Menu
logo

Appel à projets sur les archives de la jouabilité et les sources de l'histoire des jeux vidéo


Le BnF DataLab

Appel à projets : archives de la jouabilité et histoire des jeux vidéoDepuis une vingtaine d'années, la BnF conduit une politique en matière de numérisation de masse, d'ouverture des licences sur les métadonnées, de mise en place d'outils de consultation, d'analyse et d'extraction, d'accueil et d'accompagnement d'équipes de recherche expérimentant des traitements de corpus et données numériques (archives du web, fouille de textes ou de logs, reconnaissance d'images…). Les opportunités offertes aujourd'hui par les usages computationnels des documents numériques et la maturité des outils d'analyse changent les paradigmes de la recherche et permettent de lui ouvrir de nouveaux champs.

Le BnF DataLab est un service d'assistance et d'accompagnement à la recherche mis en place par la BnF en partenariat avec la TGIR Huma-Num, pour l'accueil de chercheurs qui souhaitent travailler sur les collections numériques de la BnF. Ces collections représentent en effet une masse considérable de documents, d'une grande diversité, tant par leur forme que par leur contenu : documents numérisés dans Gallica et Gallica intramuros, archives du web, métadonnées bibliographiques, jeux vidéo, documents audiovisuels (DVD, vidéos), etc.

Cette variété rend parfois délicate l'étude de corpus et demande un accompagnement à plusieurs niveaux d'expertise : expertise des fonds, des formats bibliographiques mais aussi expertise technique.

A travers des parcours d'accueil, le BnF DataLab permet aux chercheurs de bénéficier de l'ensemble de l'expertise de la BnF sur ces collections : aide à la constitution du corpus, extraction de données et métadonnées, accès à une infrastructure serveur dédiée, suivi de projet. De nouveaux espaces de travail spécifiques, installés dans une des salles de recherche du site François-Mitterrand de la BnF, permettent d'accueillir des chercheurs souhaitant travailler sur des documents numériques, y compris ceux sous droits (archives de l'internet, documents de Gallica intramuros), d'utiliser les infrastructures informatiques dédiées ainsi que la boîte à outils du BnF DataLab, mais aussi de bénéficier de l'assistance d'experts sur les collections et les traitements.

La mobilisation des différents niveaux d'expertise permet donc d'accueillir un chercheur voulant faire de l'analyse sémantique des romans du XIXe siècle ou un laboratoire d'intelligence artificielle qui voudrait entraîner ses algorithmes sur des corpus massifs et hétérogènes.

Plus d'informations sur l'appel à projets

Publié le 14 juin 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow