Menu
logo

Gameforge vous attend à la Gamescom


Orcs Must Die! UnchainedCette année encore, Gameforge présentera les dernières mises à jour de ses jeux du moment. La presse et les visiteurs sont attendus dans la zone réservée aux professionnels du hall 2.1 /stand A015. L'année 2015 est placée sous le signe des nouveautés avec Orcs Must Die! Unchained, le jeu riche en action, et HEX: Shards of Fate, le jeu de cartes à collectionner numérique, à découvrir en exclusivité mondiale pour la presse spécialisée.

Orcs Must Die! Unchained, développé en partenariat avec Robot Entertainment, est actuellement en pleine bêta fermée. Ce titre associant des mécanismes de Tower Defense et de jeu de tir en vue objective vient de se doter d'un premier mode JcE. Les développeurs allient ainsi le gameplay JcJ, déjà acclamé par la critique, aux éléments de coopération des volets précédents.

Pour ne plus tomber aveuglément dans les pièges multiples, les orcs ont optimisé leur équipement ! À l'aide de tactiques de siège, ils détruisent des pans de la forteresse, déclenchent des incendies et débarquent sur la plage avec leurs propres bateaux. Les défis les plus divers sont donc au rendez-vous. Pour parer les représentants de la presse aux combats, l'équipe de développeurs entourant le PDG de Robot, Patrick Hudson, sera sur place à Cologne afin de présenter l'histoire de ces batailles féroces et répondre aux éventuelles questions.

Après les combats acharnés dans l'Arène glacée, l'histoire continue dans le jeu de cartes à collectionner HEX: Shards of Fate. Le monde d'Entrath se développe toujours plus et, à l'occasion de la gamescom 2015, les visiteurs pourront jeter un œil dans les coulisses des nouveaux contenus JcE. Ils pourront évidemment tenter leur chance au jeu et découvrir ses sombres cachots tout en posant leurs questions à Cory Jones, créateur du jeu HEX: Shards of Fate et PDG d'HEX Entertainment.

Avec plus de 1 000 cartes en jeu, HEX fascine déjà par sa profondeur tactique et s'est imprégné de l'esprit des jeux de cartes à collectionner traditionnels, tout en proposant des fonctionnalités numériques qui vont encore plus loin.

Publié le 9 juillet 2015 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager