Menu
logo Link Digital Spirit

Les métiers du jeu vidéo en 2021 : Game Designer

Le Game Designer est l'accoucheur des envies du créateur du jeu vidéo


Les métiers du jeu vidéo en 2021 : Game DesignerLe Game Designer est le concepteur de jeux vidéo, qui travaille à partir des idées du chef de projet. S'il n'est pas directement à l'origine du jeu, il va toutefois en concevoir les mécanismes en tenant compte de toutes les contraintes  : le budget, le public ciblé, l'historique de la licence… Ce qui implique d'avoir une grande culture vidéoludique, une excellente maîtrise des technologies et une forte conscience des enjeux marketing. Il est en quelque sorte l'accoucheur des envies du créateur, et celui qui saura traduire une idée artistique en produit commercialisable. Vaste programme  !

Le Game Designer voit ses idées se concrétiser en développant des intrigues et des personnages, puis en les guidant tout au long de la production. Il va rédiger la " bible " du jeu à naître, c'est-à-dire le cahier des charges qui détaille la marche à suivre pour toute l'équipe de production et servira de document de référence. Il collabore avec d'autres membres de l'équipe de développement, des artistes, des programmeurs et des ingénieurs du son.

Informations métier
Niveau d'études  : Bac +3 - Bac +5
Salaire mensuel brut  : de 2 000 à 4 200 € selon expérience

Orienter le travail de toute une équipe

Pour mener à bien son travail, il doit maîtriser la plupart des logiciels avec lesquels travaillent les équipes, en particulier les logiciels de modélisation, et, si possible les programmes de développement. Il doit en effet pouvoir orienter le travail de chacun, donc connaître ses possibilités et ses limites.

Et, alors qu'aujourd'hui l'équilibre économique de très nombreux jeu repose sur les dépenses in-game auxquelles consentira le joueur, le Game Designer doit intégrer des contraintes marketing et commerciales qui pousseront le joueur à la dépense.

Selon l'importance de la production, un Game Designer sera seul aux manettes ou fera partie d'une équipe chapeautée par le Lead Game Designer, lui-même en lien direct avec le producer, voire le Game Director dans les grands studios.

Qualités requises

  • Fort intérêt pour le jeu vidéo
  • Être pédagogue et force de proposition
  • Être imaginatif
  • Esprit de synthèse
  • Pouvoir communiquer à l'écrit comme à l'oral

Acquis de fin d'études

  • Connaissance de toute la chaîne de production d'un jeu vidéo
  • Connaissances des outils tels que les moteurs (Unreal, Unity), les logiciels 3D
  • Notion de marketing (tendances, comportement des joueurs)

Interview de Aurore Bury

Aurore BuryAurore Bury est en stage de fin d'études en tant que Game Designer Assistant sur la marque Just Dance chez Ubisoft Paris. Après son bac, elle intègre un BTS informatique option programmation et développement. Une fois son BTS en poche, elle intègre l'IIM (Institut de l'Internet et du multimédia) dans l'axe Jeu vidéo. Après deux ans dans le Bachelor Jeu vidéo, elle poursuit ses études avec un mastère Game Design.

On dit du Game Designer qu'il est l'architecte de l'expérience de jeu. Qu'en pensez-vous  ?

Je dirais que c'est l'un des architectes de l'expérience de jeu  ! Tout dépend de la taille de l'équipe. L'une des premières étapes du Game Designer est de définir les intentions des mécaniques, tout en respectant la vision du Game Director et/ou du directeur créatif, s'il y en a. Sinon, le Game Designer est également en charge de cette vision au début de la conception. Dans tous les cas, il faut faire partager et challenger ces intentions par le reste de l'équipe pour avoir des retours, afin de créer la meilleure expérience possible. Il faut aussi bien prendre en compte les différentes contraintes, aussi bien financières que techniques, qu'on peut rencontrer.

Artistiques, techniques, humaines… Quelles sont les qualités nécessaires au Game Designer  ?

La clé du métier de Game Designer est la communication  ! Il faut savoir communiquer clairement son design, éviter au maximum les zones d'ombre et essayer de penser en amont tous les cas particuliers d'une mécanique pour pouvoir les gérer. Il existe différentes méthodes pour aider à designer qui seront plus ou moins appropriées en fonction du projet et de la mécanique. Chaque studio peut avoir ses propres méthodes et outils, il faut savoir s'adapter et apprendre vite. Avoir des connaissances artistiques et techniques peut beaucoup aider pour comprendre les enjeux de chacun et mieux communiquer. Et il vaut mieux être polyvalent lorsqu'on intègre une petite équipe  ! L'ouverture d'esprit et la curiosité sont également des très bonnes qualités, qui permettent d'alimenter la créativité et d'apprendre de nouvelles techniques ou juste de nourrir ses connaissances. Savoir mettre son ego de côté est également un point très important dans tout métier créatif  : cela permet de ne pas prendre les critiques personnellement et de se remettre plus facilement en question.

Comment se situe-t-il par rapport au Producer ou au Directeur Artistique  ? Est-il présent tout au long du développement du jeu  ?

Le Producer aide le Game Designer à prioriser ses tâches sur un sujet donné, lui communique différentes informations qui peuvent le concerner et organise des meetings avec les autres membres de l'équipe pour que tout le monde ait un aperçu global de son déroulé. Le Game Designer n'a pas de lien direct avec le directeur artistique mais avec le directeur créatif. À partir de sa vision, le Game Designer va définir les différentes intentions, règles et systèmes des différentes mécaniques. Le directeur créatif donnera ses retours sur ce design. Une fois validée, la mécanique pourra partir en production. Le Game Designer est présent tout au long du développement du jeu. Lors de l'implémentation d'une mécanique, des problèmes ou des cas particuliers peuvent nécessiter de prendre des décisions sur le design pour s'assurer que l'expérience du joueur soit la moins affectée possible. Il doit aussi tester la mécanique pour pouvoir la calibrer, si nécessaire.

Faut-il se spécialiser dans un type de jeu, un type de support (PC, consoles de salon, mobile…)  ?

Absolument pas, il faut apprendre à designer n'importe quel type de jeu sur ­n'importe quel type de support  ! Peut-être que, plus tard, on peut se spécialiser ou trouver une appétence pour un certain domaine comme l'Economic Game Design ou le mobile, mais il n'est pas requis de se spécialiser et surtout pas quand on apprend le Game Design  !

Hors du jeu vidéo stricto sensu, dans quels domaines un Game Designer peut-il travailler  ?

Aujourd'hui, avec le développement des jeux sérieux et la gamification des expériences utilisateur, le Game Designer peut travailler dans différents domaines, aussi bien scientifiques qu'événementiels. Les jeux grandeur nature comme les escape games recherchent aussi des Game Designers.

Quels conseils donneriez-vous à de jeunes étudiants  ?

N'hésitez pas à poser n'importe quelles idées sur papier, aussi folles qu'elles soient  ! Essayez, si vous le pouvez, de les prototyper (seul ou avec d'autres personnes). Effectuez des analyses critiques de différents jeux, par exemple prenez l'un de vos jeux préférés, demandez-vous pourquoi vous aimez ce jeu, quelle est pour vous la meilleure mécanique de ce jeu, quelle est celle qui vous aimez le moins et ce que vous feriez pour l'améliorer. Et enfin, renseignez-vous sur les différents enjeux actuels dans l'industrie  !


Guide 2021 des métiers et des écoles du numériqueGuide 2021 des métiers et des écoles du numérique

Cette fiche est extraite du hors série "Guide 2021 des métiers et des écoles du numérique" édité par Jeux Vidéo Magazine disponible chez votre marchand de journaux au prix de 6,50 €. Cliquez sur la couverture pour découvrir des extraits des autres métiers.

Les offres d'emploi game designers, level designers


Plus d'informations sur Link Digital Spirit
Publié le 22 juin 2021 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow