Menu
.
logo SNJV

Le SNJV et l'Idate Digiworld publient la 5e édition du Baromètre Annuel du Jeu Vidéo en France


La 5e édition du baromètre annuel réalisé par le SNJV et l'Idate Digiworld livre la photographie représentative de l'industrie du jeu vidéo en France.
Cette nouvelle édition propose de nombreuses infographies sur le tissu économique et la production de jeux vidéo, l'emploi, la santé économique et financière et les perspectives d'avenir des entreprises.
Ce document a été remis officiellement à Monsieur Denis Masséglia, député de Maine-et-Loire et Président du groupe d'étude sur le jeu vidéo à l'Assemblée Nationale, en présence de parlementaires et de nombreux professionnels du secteur.
Grâce au baromètre annuel, la seule étude d'ampleur sur l'industrie du jeu vidéo en France, les observateurs du secteur disposent chaque année d'indicateurs et de données fiables permettant de mieux comprendre et appréhender cette industrie culturelle et technologique.

Les principaux enseignements du baromètre 2018

Le tissu économique et la production de jeux vidéo

Le tissu économique et la production de jeux vidéo
  • Un secteur d'activité jeune : 56% des studios de développement interrogés ont moins de 5 ans mais 20% ont plus de 10 ans (chiffre en croissance de 4 points par rapport à 2017)
  • Les activités de production sont dominantes mais le rôle des éditeurs se renforce : Le secteur des jeux vidéo en France compte 1 000 entreprises, développeurs, éditeurs, distributeurs et prestataires techniques. 58% des entreprises interrogées sont des développeurs mais 39% passent par un éditeur pour commercialiser leurs productions (+ 14%).
  • Une production de jeux en nette croissance : Au total en France, Idate DigiWorld et le SNJV estiment qu'il y a près de 1 200 jeux en cours de production en 2018 (+43%). 2/3 des d'entre eux sont des nouvelles propriétés intellectuelles. 50% de la production sera commercialisée d'ici la fin de l'année.
  • Des budgets de production hétérogènes : En 2018, plus d'un studio de développement sur deux en France (53%) a un budget de production au plus égal à 100 000 euros. Ils étaient 49% en 2017. Les budgets de + d'1M€ représentent 10% des productions en cours de production.
  • Les studios français privilégient le PC, les mobiles et tablettes en recul et les consoles de salon de nouveau attractives : La plate-forme visée en priorité par les studios français demeure le PC (77% des suffrages exprimés en 2018). Ils sont 64% à développer pour smartphones et tablettes (en recul constant depuis 2014). Les consoles de salon sont de plus en plus adressées par les studios français (42% des suffrages en 2018).

Le financement de la production

Le financement de la production de jeux vidéo
  • Un autofinancement massif de la production : L'autofinancement représente plus de 55,4% du budget de production des studios en France. Les éditeurs sont le 1er financeur du jeu vidéo en France (15,7% du budget de production des studios)
  • Le recours aux aides publique est en très nette progression : 62% des entreprises y ont recours désormais. 38% des studios sollicitent le Fonds d'aide au jeu vidéo et 18% le Crédit d'Impôt jeu Vidéo. Les aides régionales sont sollicités à hauteur de 22% des entreprises.

L'emploi

L'emploi dans le jeu vidéo
  • Les studios de création de jeux vidéo se développent : le nombre moyen d'emplois équivalent temps plein dans les studios de développement français de moins de 100 salariés est de 9,5 au premier semestre 2018 contre 8,8 en 2017.
  • Des emplois qualifiés et pérennes : 86% de l'emploi salarié est en CDI.
  • Les femmes, encore peu nombreuses dans le secteur : les femmes représentent désormais 14% des effectifs dans les studios, soit 1,5 points de plus qu'en 2017.
  • Le secteur recrute en 2018 : dans un contexte décidément très favorable, le secteur pourrait créer entre 1 200 et 1 500 emplois ETP en 2018 et entre 650 et 850 emplois ETP dans l'activité de développement de jeux. Les entreprises sont plus de 59% à vouloir embaucher en 2019.

La situation économique et financière des entreprises

La situation économique et financière des entreprises
  • Un chiffre d'affaires en croissance : Le chiffre d'affaires des studios de développement enregistre une légère hausse depuis 2017. 17% des studios ont un chiffre d'affaires supérieur à 1M€.
  • Une rentabilité plus importante chaque année : Désormais plus de la moitié des studios terminent l'année en excédent (52% en 2017 contre 41% en 2016)
  • Une activité tournée vers l'international : Les dirigeants sont optimistes pour 2018 où la part de chiffre d'affaires réalisée à l'international pourrait s'élever à 40,0%.
  • Les entreprises sont confiantes vis-à-vis de l'avenir du secteur en France. 85% des entreprises sont "plutôt optimistes" ou "très optimistes" et 76% pensent que la France est un pays attractif pour accueillir le jeu vidéo (+4 points).

Télécharger le baromètre


Plus d'informations sur SNJV
Publié le 12 décembre 2018 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Publicité

Partager