Menu
logo

Merlanfrit.net, site d'analyse sur le jeu vidéo a ouvert ses portes

Tu passes trop de temps devant ton écran


www.merlanfrit.net nouveau site d'analyse du jeu vidéo, pour des critiques ludophiles et des game studies à la française.

Lancement du site le 20 octobre 2011, avec un dossier thématique consacré au très controversé L.A. Noire, suivi d'un dossier "Underdogs" qui prendra la défense de jeux de série B à partir de lundi 24 octobre 2011.

Un de plus ?

Peut-être, mais Merlanfrit.net est habité par des critiques.

Des critiques ?

merlanfrit.netCurieuse créature que le critique ! La gueule pleine d'œuvres, cette étrange bête à tête de poisson lanterne s'intéresse à tout, va fouiner dans les recoins les plus obscurs des ludothèques. Elle a parfois la dent dure, mais sait surtout que pour apprécier sa proie il s'agit de bien la mâcher. Quoique d'une gourmandise presque pathologique, le critique n'est pas prosélyte, et il sait recracher ce qui n'est pas à son goût ; il n'est pas du genre à avaler la bête toute entière, arrêtes comprises. Mais ce n'est pas pour autant un triste sire : il sait apprécier la perle sous les apparences rugueuses de l'huître. Il jette de ses yeux globuleux un regard parfois oblique, mais qui se veut toujours éclairant. Avec sa langue râpeuse, il lui arrive d'employer des mots compliqués, mais c'est parce qu'insupportable cuistre, le critique s'intéresse aussi à la littérature, au cinéma, ou aux sciences humaines.

C'est bien joli votre histoire de critique, mais qui se cache derrière ces masques de poissons ?

Nous sommes un collectif d'amateurs de jeu vidéo, formé au fil de rencontres, autour de sites vidéoludiques indépendants comme Planetjeux.net, ou bien à travers une participation à la revue Les Cahiers du jeu vidéo. Nous venons d'horizons différents : certains d'entre nous travaillent dans l'industrie vidéoludique, mais pour la plupart nous avons de toutes autres occupations, et ce n'est que le soir venu et les enfants couchés que nous enfilons notre panoplie de space marine ou de super détective pour nous cramer les yeux jusqu'à pas d'heure. Une chose est sûre : nous passons trop de temps devant notre écran, et nous avons tendance à jeter sur la réalité des yeux de merlan frit.

Et en pratique, si je daignais cliquer sur votre URL, qu'est-ce que je trouverais ?

En voilà du journalisme d'investigation de si bon matin ! Eh bien, nous avons commencé par une thématique consacrée à L.A. Noire (www.merlanfrit.net/Astre-noir,65) , jeu controversé, désastre industriel, mais tout de même des plus passionnants d'un point de vue narratif.

Notre premier week-end a été dédié à l'IGF 2012 Pirate Kart (www.merlanfrit.net/Secret-Special-Pirate-Kart-Weekend), une compilation de micro-jeux indépendants présentée en guise de provocation à l'Indie Games Festival. Nous nous sommes entretenus avec Mike Meyer (www.merlanfrit.net/2012-IGF-Pirate-Kart-la-pochette), l'initiateur du projet, et nous avons déballé la pochette surprise en expliquant les conditions de création de ces esquisses de jeu.

Ce lundi, nous commençons à chanter les underdogs (www.merlanfrit.net/Underdogs), ces jeux de série B comme Alice : Madness Returns (www.merlanfrit.net/World-War-in-a-Doll-Head), Disaster : Day of Crisis, et bien d'autres, souvent mal-aimés mais qui n'en sont pas moins à défendre.

Dites, vous êtes éclectiques, on risque pas de s'y perdre ?

Comme vous le constatez, tout nous intéresse, des amateurs pas fichus de payer 95 $ pour s'inscrire à un festival indépendant, aux méga-productions.

A partir de début novembre, à l'occasion de la sortie de The Elder Scrolls V : Skyrim, nous consacrerons une série d'articles aux jeux d'exploration, qui nous emmènent au bord du ciel. Pour le reste, vous verrez bien.

Publié le 24 octobre 2011 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager