Menu
.
logo

ESport : La France reste le top 3 des pays européens avec 25 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2018

Une étude annuelle réalisée par SuperData Research pour PayPal met en évidence les tendances de dépenses et de consommation dans l'industrie de l'eSport


  • Les recettes du marché de l'eSport en Europe atteindront 385 millions de dollars en Europe en 2019
  • Après la Russie et la Suède, la France se place comme le troisième marché européen de l'eSport générant le plus de chiffre d'affaires, à hauteur de 25 millions de dollars en 2018
  • Les 13-34 ans représentent plus de la moitié (74%) des joueurs d'eSport et se placent ainsi comme les principaux acteurs du marché en Europe

eSportA quelques jours du Riot Games - entreprise américaine d'édition et de développement de jeux vidéo - première compétition internationale de l'année, qui aura lieu pour la toute première fois en Europe et plus particulièrement à Paris du 18 au 20 mai 2018, PayPal révèle les résultats d'une étude dédiée au secteur de l'eSport réalisée par Superdata Research. Cette enquête, menée dans 21 pays : en Belgique, Bulgarie, Danemark, aux Emirats Arabes Unis, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Norvège, aux Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie et en Suède, analyse des données pertinentes sur l'une des industries les plus prometteuses de l'univers de l'économie numérique.

Avec 25 millions de dollars de recettes pour l'eSport en 2018, la France reste en pole position des principaux acteurs sur le marché européen

Le jeu vidéo compétitif continue de gagner en légitimité, l'eSport capte désormais jusqu'à l'attention des organisateurs des Jeux Olympiques. En attendant de voir cette nouvelle discipline éventuellement débarquer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024, le marché européen se porte plutôt bien. La taille du marché européen de l'eSport pour l'année 2019 pourrait représenter plus de 385 millions de dollars. Trois pays se démarquent de leurs voisins européens : la Russie, leader sur le marché, avec des recettes estimées à plus de 52 millions de dollars, suivi de la Suède, patrie de l'un des joueurs les plus populaires d'eSport, le "YouTubeur" PewDiePie, avec plus de 43 millions de dollars de recettes, et la France, marché estimé à plus de 30 millions de dollars en 2019.

La France se classe en bonne position sur le marché de l'eSport : 25,7 millions de dollars en 2018 et ce montant devrait atteindre 30,4 millions de dollars en 2019 ; ces résultats encourageants font donc de l'hexagone un des principaux acteurs de ce marché.

"Le phénomène de l'eSport confirme encore cette année la révolution en marche dans le monde des jeux vidéo. L'eSport a définitivement séduit le grand public et s'installe dans notre quotidien, particulièrement chez les 15-34 ans. PayPal a à coeur de contribuer au développement du gaming en France où nos 8,5 millions d'utilisateurs profitent d'une expérience simple, rapide et sécurisée." explique Caroline Thelier, Directrice Générale de PayPal France.

Un véritable phénomène culturel chez les 13-24 ans

La génération des 13-34 ans est actuellement celle qui consomme le plus d'eSport. Sur l'ensemble du marché européen, seulement 11% des fans d'eSport ont plus de 45 ans, l'industrie du jeu numérique est d'ailleurs presque entièrement détenue par les "millennials" : les deux groupes d'âge les plus intéressés par l'eSport sont les générations 18-24 ans et 25-34 ans (ces groupes occupent ensemble 61% du public).

En France, cette corrélation est la même, la génération 13-34 ans représente 77 % des consommateurs d'eSport, dont 19% viennent de la génération Z (13-17 ans), contre 13 % en Europe, ce qui révèle un bel avenir pour le marché français de l'eSport porté par une nouvelle génération de consommateurs.

Le profil des spectateurs d'eSport est majoritairement représenté par le genre masculin. En Europe, il attire 82% des spectateurs contre 18% de spectatrices ; la Suède, la Pologne et la France sont les pays où la part d'audience du genre féminin est la plus forte, respectivement 25%, 24%, et 23%. Le taux le plus faible se trouve en Bulgarie où les femmes représentent 11% des spectatrices.

L'eSport, une industrie qui rivalise même avec certaines audiences télévisées

37 millions de personnes en Europe ont regardé régulièrement des matchs d'eSport en 2017. Parmi eux, les Français sont friands de cette nouvelle industrie, plus de 2 millions de téléspectateurs en 2017, un chiffre qui attendrait 2,8 millions en 2019, hissant la France parmi le podium des marchés consommant le plus d'eSport derrière la Russie (4,8 millions de téléspectateurs en 2019), et le Royaume-Uni (3,6 millions de téléspectateurs en 2019).

Ces taux d'audience correspondent, à titre d'exemple, à des audiences d'émissions de télévisions telles que la soirée des Césars[1], ou les Victoires de la musique[2]

Publié le 17 mai 2018 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager