Menu
logo Nolife SA

Nolife : 5 ans d'une chaîne indépendante


Un parcours étonnant

NolifeNolife est la chaîne des nouvelles cultures : Japon, jeu vidéo, dessins animés, mangas, culture, musique, voyage… Elle traite aussi de l'actualité de la bande dessinée, du cinéma, des sorties DVD, et des festivals et diffuse des fictions exclusives.

Une programmation unique au monde !

Mais qui pouvait se douter qu'une chaîne indépendante allait pouvoir s'imposer sur le paysage audiovisuel français ?

C'est pourtant ce que Nolife a réalisé : en cinq ans, la chaîne a trouvé ses diffuseurs, son public, et aussi son mode de fonctionnement.

Le 1er juin 2012, Nolife fêtera ses 5 ans de diffusion. Venez les célébrer avec nous !

La création

C'est en janvier 2007 que la structure éditrice de la chaîne, Nolife SA, est créée.

L'objectif : lancer une chaîne unique au monde, qui soit à fois une chaîne musicale avec la musique du Japon et les indépendants français, mais qui porte aussi un regard pertinent sur le jeu vidéo et les cultures de l'imaginaire.

Nolife bénéficie pour sa création des nouveaux moyens techniques de diffusion, peu coûteux, mis en place par Cognacq-Jay Image en 2006.

Une fois obtenu l'agrément du CSA, Nolife commence à émettre le 1er juin 2007 sur le réseau de l'opérateur Free.

La chaîne est gratuite, et les fans sont au rendez-vous.

Dès 2007, les programmes phares sont en place, comme le magazine 101% présent tous les jours à 19h.

Petit à petit, la chaîne va toucher de plus en plus de monde en entrant sur les réseaux ADSL français.

L'ADSL en France

La télévision par ADSL, lancée par Free en 2003, a su s'imposer en France.

L'ADSL en France

D'après les chiffres de Médiamétrie, le nombre de français recevant la télévision par ADSL dépasse aujourd'hui ceux qui bénéficient d'une réception satellite ou câble.

Et la croissance de l'ADSL en télévision est explosive !

Croissance de l'ADSL en télévision

Les programmes

Nolife présente dès sa création de nombreux programmes variés et innovants.

101%

L'émission phare de l'antenne : toujours au rendez-vous depuis 5 ans, 101% aborde l'actu, les sorties, les reportages… Tout l'univers des téléspectateurs de Nolife.

Chez Marcus

Le célèbre animateur Marcus accueille chez lui ses petits amis de Nolife pour jouer à un jeu vidéo. Boulet time et grosdoigtitude garantis !

Classés 18+

Il y a des jeux vidéo pour chaque âge, et les jeux classés 18+ (Grand Theft Auto, Call of Duty…) sont aussi très appréciés. Il fallait une émission qui puisse traiter cette actualité en profondeur : Nolife l'a fait dès 2008 !

Le J-Top

Chaque semaine, les téléspectateurs de la chaîne votent sur le site web pour leurs clips préférés de musique japonaise. Et tous les samedi soirs, ils découvrent le classement dans un show plein d'humour et de caractère.

Les Shortcoms

Nolife, laboratoire des jeunes créateurs. Des jeunes collectifs français, passionnés et motivés, tentent avec succès l'aventure de la fiction. Et ça, c'est sur Nolife.

Rêve et cris

Une émission littéraire à la télévision française, diffusée en journée, c'est possible ? Oui mais seulement sur Nolife.

Japan in Motion

Une émission de télé japonaise produite exprès pour la France : le Japon en direct !

Skill

Les grands champions du jeu vidéo gagnent aujourd'hui des tournois avec à la clé des dizaines de milliers de dollars. Skill est l'émission traitant de la compétition en jeu vidéo, ce qu'on appelle le sport électronique !

Extra Life

Le talk-show de Nolife dédié aux coulisses du jeu vidéo. Avec comme invités journalistes et créateurs, professionnels aussi bien qu'étudiants, Thierry Falcoz analyse l'actualité d'une industrie aujourd'hui colossale.

Format Court

Le magazine des court-métrages. Toutes les sorties, les festivals, mais aussi diffusion de courts français et internationaux et interview de réalisateurs.

EXP

Premier magazine télé dédié aux jeux d'aventure, EXP met en scène le Role Playing Gang qui explore sans relâche les mondes fantastiques pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.

Et bien d'autres encore !

Sans compter les nombreuses séries d'animation prestigieuses diffusées grâce à nos partenaires, toujours en version originale bien sûr.

Le public

Au début de l'année 2010, Médiamétrie commence à mesurer l'audience de la télé sur ADSL.

C'est une étape importante pour Nolife, car elle lui permet de mieux connaître son public !

On sait par exemple, que sur la vague 22 (septembre 2011 à février 2012), Nolife rassemble en moyenne 1,2 million de téléspectateurs uniques chaque mois, avec des pics à 28 000 téléspectateurs simultanés en access prime time.

L'auditoire est assez mixte, avec 46% d'hommes et 54% de femmes.

La tranche d'âge majoritaire est les 25-34 ans, qui rassemble 82% des téléspectateurs de Nolife.

Au final, 93% des téléspectateurs de l'antenne ont entre 15 et 34 ans.

La spécificité

Nolife présente un ton et une approche résolument différents de la télévision traditionnelle.

Là où la télé nous a habitués à des présentateurs formatés et tout sourire, Nolife met en scène des gens comme vous et moi… La différence, c'est que tout le monde sur Nolife maîtrise son sujet.

Le rapport de Nolife avec les téléspectateurs est franc et honnête, un lien fort rendu possible par l'indépendance de la chaîne.

Quand Nolife traverse des moments difficiles, le patron intervient à l'antenne pour donner des nouvelles.

Et les téléspectateurs apprécient cette franchise, car quand la chaîne ouvre des services payants, ils sont au rendez-vous : Nolife leur est importante.

Les galères

Le parcours de Nolife est loin d'avoir été de tout repos.

Avec un capital de 200 000 euros, l'entreprise tient la première année - un budget ascétique pour de la télévision.

Mais l'ADSL n'est pas mesuré par Médiamétrie, et sans ces mesures d'audience il est impossible de vivre de la publicité.

Il faut le soutien du groupe Ankama en 2008-2010 pour que la chaîne continue, et ce tout en restant indépendante (au grand crédit d'Ankama).

Finalement, la chaîne trouve un modèle qui lui est propre, avec le lancement du service de télévision de rattrapage en ligne Nolife Online.

La chaîne est gratuite, mais Nolife Online est payant par abonnement, au prix de 3 ou 5 euros par mois.

Les fidèles téléspectateurs qui se sont massivement abonnés au service ont permis à la chaîne de fonctionner.

Et, coup de théâtre : c'est au début de l'année 2010 que Médiamétrie annonce la mise en place de la mesure de l'audience de la télévision par ADSL.

Nolife se tient prête, et les premiers chiffres, très forts, lui permettent de signer avec une régie publicitaire : France Télévisions Publicité.

Soutenue maintenant par les abonnements à Nolife Online ainsi que par la publicité sur son antenne, Nolife respire et peut envisager de nouveaux développements.

Déjà la chaîne arrive sur d'autres canaux de diffusion grâce aux consoles de jeu vidéo, devenues media center à part entière…

Aujourd'hui

Le premier juin 2012, Nolife va fêter ses cinq ans de diffusion à la télévision française.

Nous tenons de tout coeur à remercier nos équipes, familles, amis, partenaires et spectateurs fidèles qui nous ont permis d'arriver jusqu'ici.

Nolife est une chaîne unique au niveau mondial.

Chaîne musicale, elle est leader sur le jeu vidéo et la technologie.

Le futur, sous la forme de nouveaux canaux de diffusion, mais aussi le difficile mariage de la télé et d'internet est des plus excitants, et posera de nombreux défis aux chaînes.

Et Nolife est bien placée pour y répondre.


Plus d'informations sur Nolife SA
Publié le 1 juin 2012 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager