et les décors, puis harmonisant les différents plans entre eux pour apporter une harmonie graphique.

Qui sont ses principaux interlocuteurs dans le processus de développement  ? Est-il force de proposition  ?

Je pense que tout dépend du projet sur lequel on est, certains donnent beaucoup plus de temps aux artistes pour expérimenter de nouveaux procédés. Mais, généralement, chaque étape de production passe par une série d'échanges où le superviseur, l'Art Director et les Leads discutent avec les artistes de l'avancée des plans ou des problèmes éventuels. À ce moment-là, chaque opinion a de l'importance  ! Toutes les idées sont les bienvenues. Des propositions graphiques et techniques sont échangées en prenant en compte les deadlines à ne pas dépasser.

Les nouvelles technologies, l'intelligence artificielle, la puissance des outils… Quelle est la valeur ajoutée d'un Environnement Artist quand tout peut être créé par un ordinateur  ?

Avec les nouvelles technologies, le travail devient peut-être un peu moins créatif, c'est vrai. Enormément de scans, de photogrammétrie, de textures, de props 3D sont déjà disponibles en ligne. Mais je pense qu'au final, cela reste des outils pour aller plus vite en production,et éviter de perdre du temps sur des éléments qui ne sont pas importants. Nous nous retrouvons souvent obligés de modifier certains objets pour les faire correspondre à la charte graphique du projet ou juste remodéliser complètement des éléments du décor qui ont un design particulier. En fait, il nous faudra toujours un oeil artistique pour comprendre ce qui ne va pas dans une image. Il faut s'adapter, là où une machine ne pourrait pas le faire. On aura toujours besoin d'une personne capable de faire des choix, qu'ils soient techniques ou artistiques  ; et je pense qu'être capable d'utiliser ces outils à notre avantage pour pouvoir rapidement créer quelque chose de cohérent restera un aspect fondamental, peu importe les améliorations techniques.

Est-il conseillé de se spécialiser dans un domaine, un type d'environnement  ?

Se spécialiser dans un domaine est important, simplement parce qu'il est compliqué de devenir excellent partout  ! Cependant, avoir une formation généraliste est aussi essentiel, car cela permet d'avoir une vision globale du fonctionnement d'un projet. Dans un studio, les gens qui vont proposer de nouvelles idées et qui ont en général plus de liberté décisionnelle sont aussi des gens qui sont capables de comprendre les impératifs des autres départements. De ce fait, cela reste un avantage certain pour progresser dans sa carrière. Par ailleurs, plus on va accumuler de connaissances dans d'autres secteurs, plus cela nous permettra de progresser en tant qu'artiste et d'être capable, par la même occasion, de mieux organiser son travail pour les autres personnes qui vont être assignés dessus par la suite. Les recruteurs seront toujours intéressés de voir que l'on n'a pas qu'une seule compétence disponible si jamais il y a un trou dans leur organisation. Essayer d'avoir un portfolio qui correspond un minimum à la société que l'on vise reste une bonne idée, tout en montrant, en quelques projets, qu'on est aussi capable de faire autre chose.

Quels secteurs sont demandeurs des talents de l'Environment Artist  ?

Dans l'industrie, les Environment Artists peuvent être recherchés pour travailler dans la création de jeux vidéo ou encore dans des sociétés d'architecture. Bien que les outils et les impératifs de création soient parfois bien différents, les milieux restent assez semblables  ! Et, aujourd'hui, il y a beaucoup de logiciels qui s'utilisent à la fois dans les effets spéciaux et dans le Jeu vidéo. Il y a par exemple de plus en plus de studios d'animation qui se mettent à travailler sur Unreal Engine pour des projets d'animation in-game. Je pense que, grâce justement aux nouvelles technologies et à l'amélioration des capacités des consoles de dernière génération, ces deux milieux vont avoir de plus en plus de points communs. Cela facilitera grandement la possibilité de changer de secteur, même s'il n'est pas rare de le voir, déjà aujourd'hui.

Image d'Adrien Douay

Guide 2021 des métiers et des écoles du numériqueGuide 2021 des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide 2021 des métiers et des écoles du numérique" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible chez votre marchand de journaux au prix de 6,50 €. Cliquez sur la couverture pour découvrir des extraits des autres métiers.

Les offres d'emploi infographiste 2D 3D, monteur vidéo, animateur


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 4 juin 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow