Menu
logo

Les jeux mobiles ont représenté 74% des dépenses sur les App stores en 2018


App Annie, spécialiste en données et enseignements sur le marché des applications mobiles publie aujourd'hui sa rétrospective pour le marché des applications mobiles en 2018. Chiffres clefs, résultats par secteurs d'activité, Tops en France, App Annie passe en revue les nouvelles dépenses mondiales records des jeux mobiles.

Les jeux mobiles creusent l'écart sur les jeux PC/Mac et consoles en matière de dépenses

C'est sur mobile que les jeux ont connu la croissance la plus forte, battant les consoles et les PC/Mac. La part de marché des jeux sur mobile atteindra 60 % des dépenses de consommation en 2019, en hausse de 35 points de pourcentage par rapport à 2013.

La Chine, les Etats-Unis et le Japon sont les principaux marchés pour les dépenses consommateurs dans le domaine des jeux mobiles et ont représenté 75% des dépenses en 2018.

De son côté la France a enregistré une hausse de 60% de ses dépenses consommateurs.

Dépenses des consommateurs dans les jeux dans certains pays

La croissance de la Chine limitée au troisième trimestre en raison du gel des licences des jeux

Alors que les dépenses de consommation mondiales ont augmenté en 2018, la Chine a été touchée au troisième trimestre en raison d'une réglementation limitant l'accès aux jeux vidéo. Par conséquence, la croissance chinoise enregistre une croissance à 4% alors que la croissance mondiale atteint 13% par rapport à 2017.

La croissance de la Chine a été limitée au second semestre 2018 en raison de l'incertitude entourant la réglementation de la licence de jeu

Les éditeurs de jeux en Chine ont continué de cibler des marchés mondiaux lucratifs à l'étranger et ont connu un succès accru sur les marchés à l'extérieur de l'APAC, en particulier en Amérique avec une croissance de 140 % depuis 2016.

Consommation étrangère dépensée pour des jeux appartenant à des éditeurs ayant leur siège en Chine

Malgré le gel des jeux en Chine, les dépenses mondiales des consommateurs pour les jeux des éditeurs chinois ont augmenté en 2018, mais à un taux de croissance légèrement inférieur d'une année sur l'autre. Le gel des licences de jeux en Chine devrait se poursuivre tout au long de l'année 2019 et les entreprises chinoises insisteront davantage sur l'expansion internationale, les fusions et acquisitions pourraient devenir plus courantes.

Publié le 17 janvier 2019 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager