Menu
.
logo

Le crédit d'impôt du jeu vidéo renforcé en 2017


Pour Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) : "C'est le dynamisme, la capacité d'innovation et la créativité de toute cette filière qui est mise en avant. Cette reconnaissance est aussi celle de la dimension artistique du jeu vidéo, qui participe pleinement au rayonnement culturel de la France".

Le relèvement du taux de 20 à 30 %, l'augmentation du plafond par entreprise de 3 à 6 M€, ainsi que la prise en compte de dépenses de sous-traitance à hauteur de 2M€, vont permettre à cette industrie française, au fort potentiel de développement, de s'imposer partout dans le monde.

Depuis sa mise en place en 2008, ce dispositif, géré par le CNC, a bénéficié à près de 70 studios de développement de jeux vidéo qui composent un tissu vivant et pluriel d'entreprises au service de la création. Depuis 2015, le crédit d'impôt a fait la démonstration de son efficacité, en parvenant à attirer des productions aux budgets de plus en plus élevés, favorisant l'emploi, la structuration du secteur et le succès mondial de créations originales développées en France.

Le CNC soutient également le jeu vidéo à travers une aide sélective, le fonds d'aide au jeu vidéo (en partenariat avec le Ministère de l'Economie et des Finances). Cette aide accompagne environ cinquante projets par an pour un montant global de 3.5 M€.

Le crédit d'impôt, dans sa version renforcée, doit désormais faire l'objet d'une notification auprès de la commission européenne.

Publié le 11 janvier 2017 par Emmanuel Forsans

Commentaires des lecteurs

Soyez le premier à commenter cette information.

Partager