Menu
logo Nvidia France

Microsoft a présenté aujourd'hui DirectX 12 à la GDC de San Francisco (Game Developers Conference)

Par Henry Moreton et Yury Uralsky


DirectX 12 : un pas de géant pour les jeux vidéo

DX12 est la dernière version de l'API graphique de Microsoft qui est la plus importante dans l'industrie des jeux sur PC en pleine croissance (25 Milliards$).

Les développeurs avaient demandé une API plus légère, plus efficace qui leur permettrait de contrôler les ressources matérielles plus directement. Malgré des améliorations significatives sur l'efficacité grâce à la mise à jour continue de l'API existantes, les prochaines générations d'applications veulent extraire toutes les performances possibles des systèmes multi-cœurs.

Les développeurs souhaitent également profiter directement des fonctions hardware avancées des GPU. Aujourd'hui, les développeurs sont isolés pour en fournir une utilisation à toute épreuve. DirectX 12 a été conçu à partir de zéro pour fournir une infrastructure pour ces nouvelles applications.

GamingS'adressant à une foule d'environ 500 développeurs et journalistes, Anuj Gosalia , directeur du développement de DirectX chez Microsoft , décrit DX12 comme l'effort conjoint des fournisseurs de matériel , des développeurs de jeux et de son équipe .

Notre travail avec Microsoft sur DirectX 12 a commencé il y a plus de quatre ans avec des discussions sur l'optimisation des ressources.

Sur la dernière année, NVIDIA a travaillé en étroite collaboration avec l'équipe DirectX pour offrir une solution fonctionnelle pour la mise en œuvre de DX12 à la GDC.

Gosalia a démontré la nouvelle API avec une démo technique du jeu de course Xbox One Forza fonctionnant sur un PC équipé d'une NVIDIA GeForce GTX Titan Black. En outre, notre équipe logicielle a déjà fourni un pilote aux studios de jeu pour faciliter les feedbacks sur les futurs développements ainsi que pour les développements de jeux en cours.

Un facteur essentiel dans l'adoption de toute nouvelle API est la taille du marché disponible. Dans le passé, l'adoption de nouvelles fonctions a été étouffée par le manque de soutien dans le marché important des consoles, ainsi que par l'absence de déploiement des fonctionnalités sur les versions les plus populaires de Windows. Avec DX12, il y a une convergence sans précédent de l'API et de l'ampleur du soutien. DX12 s'étendra sur PC, XBox One, tablettes et même sur téléphones.

De plus, NVIDIA offrira un support complet pour tous les systèmes d'exploitation ou DX12 sera déployé. Plus de 70 % des PC de jeux sont aujourd'hui sous DX11. NVIDIA supporte l'API DX12 sur tous les GPU DX11 qu'il a livrés, ceux-ci appartiennent aux familles d'architecture Fermi , Kepler et Maxwell . Avec plus de 50 % de part de marché (65% pour les GPU additionnels) pour les systèmes de jeu en DX11, NVIDIA seul fournira aux développeurs de jeux la majorité de la base installée.

CPU vs GPU (Teraflops)La genèse de DX12 peut être trouvée dans les dernières tendances technologiques. Les GPU ont continué à augmenter rapidement leurs performances, tandis que les performances des processeurs simple-cœur ont été ralenties par les limites liées aux fréquences et à la consommation. Les processeurs multi-cœur ont amélioré la situation mais restent à la traine face aux GPU en termes de performance crête. Conjointement, les applications ont adopté le parallélisme, adoptant des systèmes de planification sophistiqués pour gérer les performances en fonction du nombre de cœurs des processeurs.

Cela a entraîné à son tour la nécessité d'une API qui évolue de manière similaire avec le nombre de cœurs. Les performances des GPU peuvent être exploitées de trois façons: création de meilleurs pixels (plus détaillés et plus beaux), création de plus de pixels et création de plus d'objets. DX12 met l'accent sur une augmentation spectaculaire de la richesse visuelle à travers une diminution significative de la charge CPU liée à l'API.

Historiquement, les drivers et le système d'exploitation géraient la mémoire, les états et la synchronisation pour le compte des développeurs. Toutefois, une compréhension imparfaite des besoins de l'application fournissait des résultats inefficaces.

DX12 donne à l'application la possibilité de gérer directement les ressources et les états, et d'effectuer la synchronisation nécessaire. En conséquence, les développeurs peuvent contrôler efficacement le GPU, profitant de leur connaissance intime du comportement de leur jeu.

Aujourd'hui, le focus est donné sur le modèle général de l'API graphique. Les versions ultérieures de Direct3D incluront de nouvelles fonctionnalités de rendu, en plus du nouveau modèle de pilote/application présenté aujourd'hui.

Le travail présenté à la GDC n'est qu'une partie de l'histoire des futures versions. NVIDIA et Microsoft vont continuer à investir massivement dans l'avenir du jeu sur PC.


Plus d'informations sur Nvidia France Microsoft France
Publié le 20 mars 2014 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager