Menu
logo

Conférence : Les micro-transactions dans les jeux vidéo

Vendredi 23 novembre 2018, à 14h00 Palais du Luxembourg, Paris


Inscription en ligne obligatoire

loot boxesLe phénomène des micro-transactions dans les jeux vidéo ou dans les jeux gratuits, s'il n'est pas complètement nouveau, a pris en 2017 une dimension particulière lorsque des joueurs se sont plaints d'un jeu dont ils ne pouvaient pleinement profiter qu'en achetant de très nombreuses "loot boxes". La mobilisation a été telle que le produit a été modifié par l'éditeur qui en a finalement retiré les loot boxes pour se réconcilier avec les consommateurs.

Présentés sous forme de loterie, sans aucune visibilité sur leur contenu, les loot boxes poussent le joueur à dépenser des sommes particulièrement élevées pour pouvoir progresser de manière satisfaisante ou modifier l'aspect cosmétique des jeux.

Comme l'ARJEL l'a constaté, les "loot boxes" ne relèvent pas toujours du jeu d'argent -notamment lorsque les trois critères imposés par la définition française du jeu d'argent ne sont pas réunis-. En revanche, le développement de la dimension monétaire dans le déroulement des jeux vidéo peut porter atteinte aux principes communs qui fondent la régulation des jeux d'argent, en particulier la protection des joueurs et l'interdiction de jeu des mineurs. C'est sur ce fondement que 16 régulateurs européens et américain ont décidé d'agir et ont, le 17 septembre 2018, signé une déclaration commune pour alerter sur les risques que fait naitre la porosité des frontières entre le jeu d'argent et les autres formes de divertissements électroniques tels que les jeux vidéo.

Ce séminaire de travail, placé sous le parrainage du sénateur Jérôme Durain, vise à amorcer, avec l'ensemble des parties prenantes, un dialogue sur l'équilibre à trouver entre développement économique et protection des joueurs.

13h45 - Accueil

14h00 - Ouverture

1ère table ronde - L'état de la question
Cette première table ronde dressera l'état des lieux du phénomène des "loot boxes". Les participants développeront les questions du modèle économique, de la proximité avec les jeux d'argent, des atteintes aux objectifs de protection des consommateurs et de politique de l'Etat en matière de jeux d'argent, de la diversité des acteurs publics impliqués, de la difficulté technique à empêcher ou à réguler le phénomène, des caractères particuliers du secteur des jeux-vidéos.
Echanges avec le public

16h00 - Pause-café

2e table ronde - Les pistes d'actions
Lors de la seconde table ronde, les participants réfléchiront aux solutions existantes ou à inventer : autorégulation, coordination au niveau européen et international, dialogue constructif avec l'industrie, sensibilisation des consommateurs et rôle du politique.
Echanges avec le public

18h00 - Conclusion

Informations pratiques

Accès
Palais du Luxembourg
15 Rue de Vaugirard
75291 Paris

Métro - Lignes 4 ou 10 : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice
RER B : station Luxembourg Sénat

Merci de vous munir d'une pièce d'identité pour accéder à l'évènement.

Inscription en ligne obligatoire

Publié le 22 novembre 2018 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager