Menu
logo SELL

Etude : "Les français et le jeu vidéo"

Décryptage d'une pratique ludique universelle à l'opposé des clichés


"Les Français et le Jeu Vidéo", l'étude consommateurs annuelle de Médiamétrie pour le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) décrypte, à l'occasion de la Paris Games Week, les pratiques de jeu des Français.


Les français et le jeu vidéoAlors que la France compte plus de 37 millions de joueurs au moins occasionnels (71%), 3 Français sur 4 considèrent le jeu vidéo comme un loisir pour toute la famille. L'âge moyen du joueur ne cesse d'augmenter pour atteindre 40 ans cette année (42 ans chez les hommes et 39 ans chez les femmes) mais les tranches d'âge les plus jeunes en sont les plus adeptes : 96% chez des 10-17 ans jouent aux jeux vidéo.

Les parents attentifs à la classification PEGI… moins au contrôle parental

Les parents attentifs à la classification PEGI… moins au contrôle parentalSigne de l'appropriation de la pratique du jeu vidéo au sein du foyer, 71% des parents se déclarent attentifs à la pratique du jeu vidéo de leur enfant. Plus de la moitié d'entre eux encadrent cette pratique et ils sont même 65% à jouer avec leur enfant au moins occasionnellement. Paradoxalement, s'ils sont 9 parents sur 10 à connaitre l'existence des systèmes de contrôle parental, seul 1 tiers d'entre eux les utilisent. Ils sont en revanche plus d'1 sur 2 à être attentifs au respect du système de classification PEGI (56%) lors de l'acte d'achat.

Au final près d'un adulte sur deux considère que le jeu vidéo a des impacts positifs sur le développement de l'enfant et les Français sont 60% à le considérer comme une activité positive.

Une pratique de jeu multi-supports quel que soit l'âge

Une pratique de jeu multi-supports quel que soit l'âgeLes Français s'accordent aussi sur le caractère innovant du jeu vidéo (87%). Le secteur a su offrir des expériences de jeu adressant la pratique quelle que soit la plateforme. Aussi, le smartphone est aujourd'hui le support le plus utilisé par les joueurs (53%) juste devant l'ordinateur (50%) et la console connectée au téléviseur (46%).

La démultiplication des supports de jeu et des profils de joueurs entraîne une diversification des usages : les joueurs déclarent jouer en moyenne sur plus de 2 supports (2,2).
Les ordinateurs et les tablettes regroupent les joueurs les plus âgés, tandis que les consoles de jeu TV ou portables regroupent des populations plus jeunes.
A noter d'ailleurs que 6% des joueurs déclarent jouer sur des smartphones dédiés au gaming.

L'appartenance au groupe pour se construire

Le jeu en ligne gagne du terrain avec plus d'un tiers des joueurs adeptes des sessions connectées et même 3 sur 5 chez les enfants. Au-delà des avantages liés aux services proposés par le jeu en ligne, un joueur sur cinq déclare avoir le sentiment d'appartenir à une communauté. L'appartenance à un groupe étant essentielle pour la construction identitaire, les plus jeunes sont d'ailleurs plus nombreux à partager ce sentiment : 1 enfant sur 2.

Des habitudes culturelles et multimédia très variées

  • Des habitudes culturelles et multimédia très variéesLes joueurs sortent plus souvent et pratiquent plus d'activités que les internautes en général.
  • Les joueurs sont également plus connectés que la moyenne sur tous les réseaux sociaux.

Les joueurs sont très largement consommateurs de vidéos quelle que soit leur forme : streaming, VOD/SVOD ou autres et beaucoup plus que l'ensemble des internautes. Mais leur consommation culturelle ne se limite pas aux jeux vidéo puisqu'ils écoutent plus souvent de la musique (92% contre 89%), lisent plus de livres, de bandes dessinées, de mangas ou de comics (87% contre 84%). Ils sont également plus nombreux à aller régulièrement au cinéma (77% contre 74%), voir un concert (38% contre 36%) et assister à un événement sportif (32% contre 28%)… mais aussi à pratiquer un sport régulièrement (58% contre 56%).

Télécharger l'étude : "Les français et le jeu vidéo"

Notes et références

Source : étude SELL/Médiamétrie "Les Français et le jeu vidéo", réalisée sur Internet du 02 au 27 septembre 2019, auprès d'un échantillon de 4 049 internautes de 10 ans et plus, représentatif de la population d'internautes vivant en France.

Joueur occasionnel : joueur ayant joué aux jeux vidéo au moins une fois dans l'année.

Joueur régulier : joueur jouant au moins une fois par semaine.


Plus d'informations sur SELL
Publié le 24 octobre 2019 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Publicité

Partager