Menu
.
logo

Blade, la start-up de tous les records, se voit remettre le prix de l'entrepreneur de l'année

Une nouvelle distinction pour cette start-up considérée comme la prochaine licorne française - Déjà 20 000 utilisateurs pour son ordinateur Shadow


Emmanuel Freund et Stéphane HéliotBlade, la start-up à l'origine de Shadow, le premier PC haut de gamme accessible partout et à partir de n'importe quel appareil connecté, a eu le plaisir de remporter hier soir le prix de l'entrepreneur de l'année lors de la cérémonie 10 000 startups pour changer le monde. Emmanuel Freund, CEO et co-fondateur de Blade, ainsi que Stéphane Héliot, co-fondateur de Blade se sont vu remettre la récompense des mains de Sylvain Roland, rédacteur en chef adjoint high-tech de La Tribune, sous le haut patronage d'Emmanuel Macron, Président de la République Française, et en présence de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d'Etat chargé du numérique.

Emmanuel Freund a déclaré sur scène : "Merci beaucoup pour ce prix, nous sommes incroyablement fiers de le recevoir. Il y a à peine deux ans, Shadow semblait encore une idée irréalisable pour beaucoup. Aujourd'hui, grâce au travail de nos équipes et à la confiance de notre communauté et de nos utilisateurs, ce rêve est devenu réalité."

Décrite sur place comme la prochaine licorne française, Blade a également été applaudie pour les différentes levées de fonds qui ont ponctué son parcours. La dernière d'entre elles, de 51 millions d'euros, est l'une des plus importantes en 2017 dans l'univers des start-ups françaises.

Interrogé à ce propos, Stéphane Héliot a répondu : "Notre projet est ambitieux. Nous sommes très reconnaissants envers nos investisseurs, qui l'ont compris et nous donnent les moyens de ces ambitions, et plus généralement à nos partenaires financiers, en particulier BNP Paribas qui est présent ce soir."

Commercialisé depuis novembre 2017, Shadow a déjà conquis plus de 20 000 utilisateurs en l'espace de quelques mois, devenant l'un des ordinateurs les plus vendus sur cette période. Blade compte aujourd'hui plus de 110 salariés, répartis entre Paris et Palo Alto, et travaille au déploiement de Shadow dans une quinzaine de pays d'ici la fin de l'année.

Découvrez la dernière vidéo présentant les fonctionnalités de Shadow :

Publié le 11 avril 2018 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager