Menu
.
logo Women in Games France

Gender Swap : l'action de sensibilisation de Women in Games - Et si les héros de jeux vidéo roulaient des fesses pour vous ouvrir les yeux ?

Women in Games mobilise les héros de jeux vidéo pour mettre en lumière les représentations stéréotypées des femmes véhiculées par les concepteurs de jeux


L'industrie du divertissement, et notamment celle du jeu vidéo, en véhiculant des représentations stéréotypées et sexualisées des femmes, a une réelle influence sur notre imaginaire collectif. S'il y a eu des efforts remarqués ces dernières années, force est de constater que le chemin est encore long pour enfin s'éloigner de ces clichés.

L'association Women in Games, qui oeuvre pour plus de mixité dans l'industrie vidéoludique, souhaite interpeler le public et les studios de développement sur la représentation des femmes dans les jeux grâce à son expérience #GenderSwap.

En 2022, un gamer sur deux est une femme, soit plus d'un milliard et demi de joueuses dans le monde. Pourtant, elles ne représentent que 22% des employés au sein des studios.

Une des conséquences ? Une représentation des personnages féminins trop souvent hypersexualisée et caricaturale, à l'inverse des personnages masculins.

Pour illustrer cet état des lieux grotesque et mettre en évidence ces stéréotypes aberrants, Women in Games présente #GenderSwap : une expérience vidéoludique qui revisite les plus grosses licences du jeu vidéo en échangeant les animations des personnages des deux sexes.

Grâce une multitude de "mods" recensés en ligne ou développés pour l'occasion, l'association a pu modifier de l'intérieur les fichiers des jeux pour appliquer aux personnages masculins les attitudes initialement pensées pour leurs homologues féminins.

Déhanchés surjoués, danses sensuelles, poses suggestives, minauderies constantes et sexualisation exagérée : découvrez les hommes des plus grosses licences du jeu vidéo comme vous ne les avez jamais vus !

Pour éveiller les consciences et créer une réelle conversation sur le sujet, #GenderSwap prend également vie sur Twitch : les mardi 15 et mercredi 16 février, les streameurs.euses partenaires joueront à plusieurs jeux modifiés, ou commenteront avec leurs audiences les exemples recensés par l'association. Une expérience à découvrir sur les chaînes Twitch de Morrigh4n, Kaosvmd, Red Fanny, Adyboo, Hiuugs, Modiiie, Nimelya ou encore Titavion.

Les exemples recensés sont également disponibles sur le site de l'association et son serveur Discord, pour découvrir toute la campagne et les actions menées par Women in Games pour plus de mixité dans l'industrie.

Morgane Falaize, Présidente de Women in Games France : "Certaines séquences étaient déjà bien connues des internautes, d'autres un peu moins. Mais présentées toutes ensemble elles permettent de prendre conscience de la généralisation du problème. Les choses bougent et il y aura des exceptions ; mais pour une Aloy d'Horizon ou une Ellie de The Last of Us, ce sont des dizaines et des dizaines de personnages féminins caricaturaux qu'on rencontre encore trop souvent. Au même titre que le cinéma, la télévision ou la publicité, les jeux vidéo ont un impact sur la représentation que nous avons du monde et les interactions avec les autres."

Créée en 2017, Women in Games s'est donné pour objectif de doubler le nombre de femmes et personnes non-binaires dans l'industrie en 10 ans. L'association mène des actions à travers 4 axes principaux : améliorer la visibilité des femmes de l'industrie, sensibiliser les acteurs du secteur à l'intérêt de la mixité, soutenir le développement professionnel des femmes de l'industrie et communiquer auprès des jeunes filles sur les métiers du jeu vidéo. L'ensemble de nos ressources est disponible sur notre site.

Harmonie Freyburger, Vice-Présidente de Women in Games France : "Les choses commencent à évoluer, et les joueurs et joueuses à faire entendre leurs voix. Des séquences sexistes ont été retirées de certains jeux à la suite de protestations du grand public. Mais le chemin reste encore long à parcourir, et c'est seulement avec plus de femmes et de personnes de tous horizons dans les studios qu'on arrivera à une représentation plus pertinente, plus variée et moins stéréotypée des personnages féminins. Une équipe diversifiée bénéficie d'une plus grande richesse créative et crée des produits pour un plus large public !"

Conçue en partenariat avec l'agence Betc, découvrez l'expérience #GenderSwap et l'ensemble des solutions proposées par l'association sur https://womeningamesfrance.org.


Plus d'informations sur Women in Games France
Publié le 14 février 2022 par Emmanuel Forsans
Signaler une erreur

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.
  • Share
  • Follow