Menu
logo Ubisoft

Ubisoft annonce son chiffre d'affaires et ses résultats pour l'exercice 2017-18

Très solide performance au quatrième trimestre et poursuite de l'exécution remarquable dans tous les domaines


2017-18 : Performance supérieure aux attentes et nouveau record de rentabilité

Chiffre d'affaires annuel de 1 731,9 M€ (en hausse de 18,6%), supérieur à l'objectif d'environ 1 640,0 M€

Poursuite de l'exécution remarquable dans tous les domaines :

  • Far Cry 5 : Deuxième plus gros lancement de l'histoire d'Ubisoft avec 310 MUSD en dépenses totales joueurs sur sa semaine de lancement[1]
  • Assassin's Creed Origins : performance record pour un jeu Assassin's Creed sur un quatrième trimestre fiscal
  • Rainbow Six Siege : plus de 30 millions de joueurs enregistrés, engagement record sur le quatrième trimestre fiscal, audience esports en hausse d'environ 300,0% pour le Six Invitational[2]
  • The Division : plus de 20 millions de joueurs enregistrés
  • Ghost Recon Wildlands : plus de 10 millions de joueurs enregistrés
  • Record de pic d'utilisateurs simultanés pour le Groupe au quatrième trimestre fiscal
  • Revenu digital annuel à 1 004,7 M€, en hausse de 37,8% (58,0% du chiffre d'affaires total par rapport à 50,0% un an plus tôt) : Forte croissance du PRI[3] : +58,7%, à 482,5 M€ (27,9% du chiffre d'affaires total par rapport à 20,8% un an plus tôt) - Mobile : croissance de 66,2%
  • Back-catalogue annuel à 826,0 M€, en hausse de 27,2% (47,7% du chiffre d'affaires total par rapport à 44,5% en 2016-17) confirmant le caractère de plus en plus récurrent de l'activité

Résultat opérationnel non-IFRS à 300,1 M€ (en hausse de 26,2%), supérieur à l'objectif d'environ 270,0 M€

  • Marge opérationnelle non-IFRS à un niveau record de 17,3% (16,3% en 2016-17)

Objectifs 2018-19 : confirmation des objectifs de résultat opérationnel non-IFRS et de free cash flow


Yves Guillemot, Président Directeur Général, a déclaré "Ubisoft a conclu l'exercice sur une note très positive avec une exécution à nouveau remarquable dans tous les domaines. Le Groupe a poursuivi le renforcement de ses marques grâce à la qualité de ses jeux, à de solides opérations Live et à une relation approfondie avec ses communautés de joueurs. Les nouveaux records d'audience esports et d'engagement pour Rainbow Six Siege, le lancement réussi de Far Cry 5 ? le deuxième plus important de l'histoire d'Ubisoft ? la poursuite des solides performances d'Assassin's Creed Origins, de Mario + Rabbids Kingdom Battle et de notre back-catalogue ont permis d'atteindre un nouveau pic d'utilisateurs simultanés au quatrième trimestre fiscal. En conséquence, nous avons dépassé nos objectifs financiers avec de nouveaux records en termes de chiffre d'affaires, de revenus digitaux, de back-catalogue et de rentabilité.

A court et moyen terme, les axes de croissance pour Ubisoft sont nombreux et devraient s'accompagner d'une nouvelle expansion de la rentabilité. Notre transformation digitale continue de progresser plus vite qu'anticipé. Notre potentiel sur les marchés PC et mobile est immense, notamment en Chine. Enfin, nous continuons de développer et de structurer l'opportunité significative que représente l'esports.

A plus long terme, de nouvelles formes de jeu, notamment portées par le streaming, permettront à nos marques de toucher une audience significativement plus large. Nous investissons ainsi dans notre plateforme de services en ligne, forte de 88 millions de joueurs actifs uniques[4], et dans l'intelligence artificielle afin d'adapter l'expérience de jeu au profil de chacun des joueurs, avec pour objectif de leur offrir des expériences toujours plus riches."

Note

L'ensemble des données chiffrées de ce communiqué est exprimé en données non-IFRS, sauf mention contraire. Ces données non-IFRS sont ajustées des éléments non opérationnels. Le Groupe présente ces indicateurs à caractère non strictement comptable car ils illustrent mieux les performances opérationnelles et financières d'Ubisoft. Les définitions des retraitements ainsi que le tableau de réconciliation entre le compte de résultat consolidé IFRS et le compte de résultat consolidé non-IFRS sont disponibles en annexe de ce communiqué.

Compte de résultat et principaux éléments financiers

Chiffre d'affaires 2017-18 d'Ubisoft : 1 731,9 M€ (+18,6%)

* Sur la base du tableau de flux de trésorerie pour comparaison avec les autres acteurs du secteur (non audité)
** Inclut le montant des royalties et exclut les avances à venir

Chiffre d'affaires

Sur l'année 2017-18, le chiffre d'affaires s'élève à 1 731,9 M€, supérieur à l'objectif d'environ 1 640,0 M€. Il est en hausse de 18,6% (22,9% à taux de change constants[5]) par rapport aux 1 459,9 M€ réalisés sur l'exercice 2016-17.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre, qui a vu le lancement d'un jeu majeur, Far Cry 5, s'élève à 540,7 M€ supérieur à l'objectif d'environ 449,0 M€. Il est en baisse de 16,6% (en baisse de 11,2% à taux de change constants[5]) par rapport aux 648,6 M€ réalisés au quatrième trimestre 2016-17, qui avait vu les lancements de deux jeux majeurs (Ghost Recon Wildlands et For Honor).

Principaux éléments du compte de résultat[6]

La marge brute progresse en pourcentage du chiffre d'affaires à 82,9% et en valeur absolue à 1 435,1 M€, par rapport à la marge brute de 81,4% (1 189,0 M€) sur 2016-17.

Le résultat opérationnel non-IFRS s'élève à 300,1 M€, en hausse de 26,2 % par rapport aux 237,7 M€ réalisés sur l'exercice 2016-17.

Le résultat net non-IFRS s'élève à 220,6 M€, soit un résultat net par action (dilué) non-IFRS de 1,80 €, contre un résultat net non-IFRS de 174,3 M€ sur 2016-17 et 1,46 € par action.

Le résultat net IFRS ressort à 139,5 M€, soit un résultat net par action (dilué) IFRS de 1,18 €, à comparer à un résultat net IFRS de 107,8 M€ et 0,92 € sur 2016-17.

Principaux éléments de flux de trésorerie[7] et de bilan

La génération de trésorerie provenant des activités opérationnelles non-IFRS s'élève à 169,9 M€ (contre une génération de 149,1 M€ sur 2016-17). Ceci reflète une capacité d'autofinancement non-IFRS de 214,9 M€ (contre 110,2 M€ sur 2016-17) et une augmentation du BFR non-IFRS de 45,0 M€ (contre une baisse de 38,9 M€ sur 2016-17).

L'endettement net[7] au 31 mars 2018 s'établit à 548,1 M€ contre 80,4 M€ au 31 mars 2017. La hausse s'explique principalement par les achats et engagements fermes d'achats d'actions propres pour 411,5 M€ sur l'exercice et par 100,0 M€ liés à un dépôt sur le contrat d'échange dénouable à l'échéance pour une partie des titres précédemment détenus par Vivendi. Pour rappel, l'objectif de free cash flow sur l'exercice 2018-19 est d'environ 300,0 M€.

Perspectives

Exercice 2018-19

La Société confirme aujourd'hui ses objectifs de résultat opérationnel non-IFRS et de free cash flow pour l'exercice 2018-19. Ainsi qu'annoncé le 9 mai 2018, en ligne avec les préconisations des régulateurs européens (ESMA) et français (AMF), Ubisoft introduit aujourd'hui un objectif de chiffre d'affaires en norme IFRS 15 et remplace son chiffre d'affaires historique par le terme net bookings (voir communiqué du 9 mai 2018 en annexe) :

  • Chiffre d'affaires IFRS 15 autour de 2 000,0 M€[8]
  • Net bookings d'environ 2 050,0 M€ à comparer avec un objectif précédent de 2 100,0 M€, sur la base de :
    - 3 nouveaux lancements AAA (The Crew 2, The Division 2 et une franchise non-annoncée) pour 19 millions d'unités, vs 4 AAA et 23 millions d'unités attendus précédemment. En ligne avec sa pratique précédente, forte de l'accélération de la transformation digitale, de la progression du back-catalogue et de l'excellente dynamique de ses récents lancements, la Société a décidé de donner plus de temps de développement à Skull & Bones et d'offrir ainsi aux joueurs une expérience toujours plus engageante. Skull & Bones est dorénavant attendu sur l'exercice 2019-20.
    - Chiffre d'affaires digital attendu à environ 65% du net bookings (à comparer à environ 60% précédemment), PRI attendu aux alentours de 30% du net bookings (à comparer à plus de 25% précédemment).
    - Back-catalogue attendu à environ 50% du net bookings (à comparer à plus de 45% précédemment)
  • Résultat opérationnel non-IFRS (calculé à partir du net bookings) confirmé à environ 440,0 M€
  • Free cash flow confirmé à environ 300,0 M€.

Premier trimestre 2018-19

Le chiffre d'affaires IFRS 15 du premier trimestre 2018-19 est attendu à environ 350,0 M€8. Le net bookings est attendu à environ 350,0 M€, par rapport à 202,0 M€ un an plus tôt.

Faits marquants récents

Cession de l'intégralité de la participation de Vivendi dans Ubisoft :

  • Entrée de nouveaux actionnaires de long terme : Ontario Teachers' Pension Plan acquiert 3 787 878 actions Ubisoft et Tencent acquiert 5 591 469 actions Ubisoft
  • Rachat d'actions par Ubisoft : Ubisoft s'est engagée à racheter auprès de Vivendi 7 590 909 de ses propres actions, dans le cadre d'une opération structurée sous la forme d'une cession à terme des actions par Vivendi à Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (CACIB) et d'un mécanisme de rachats à terme par Ubisoft auprès de CACIB, permettant d'étaler les rachats d'actions par Ubisoft sur la période 2018-2021.
  • Rachat d'actions par Guillemot Brothers SE : Guillemot Brothers SE s'est engagé à acheter 3 030 303 actions.
  • Placement privé accéléré auprès d'investisseurs qualifiés pour 13 376 620 actions

Signature d'un partenariat stratégique avec Tencent : Ubisoft a annoncé la signature d'un partenariat stratégique avec Tencent, qui aidera ses marques à grandir sur le marché chinois et à toucher des millions de nouveaux joueurs sur mobile et PC.

Acquisition de 1492 Studio : 1492 Studio est un studio de développement de jeux spécialisé dans la création d'histoires épisodiques et interactives Free-to-play sur mobile.

Acquisition du studio Blue Mammoth Games : Blue Mammoth Games est un studio de développement spécialisé dans les jeux multi-joueurs Free-to-play sur PC et PS4.

Annonce de l'ouverture de nouveaux studios en Inde, en Ukraine et au Canada : Les studios de Mumbai et d'Odessa concentreront leurs activités sur le co-développement de jeux AAA et sur le soutien de jeux post lancement. Le studio de Winnipeg jouera un rôle stratégique dans le co-développement de titres AAA et sera dédié à la production d'outils et de technologies pour les grandes marques d'Ubisoft.

Ubisoft recrute

Il y a actuellement 13 poste(s) à pourvoir :

Notes et références

1. Estimations internes, basées sur le prix constaté de vente du jeu dans le monde et estimations des first parties pour le PRI

2. Audience du Six Invitational, finale annuelle esports de Rainbow Six Siege (février 2018) par rapport à la finale de février 2017

3. Player Recurring Investment/investissement récurrent des joueurs (ventes d'items, DLC/Season Pass, abonnements, publicités)

4. Sur consoles et PC sur l'exercice 2017-18

5. La méthode utilisée pour le calcul du chiffre d'affaires à taux constant est d'appliquer aux données de la période considérée, les taux de change moyens utilisés pour la même période de l'exercice précédent

6. Plus de détails sur les mouvements du compte de résultats et des flux de trésorerie sont à retrouver dans la présentation publiée sur le site

7. Sur la base du tableau de flux de trésorerie pour comparaison avec les autres acteurs du secteur (non audité)

8. Sur la base de notre analyse IFRS 15 à date (non auditée)


Plus d'informations sur Ubisoft
Publié le 18 mai 2018 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Publicité

Partager